Musée d'Archéologie Méditerranéenne
     
Le Musée d'Archéologie Méditerranéenne invite à un voyage au coeur des civilisations anciennes de la Méditerranée et du Proche-Orient. Formant l'ensemble le plus important en France après le Louvre, les collections égyptiennes offrent une présentation thématique de la vie quotidienne, des cultes et rites funéraires depuis la préhistoire jusqu'au IIe siècle après J.-C. Le département égyptien possède une des plus importantes collections de France et présente des pièces uniques telles les 4 stèles orientées du général KASA.
La muséographie reproduit le cheminement dans un mastaba et invite à la découverte.

Les collections dite classiques propose une découverte géographique et chronologique du Proche-Orient, avec des pièces assyriennes et de Ninive, de Grèce, Rome, Chypre, Etrurie et de la Gaule, depuis le IVe millénaire jusqu'au IIIe siècle ap. J.-C.
Grèce et Grande-Grèce : vases cycladiques, la très remarquable œnochoé minoenne (XVe s. av J.-C.), vases à parfums corinthiens décorés de motifs animaliers ou floraux, céramiques à figure noire et à figure rouge, kouros (sculpture de jeune homme nu).
Étrurie et Rome : céramique en bucchero-nero (pâte noire soigneusement lissée), objets en bronze, Vénus en marbre . Belle collection de verreries.

Les collections celto-ligures, présentées jusqu'en 2012, ont été déménagées et sont présentées dans le parcours du Musée d'histoire de Marseille depuis septembre 2013.

Thématiques : Antiquité / Archéologie /




Informations pratiques :

    
Adresse : Accès :
Centre de la Vieille Charité - 2, rue de la Charité - 13002 Marseille - 13002 - Marseille
Tél. : +33491145859
Fax. : +33491145859
Contact :
sbordelais@marseille.fr
http://www.marseille.fr
Métro Joliette. Tramway Sadi-Carnot.
Horaires : Tarifs :
Du mardi au dimanche de 10h à 18h. Fermé les lundis et 1er janvier, 1er mai, 1er novembre, 25 décembre
  • Plein tarif : 5 €
  • Tarif réduit : 3 €
  • Autres : Etudiants,Chômeurs sur présentation de carte ou justificatif

Publications :

Publications adulte
Musée d'Archéologie méditerranéenne : guide des collections. Editions Artlys, Paris, 2013.

Acquisitions FRAM :

Couros
Statuette d'homme debout, le pied gauche légèrement avancé sur une petite base rectangulaire. Les bras sont le long du corps, les mains fermées. La chevelure en bandeau est séparée par une raie médiane. Elle retombe en paire de tresses sur la poitrine de part et d'autre du visage, et en ondulations dans le dos. Le personnage est vêtu d'un long chiton et d'un himation à plis plats attaché sur l'épaule gauche. Son style ainsi que l'argile avec laquelle elle a été fabriquée sont caractéristiques de la production samienne vers 540-520. Le type du visage correspond à celui des protomés féminines samiennes (F. Croissant, les protomés archaïques). Le léger sourire représentatif de la plastique ionienne anime le visage. L'atelier de Samos est parfois considéré comme le centre de la plastique dite "rhodienne" ou "rhodo-ionienne" (S. Mollard Besques, les terres cuites grecques). Le style "rhodo-ionien" commence à partir de 550 avec des figurines d'homme debout comme celui du Musée d'archéologie méditerranéenne (cf. S. Mollard Besques, les terres cuites grecques, pl. VIII, 2) ainsi que des statuettes de femmes debout ou assises, des masques, des couples de divinité. La naissance de la plastique grecque répond à des intentions religieuses qui ont toujours été sa fonction principale. Offrandes populaires, les terres cuites ont été trouvées par milliers dans les nécropoles, les sanctuaires, les cités et restent donc avant tout des objets religieux. Ce n'est qu'au IVe siècle que l'aspect esthétique l'a emporté, vidant la représentation de ce contenu spirituel. Le laboratoire de recherche des Musées de France a étudié cette statuette en vue de son acquisition par le musée. Fragmentaire, elle a été restaurée et présente trois légers manques dans la partie arrière. Le prélèvement pour analyse a révélé une cuisson pouvant remonter à la fin du VIle siècle. Agnès DURAND


Informations détaillées :

Nom de l'artiste :
Genre : Ustensile
Domaine 1 : Croyance - Religieux
Datation : 0 / -600 / -500
Période : Antiquité
Provenance :
Dimensions : H: 0,22 m
Matière : Terre cuite, pâte micacée orangée
Technique :
Commission : 1999
N° inventaire : 98-6-1

Bibliographie expositions : CROISSANT Francis 1983, Les protomés féminines archaïques, recherche sur les représentations du visage dans la plastique grecque de 550 à 480 avant J.-C., Ecole Française d'Athènes. DUCAT Jean, 1976, Fonctions de la statue dans la Grèce archaïque: Kouros et Kolossos, BCH 100 1976 p. 239-245. HIGGINS R, 1970, catalogue of the terracottas of the British Museum (Fig. 151, pl. 30, BMC). MOLLARD BESQUES Simone, 1954, Musée du Louvre, catalogue raisonné des figurines 1. MOLLARD BESQUES Simone, 1963, Les terres cuites grecques P.U.F.. ROLLEY Claude, 1994, La sculpture grecque.
Statuette Poupée articulée
Hydrie représentant Thésée tuant le Minotaure Couros
Vase plastique, Bès ithyphallique Sarcophage d'Ibis
Statuette de Hapy Bès d'heureuse maternité
Coffret à ouschebtis Sept objets

Activités :

Animations pédagogiques / Ateliers / Visites guidées / Cycles conférences / Interventions hors murs / Adaptées publics spécifiques
Activite public jeune :
Visites et Atelier pour les scolaires

Activite public familial :
Visite en famille un dimanche sur deux à 11 h. Atelier pour les enfants
différentes visites thématiques pour les parents.