Qui sommes nous ?

AGCCPF
Le Réseau Musées Méditerranée existe gârce à l'initiative et au suivi interrégional des sections fédérées de professionnels des musées de France de PACA et de Languedoc-Roussillon.

Exposition

Frédéric LANOVSKY
31-12-2018
Sculpteur contemporain né à Cannes en 1965, Fréderic Lanovsky réalise des sculptures géantes et à taille humaine dont les dernières pièces ornent les jardins du Musée ...

Exposition

Cabinet de curiosité
15-12-2017
Avec le Fab Lab marseillais La Fabulerie, Salagon se lance dans la bidouille numérique : des outils parlent, le premier conservateur du musée commente les objets qu’il a fait rentr ...

Evénement

Acquisition de l'oeuvre de Gaston Chaissac "Signes"
01-01-2022
Anatole Jakovsky fut l’un des premiers à s’intéresser aux productions artistiques hors-normes ...

Evénement

Balade photographique sur les rives de l'étang de Berre
26-11-2017
Accompagnés par Michel Garofano, photographe, nous vous proposons une promenade artistique ...

Réalisation

Musambule
la version 4 de Musambule est en cours de réalisation.
   
FRAM Les collections 
L'actualité des musées et des collections publiques est aussi celle de leur enrichissement régulier. A ce titre, chaque musée dispose en fonction de sa collectivité ou tutelle de rattachement, de budgets dédiés. Néanmoins, depuis de nombreuses années, dans le cadre des lois de décentralisation, ont été instaurées des commissions mixtes, réunissant l'Etat et la région, pour allouer des budgets complémentaires aux collectivités qui en font la demande et procéder ainsi à des acquisitions à titre onéreux qui associent des financements des collectivités territoriales, de l'Etat et de la région. C'est l'objet du FRAM ( fonds régional pour l'acquisition des musées) qui se réunit une fois par an.

Vous trouverez sur cette rubrique les oeuvres entrées dans les collections publiques en PACA et ayant bénéficié du concours du FRAM ces dernières années.

Acquisitions FRAM
Crèche : "Nativité", présentée dans un œuf
Les informations dont nous disposons sur le mobilier d'origine du Palais Lascaris, dispersé à la Révolution après réquisition et vente du bâtiment comme "bien d'émigré", sont très lacunaires. L'inventaire du mobilier dressé en 1738 après la mort d'Alexandre Lascaris-Vintimille, troisième comte de Peille et coseigneur de Castellar, mentionne de nombreux tableaux à thèmes religieux, des objets de dévotion et en particulier des reliquaires. Conformément à l'usage généralement observé dans les demeures aristocratiques de Nice comme de la Provence, les reliquaires étaient présentés sur l'autel de la chapelle ou bien auprès des lit...
[ lire la suite ]


 
Croix - Reliquaire
Les informations dont nous disposons sur le mobilier d'origine du Palais Lascaris, dispersé à la Révolution après réquisition et vente du bâtiment comme "bien d'émigré", sont très lacunaires. L'inventaire du mobilier dressé en 1738 après la mort d'Alexandre Lascaris-Vintimille, troisième comte de Peille et coseigneur de Castellar, mentionne de nombreux tableaux à thèmes religieux, des objets de dévotion et en particulier des reliquaires. Conformément à l'usage généralement observé dans les demeures aristocratiques de Nice comme de la Provence, les reliquaires étaient présentés sur l'autel de la chapelle ou bien auprès des lit...
[ lire la suite ]


 
Coffret à reliques
Les informations dont nous disposons sur le mobilier d'origine du palais Lascaris, dispersé à la Révolution après réquisition et vente du bâtiment comme "bien d'émigré", sont très lacunaires. L'inventaire du mobilier dressé en 1738 après la mort d'Alexandre Lascaris-Vintimille, troisième comte de Peille et coseigneur de Castellar, mentionne de nombreux tableaux à thèmes religieux, des objets de dévotion et en particulier des reliquaires. Conformément à l'usage généralement observé dans les demeures aristocratiques de Nice comme de la Provence, les reliquaires étaient présentés sur l'autel de la chapelle ou bien auprès des lit...
[ lire la suite ]


 
Petit reliquaire
Remontage de médaillons à reliques plus anciens.

Les informations dont nous disposons sur le mobilier d'origine du Palais Lascaris, dispersé à la Révolution après réquisition et vente du bâtiment comme "bien d'émigré" sont très lacunaires. L'inventaire du mobilier dressé en 1738 après la mort d'Alexandre Lascaris-Vintimille, 3ème Comte de Peille et coseigneur de Castellar, mentionne de nombreux tableaux à thèmes religieux, des objets de dévotion et en particulier des reliquaires.
Conformément à l'usage généralement observé dans les demeures aristocratiques de Nice comme de la Provence, les reliquaires étaient présentés sur l'autel de la chapelle ou bien auprès des lits, dans les chambres.
Afin de poursuivre le réameublement de l'étage noble du palais, entrepris depuis 1969 lors de son...
[ lire la suite ]


 
Reliquaire de "Saint François de Sales"
Les informations dont nous disposons sur le mobilier d'origine du palais Lascaris, dispersé à la Révolution après réquisition et vente du bâtiment comme "bien d'émigré", sont très lacunaires. L'inventaire du mobilier dressé en 1738 après la mort d'Alexandre Lascaris-Vintimille, 3e comte de Peille et coseigneur de Castellar, mentionne de nombreux tableaux à thèmes religieux, des objets de dévotion et en particulier des reliquaires. Conformément à l'usage généralement observé dans les demeures aristocratiques de Nice comme de la Provence, les reliquaires étaient présentés sur l'autel de la chapelle ou bien auprès des lits, dans les ch...
[ lire la suite ]


 
Reliquaire à décor maniériste, avec médaillon "Agnus Dei"
Les informations dont nous disposons sur le mobilier d'origine du palais Lascaris, dispersé à la Révolution après réquisition et vente du bâtiment comme "bien d'émigré", sont très lacunaires. L'inventaire du mobilier dressé en 1738 après la mort d'Alexandre Lascaris-Vintimille, 3e comte de Peille et coseigneur de Castellar, mentionne de nombreux tableaux à thèmes religieux, des objets de dévotion et en particulier des reliquaires. Conformément à l'usage généralement observé dans les demeures aristocratiques de Nice comme de la Provence, les reliquaires étaient présentés sur l'autel de la chapelle ou bien auprès des lits, dans les ch...
[ lire la suite ]


 
Reliquaire aux fleurs de lys
Les informations dont nous disposons sur le mobilier d'origine du palais Lascaris, dispersé à la Révolution après réquisition et vente du bâtiment comme "bien d'émigré", sont très lacunaires. L'inventaire du mobilier dressé en 1738 après la mort d'Alexandre Lascaris-Vintimille, 3e comte de Peille et coseigneur de Castellar, mentionne de nombreux tableaux à thèmes religieux, des objets de dévotion et en particulier des reliquaires. Conformément à l'usage généralement observé dans les demeures aristocratiques de Nice comme de la Provence, les reliquaires étaient présentés sur l'autel de la chapelle ou bien auprès des lits, dans les ch...
[ lire la suite ]


 
Reliquaire à la Monstrance
Les informations dont nous disposons sur le mobilier d'origine du palais Lascaris, dispersé à la Révolution après réquisition et vente du bâtiment comme "bien d'émigré", sont très lacunaires. L'inventaire du mobilier dressé en 1738 après la mort d'Alexandre Lascaris-Vintimille, 3e comte de Peille et coseigneur de Castellar, mentionne de nombreux tableaux à thèmes religieux, des objets de dévotion et en particulier des reliquaires. Conformément à l'usage généralement observé dans les demeures aristocratiques de Nice comme de la Provence, les reliquaires étaient présentés sur l'autel de la chapelle ou bien auprès des lits, dans les ch...
[ lire la suite ]


 
Reliquaire "au Sacré Cœur", avec reliques de sainte Réparate et saint Clément
Les informations dont nous disposons sur le mobilier d'origine du palais Lascaris, dispersé à la Révolution après réquisition et vente du bâtiment comme "bien d'émigré", sont très lacunaires. L'inventaire du mobilier dressé en 1738 après la mort d'Alexandre Lascaris-Vintimille, 3e comte de Peille et coseigneur de Castellar, mentionne de nombreux tableaux à thèmes religieux, des objets de dévotion et en particulier des reliquaires. Conformément à l'usage généralement observé dans les demeures aristocratiques de Nice comme de la Provence, les reliquaires étaient présentés sur l'autel de la chapelle ou bien auprès des lits, dans les ch...
[ lire la suite ]


 
Judith et Holopherne
Le musée a développé une politique d'acquisition de dessins d'artistes provençaux des XVIIe et XVIIIe siècles afin de renforcer la spécificité des collections du cabinet des dessins du musée qui pourrait devenir grâce à des achats importants de fonds un lieu privilégié pour l'étude des artistes originaires de Provence ou actifs dans la région. L'achat de cet ensemble de 114 feuilles d'études par le musée a permis d'éviter la dispersion d'un fonds de qualité, témoignage d'une œuvre d'un artiste né à Avignon et qui a effectué sa carrière à Rome où l'on peut voir encore de ses œuvres à Santa Maria in Tr...
[ lire la suite ]


 
Figure debout montrant à l'homme agenouillé un groupe de cavaliers s'enfuyant



Le musée a développé une politique d'acquisition de dessins d'artistes provençaux des XVIIe et XVIIIe siècles afin de renforcer la spécificité des collections du cabinet des dessins du musée qui pourrait devenir grâce à des achats importants de fonds un lieu privilégié pour l'étude des artistes originaires de Provence ou actifs dans la région. L'achat de cet ensemble de 114 feuilles d'études par le musée a permis d'éviter la dispersion d'un fonds de qualité, témoignage d'une œuvre d'un artiste né à Avignon et qui a effectué sa carrière à Rome où l'on peut voir encore de ses œuvres à...
[ lire la suite ]


 
Vertus et paysage aux ruines antiques
Cette série de cinq tableaux de Nicolas Mignard faisait partie d'une suite de douze toiles décoratives, aujourd'hui de localisations inconnues (six paysages et six sujets mythologiques ou antiques) exécutées par l'artiste pour la galerie de l'hôtel de Fortia de Montréal à Avignon. On retrouve la mention de frises de salon pour la décoration de l'hôtel de Fortia dans le catalogue des œuvres de Nicolas Mignard réalisé par Adrien Marcel en 1931, où il les date vers 1638. Cette indication, la seule qui permette de rattacher nos œuvres à cet ensemble, indique que Marcel dut les voir en place, ou au moment de leur dépose. Certains éléments de composition dérivent manif...
[ lire la suite ]


 
Communion de la Madeleine
Inscription au revers et dédicace - Segnon - Carrachi - Roma. Le musée a développé une politique d'acquisition de dessins d'artistes provençaux des XVIIème et XVIIIème siècles afin de renforcer la spécificité des collections du cabinet des dessins du musée qui pourrait devenir grâce à des achats importants de fonds un lieu privilégié pour l'étude des artistes originaires de Provence ou actifs dans la région. L'achat de cet ensemble de 114 feuilles d'études par le musée a permis d'éviter la dispersion d'un fonds de qualité, témoignage d'une œuvre d'un artiste né à Avignon et qui a effectué sa carrière &agra...
[ lire la suite ]


 
Coussinet d'axe
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre, cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pr&eacut...
[ lire la suite ]


 
Tour de miroir
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pré...
[ lire la suite ]


 
Petite ancre votive
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pré...
[ lire la suite ]


 
Fragment de plat en sigillée sud gauloise (mortier)
Le musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'Anse Saint Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le Général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le Musée d'Istres pré...
[ lire la suite ]


 
Amphore ALMAGRO 51 A-B
Le musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'Anse Saint Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le Général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le Musée d'Istres pré...
[ lire la suite ]


 
Col d'amphore AFRICAINE II
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre, cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pr&eacut...
[ lire la suite ]


 
Amphore DRESSEL 2-4 demi-module
Le musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pré...
[ lire la suite ]


 
Amphore DRESSEL 1
Le musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'Anse Saint Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le Général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le Musée d'Istres pré...
[ lire la suite ]


 
Amphore LATE ROMAN 1
Le musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pré...
[ lire la suite ]


 
Col d'amphore AFRICAINE II
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'Anse Saint Gervais.
Cet endroit était l'aboutissement du canal que le Général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits.
A ce titre cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties.
Le Musée d'Istres présente la plus nombreuse collection de marques peintes sur amphores du monde, rassemblée en un lieu. Il présente aussi ce qui est sans doute la plus complète...
[ lire la suite ]


 
Col d'amphore DRESSEL 1B
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre, cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pr&eacut...
[ lire la suite ]


 
Col d'amphore AFRICAINE II
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre, cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pr&eacut...
[ lire la suite ]


 
Col d'amphore GAULOISE 4
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'Anse Saint Gervais.
Cet endroit était l'aboutissement du canal que le Général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits.
A ce titre cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties.
Le Musée d'Istres présente la plus nombreuse collection de marques peintes sur amphores du monde, rassemblée en un lieu. Il présente aussi ce qui est sans doute la plus complète...
[ lire la suite ]


 
Col d'amphore GAULOISE 4
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre, cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pr&eacut...
[ lire la suite ]


 
Col d'amphore LAMBOGLIA 2
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre, cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pr&eacut...
[ lire la suite ]


 
Col d'amphore KEAY 62
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre, cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pr&eacut...
[ lire la suite ]


 
Col d'amphore de type inconnu vraisemblablement tardif
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre, cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pr&eacut...
[ lire la suite ]


 
Col d'amphore de type inconnu vraisemblablement tardif
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'Anse Saint Gervais.
Cet endroit était l'aboutissement du canal que le Général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits.
A ce titre cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties.
Le Musée d'Istres présente la plus nombreuse collection de marques peintes sur amphores du monde, rassemblée en un lieu. Il présente aussi ce qui est sans doute la plus complète...
[ lire la suite ]


 
Marmite de cuisson
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pré...
[ lire la suite ]


 
Col d'amphore d'Egypte romaine
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre, cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pr&eacut...
[ lire la suite ]


 
Col d'amphore d'Egypte romaine
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre, cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pr&eacut...
[ lire la suite ]


 
Col d'amphore de Méditerranée DRESSEL 30
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre, cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pr&eacut...
[ lire la suite ]


 
PRECEDENT 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  SUIVANT
Tri / genre
Tri / domaines
Tri / date d'acquisition
   1988   1989   1990   1991   1992   1993    1994   1995   1996   1997   1998   1999    2000   2001   2002   2003   2004   2005    2006   2007   2008   2009   2010   2011    2012   2013   2014   2015   2016   2017  

Carte du réseau
Carte archéologique
QR code
      Accédez au site sur votre mobile