Qui sommes nous ?

AGCCPF
Le Réseau Musées Méditerranée existe gârce à l'initiative et au suivi interrégional des sections fédérées de professionnels des musées de France de PACA et de Languedoc-Roussillon.

Exposition

Jean Gilletta et la côte d'azur - Paysages et reportages 1870-1930
05-03-2018
Le palais de la Jetée-Promenade entre deux palmiers, les blanchisseuses au bord du Paillon, Èze perché sur son piton rocheux, les cueilleuses de jasmin près de Grasse, ces clichés ...

Exposition

LES SANTONS SORTENT DE LEUR RÉSERVE
03-02-2018
En cette fin d’année 2017, le musée des Alpilles fait sortir ses santons de leur réserve ...

Evénement

Déjeuner au musée
25-01-2018
Venez découvrir une œuvre photographique en compagnie d'un médiateur puis partagez, avec l'équipe du musée, un déjeuner convivial ...

Evénement

Chasse au trésor
14-01-2018
Des énigmes, des indices, des loupes, des questions, arriverez-vous à trouver le fameux trésor? ...

Réalisation

Musambule
la version 4 de Musambule est en cours de réalisation.
   
FRAM Les collections 
L'actualité des musées et des collections publiques est aussi celle de leur enrichissement régulier. A ce titre, chaque musée dispose en fonction de sa collectivité ou tutelle de rattachement, de budgets dédiés. Néanmoins, depuis de nombreuses années, dans le cadre des lois de décentralisation, ont été instaurées des commissions mixtes, réunissant l'Etat et la région, pour allouer des budgets complémentaires aux collectivités qui en font la demande et procéder ainsi à des acquisitions à titre onéreux qui associent des financements des collectivités territoriales, de l'Etat et de la région. C'est l'objet du FRAM ( fonds régional pour l'acquisition des musées) qui se réunit une fois par an.

Vous trouverez sur cette rubrique les oeuvres entrées dans les collections publiques en PACA et ayant bénéficié du concours du FRAM ces dernières années.

Acquisitions FRAM : Artisanal
Amphore DRESSEL 1
Le musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'Anse Saint Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le Général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le Musée d'Istres pré...
[ lire la suite ]


 
Amphore LATE ROMAN 1
Le musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pré...
[ lire la suite ]


 
Col d'amphore AFRICAINE II
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'Anse Saint Gervais.
Cet endroit était l'aboutissement du canal que le Général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits.
A ce titre cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties.
Le Musée d'Istres présente la plus nombreuse collection de marques peintes sur amphores du monde, rassemblée en un lieu. Il présente aussi ce qui est sans doute la plus complète...
[ lire la suite ]


 
Col d'amphore DRESSEL 1B
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre, cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pr&eacut...
[ lire la suite ]


 
Col d'amphore AFRICAINE II
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre, cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pr&eacut...
[ lire la suite ]


 
Col d'amphore GAULOISE 4
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'Anse Saint Gervais.
Cet endroit était l'aboutissement du canal que le Général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits.
A ce titre cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties.
Le Musée d'Istres présente la plus nombreuse collection de marques peintes sur amphores du monde, rassemblée en un lieu. Il présente aussi ce qui est sans doute la plus complète...
[ lire la suite ]


 
Col d'amphore GAULOISE 4
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre, cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pr&eacut...
[ lire la suite ]


 
Col d'amphore LAMBOGLIA 2
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre, cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pr&eacut...
[ lire la suite ]


 
Col d'amphore KEAY 62
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre, cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pr&eacut...
[ lire la suite ]


 
Col d'amphore de type inconnu vraisemblablement tardif
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre, cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pr&eacut...
[ lire la suite ]


 
Col d'amphore de type inconnu vraisemblablement tardif
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'Anse Saint Gervais.
Cet endroit était l'aboutissement du canal que le Général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits.
A ce titre cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties.
Le Musée d'Istres présente la plus nombreuse collection de marques peintes sur amphores du monde, rassemblée en un lieu. Il présente aussi ce qui est sans doute la plus complète...
[ lire la suite ]


 
Marmite de cuisson
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pré...
[ lire la suite ]


 
Col d'amphore d'Egypte romaine
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre, cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pr&eacut...
[ lire la suite ]


 
Col d'amphore d'Egypte romaine
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre, cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pr&eacut...
[ lire la suite ]


 
Col d'amphore de Méditerranée DRESSEL 30
Le Musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'anse Saint-Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre, cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le musée d'Istres pr&eacut...
[ lire la suite ]


 
Amphore de la mer Egée de type indéterminé
Le musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'Anse Saint Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le Général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le Musée d'Istres pré...
[ lire la suite ]


 
Verseuse à eau ou "yutô"
Ce chef d'œuvre de l'art japonais du laque, grande verseuse en laque Negoro considérée comme l'une des meilleures pièces connues dans les collections internationales, servait à contenir l'eau du thé dans des temples bouddhiques tels le Negoro-ji, province du Kii (actuelle préfecture de Wakayama). C'est très certainement dans les ateliers de ce célèbre temple, détruit en 1585, où les moines avaient porté à sa perfection la fabrication de tels objets en bois tourné puis patiemment recouvert de couches de laque couleur de cinabre sur fond de laque noire, que fut exécutée cette verseuse aux formes chantournées, héritées de la Chine, particulièrement ...
[ lire la suite ]


 
Four de campagne
L'artiste a voulu rénover les pièces utilitaires de Vallauris, dans une veine moderniste. Ce four de campagne, très typique de la céramique utilitaire de Vallauris, est tout à fait exemplaire de sa démarche, avec son décor très représentatif et la petite tête cornue en guise de poignée.
[ lire la suite ]


 
Coupe en céramique sigillée Drag 29
Le musée archéologique d'Istres présente au public des collections qui proviennent du golfe de Fos. Il a pour ambition d'augmenter ces collections par l'appoint d'objets de même provenance conservés chez des particuliers, comme le pot à garum produit à Pompéi par Aulus Umbricus Scaurus ou les autres inscriptions peintes sur amphores qui, par leur nombre et leur exceptionnel état de conservation, font la principale richesse et l'originalité de ce musée. A ces témoins des échanges commerciaux (vin, huile, conserves et sauces de poissons), s'ajoutent de nombreux objets de la vie courante à bord des navires, au port et dans l'habitat antique de Fos.
[ lire la suite ]


 
Service de table
Service de 43 pièces terre vernissée jaune, bordure perlée brune, de forme octogonale.
[ lire la suite ]


 
5 céramiques
Plat rond forme Louis XV, 1960, terre rouge, Diam : 0,28, Inv. : 1997-3-1. Vinaigrier Gina anses, 1960, terre rouge, H : 0,30, Inv. : 1997-3-2 Casserole, 1970, terre rouge, H : 0,12; Diam : 0,23, Inv. : 1997-3-3. Couscoussier, 1970, terre rouge, H: 0,20, Inv. : 1997-3-4 (1 à 2). Daubière, 1950, terre rouge, H : 0,18, Inv. : 1997-3-5 (1 à 2).  La fabrique Foucard-Jourdan tenue par Françoise Foucard a été fermée au début de l'année 1996. Elle a été depuis la fin du XIXe siècle une des plus anciennes fabriques de poterie culinaire de Vallauris.
[ lire la suite ]


 
Pot à tabac porte-pipes
Le terme Les Argonautes regroupe l'activité de deux femmes (Isabelle Ferlay et Frédérique Bourguet). Ces deux artistes s'installèrent à Vallauris à partir de 1953, attirées par la présence de Picasso. Les cinq œuvres reflètent bien la diversité de leur production : grès dont elles apprécient le caractère rustique pour l'oiseau ou inspiration animalière pour les chouettes et le pot à tabac porte-pipes.
[ lire la suite ]


 
Forge Reynaud
Cette forge, située à Lourmarin dans un bâtiment inscrit à l'Inventaire supplémentaire des monuments historiques, a fonctionné jusqu'en 1973. Ses propriétaires, les Reynaud, ont proposé à Salagon l'acquisition de l'ensemble de l'outillage et des archives, ce qui a pu être réalisé à l'automne 1989, grâce à l'action conjuguée du Fonds régional d'acquisition des musées et du Conseil général des Alpes-de-Haute-Provence. L'intérêt de ce fonds d'atelier réside dans son caractère exceptionnel de collection "close", en l'état, disposant de tout son outillage, son équipement et ses archives (commerciales et documentaires, notamment photographiques). L'essentiel de cet outillage remonte au XIXe siècle, cependant certaines pièces sont sans nul doute plus anciennes, les Reynaud étant en effet forgeron...
[ lire la suite ]


 
Fonds d'imprimerie
Composition : - 1 machine à imprimer à pédale "La Minerve" avec 2 supports sur pied - 1 coupoir biseautier - 1 marbre monté sur pied pour imposition - 1 presse à épreuve 60x80 FT colombier - 12 polices caractères bois pour affiches - 4 lingotiers - Serrages - taquoirs - rouleaux pour encrage - brosses - galées - composteur bois et métal - typomètres - 8 rangs en bois - Meubles avec galées métalliques - 3 casses filets cuivre - 140 casses avec caractères divers dont une douzaine spécifiquement régionaux Ce fonds homogène issu principalement de l'entre-deux-guerres correspond à l'ensemble nécessaire au travail d'une imprimerie artisanale et manuelle. Pratiquement en état de fonctionner, (sous réserve de réglages nécessaires et de changement de rouleaux), cet ensemble est significatif et repr...
[ lire la suite ]


 
1200 Poteries traditionnelles
La poterie varoise dans tous ses états… Une collection de poteries majoritairement provençale, et particulièrement varoise avec quelques incursions vers le Languedoc. Quelques objets proviennent d'autres pays du pourtour méditerranéen. Les diverses activités domestiques sont bien représentées, tant en ce qui concerne la quête et le transport (cruches) que la conservation des liquides ("gargoulettes", filtres à eau, jarres, vinaigriers...) et des aliments (jarres, pots à conserve), leur préparation et transformation (mortiers…) et leur cuisson ("toupins" ; marmites hautes, basses ou rondes ; lèchefrites; poêlons... four de campagne). Sans oublier la vaisselle de table (soupiè...
[ lire la suite ]


 
Maquette de bateau
Cette maquette, très certainement à caractère votif, est un exemple de la survivance de l'influence indonésienne en Afrique orientale. Le navire arabe de haute mer mtépé (de faza, archipel Lamu) présente ainsi un mode de liaison des bordées directement inspiré de la technique indonésienne et une forme de voilure qui se rencontre parfois en Indonésie, en Nouvelle-Guinée et en Mélanésie (Nouvelle-Bretagne). La disposition de la voile, son mode de fixation au mât et l'utilisation de poulies et de cordages compliqués dénotent une influence arabe ou européenne. Cette pièce a été rapportée de Zanzibar vers 1950. Le musée de Madagascar possède une pièce similaire.
[ lire la suite ]


 
Jarre
Si Biot a constitué dès le début du XVIe siècle le plus important centre de fabrication de jarres à huile de la Méditerranée, d'autres lieux de fabrication de céramique ont pendant quelque temps développé une fabrication analogue. C'est le cas du grand centre potier de Fréjus, dont les artisans s'étaient associés à ceux de Biot pour vendre en commun leurs productions. La jarre acquise par le musée de Biot, à titre d'élément de comparaison, a été fabriquée à Fréjus comme en témoigne, outre sa forme, deux cachets de fabricant apposés sur l'argile fraîche avant la pose de la glaçure, au nom de "Mestre Jehan ...
[ lire la suite ]


 
Tenture au boutis
Cette tenture d'une dimension exceptionnelle est travaillée au boutis, technique qui de la fin du XVIIe siècle au milieu du XIXe siècle connaît un grand développement en Provence, notamment dans la région marseillaise, technique utilisée fréquemment lors de la constitution de trousseaux. Le travail préalable à l'aiguille de dessin des motifs a été exécuté vraisemblablement dans un atelier spécialisé, sur une percale et une toile de coton tendues sur un métier. Les laizes de tissu ont été réunies au point de sujet. Le boutissage a été obtenu en glissant des mèches de coton blanc. Cette pièce présente en outre une grande...
[ lire la suite ]


 
Maquette d'une allège d'Arles
Mistral ayant fondé le Museon Arlaten en 1896, l'année même de la publication du Poème du Rhône, a accordé une grande importance à la présentation de la marine d'Arles et tout spécialement, à l'allège, le navire caractéristique de ce port. Le Museon possède toute une série de maquettes dont aucune n'est aussi ancienne ni aussi fidèle que cet exemplaire. Nous ne connaissons que quatre maquettes d'allège de cette qualité et de cette vérité d'exécution : une seule est dans une collection publique, les trois autres sont conservées dans des familles de marins du port d'Arles. C'est une rareté, d'intérêt scientifique, d'un remarquabl...
[ lire la suite ]


 
Coupe tressée
Cette coupe tressée, attribuée à Foucard-Jourdan, est le reflet d'une certaine orientation artistique dans la production traditionnelle de Vallauris des années 50. Il s'agit d'une œuvre entièrement modelée à la main et qui, par la couleur de l'émail jaune due à l'alquifoux et le tressage, est typique de la production de Vallauris. Cette œuvre viendra utilement compléter la collection du musée qui comporte seulement une œuvre tressée comparable.
[ lire la suite ]


 
Robe à dragon ou "jifu"
Cette robe de cour masculine, qualifiée de "merveilleuse et rare" par John Vollmer, spécialiste des textiles chinois, a été datée par lui très exactement du tout début du XVIIIe siècle. Elle correspond donc au passage entre la dynastie des Ming et celle des Qing, d'origine mandchoue, peuple de cavaliers, conquérants qui s'approprient le rôle symbolique du costume de cour et mènent ici une réflexion sur leurs nouvelles fonctions d'empereurs de Chine. Le vêtement volumineux de la cour Ming s'affine, se fait plus près du corps tandis que les manches se terminent en sabot de cheval et que le bas de la robe est fendu, pour permettre le mouvement. Le décor symbolique l'envahit tout entiè...
[ lire la suite ]


 
PRECEDENT 1  2  
Tri / genre
Tri / domaines
Tri / date d'acquisition
   1988   1989   1990   1991   1992   1993    1994   1995   1996   1997   1998   1999    2000   2001   2002   2003   2004   2005    2006   2007   2008   2009   2010   2011    2012   2013   2014   2015   2016   2017  

Carte du réseau
Carte archéologique
QR code
      Accédez au site sur votre mobile