Musée Calvet
     
L'hôtel de Villeneuve-Martignan, dans lequel est installée une partie du Musée Calvet, est l'un des plus prestigieux bâtiments occupé par la Fondation.

Ce magnifique hôtel de style franco-italien du XVIIIe siècle, entre cour en calade et jardin, fut construit par Jean-Baptiste Franque, assisté de son fils François.

S'y ajoute, attenant, le bel hôtel particulier acheté par la ville au début du XXe siècle à la famille de Montlaur.

Le Musée Calvet abrite aujourd'hui les oeuvres d'art du XVIe au XXe siècle, et contient d'innombrables fonds donnés ou légués par des mécènes, amateurs d'art et collectionneurs, tels le Baron de Montfaucon, Esprit Requien, Noël Biret, la famille de Montlaur, et dernièrement Marcel Puech.

L’importance de ses collections a valu au musée Calvet d’être considéré comme "Musée de France". Il compte des dizaines de milliers de numéros à l’inventaire, qui appartiennent à des domaines aussi divers que l’archéologie, les beaux-arts (peintures, sculptures, dessins), les arts décoratifs (orfèvrerie, faïence et porcelaine, tapisserie, ferronnerie) et l’ethnologie (Asie, Océanie, Afrique).
Thématiques : Antiquité / Archéologie / Art moderne / Arts non occidentaux / Beaux arts /




Informations pratiques :

  
Adresse : Accès :
65, rue Joseph Vernet - 84000 - Avignon
Tél. : +33490863384
Fax. : +33490863384
Contact :
musee.calvet@mairie-avignon.com
http://www.musee-calvet.org
Près de la gare, parkings proches
Horaires : Tarifs :
De 10h à 13h et de 14h à 18h. Fermé le mardi.
Jours de fermeture exceptionnelle : le 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

  • Plein tarif : 6 €
  • Tarif réduit : 3 €
  • Tarif de groupe : 3 €
  • Gratuit : Aux scolaires et étudiants accompagnés de leurs professeurs, aux Avignonnais le du 1er/09 au 30/06, aux jeunes de la communauté d'agglomération de moins de 18 ans du 1e dimancher/09 au 30/06, aux enfants de moins de 12 ans, aux accompagnateurs de groupes

Publications :

Publications scolaire
Nombreuses publications, par exemple :
– Rachel Ville, “Qui suis-je ? Portraits du musée Calvet racontés aux enfants, de l’Égypte à l’art moderne”.


Publications adulte
Nombreuses publications, parmi lesquelles :
– Jean Gascou et J. Guyon (sous la direction d’Odile Cavalier), “La collection d’inscriptions gallo-grecques et latines du musée Calvet”, éd. de Boccard, Paris.
– Sylvain Boyer et Franck Guillaume, “Catalogue des peintures des Écoles du Nord”, RMN, Paris.


Acquisitions FRAM :

Relief votif attique consacré à Pan et Apollon
La scène s'inscrit sur la face principale d'un petit autel de marbre mouluré, décoré d'acrotères latéraux aux quatre angles et pourvu au sommet d'un coussinet dressé et soigneusement profilé, creusé en son centre. Une double rangée de pierres rondes et irrégulières, disposées en arc de cercle, suscite l'image d'une grotte. Le sol inégal suggère les aspérités naturelles dans ces bouches d'ombres. A l'intérieur de l'antre, Apollon et Pan s'affrontent de part et d'autre d'un pilier hermaïque. Sur le pourtour de la grotte, respectivement du côté de Pan et d'Apollon, une syrinx et un objet rectangulaire, une tablette, sont alignés à même hauteur. Sur les côtés, figurent deux silhouettes féminines, d'une grande maladresse dans l'exécution, l'une de face, tourbillonnant sur la pointe des pieds, l'autre de profil, s'avançant d'une démarche dansante. La dédicace, lacunaire en raison d'une rasura, se lit ainsi : "A Pan et à Apollon, [Er]mos ou [Da]mos, fils d'Anthos (ou d'Anthès), en ex-voto". Le marbre, avant nettoyage, était recouvert d'une patine orangée, due sans doute à la terre ferrugineuse dans laquelle il séjourna. Après nettoyage pratiqué à sec, la pierre apparaît blanche à grains très fins et cristallins. D'après Monsieur Grzes, restaurateur, il est possible que l'autel ait été à un moment donné, remployé dans un mur ou dans une construction. La pierre, sur les côtés, porte encore des traces de ciment. L'outil qui servit à la déloger aurait entraîné les griffures qui endommagent les côtés. A l'arrière, une grosse partie de l'autel a disparu. La tête de l'Hermès manque ainsi que les montant de la cithare, une partie du bras droit d'Apollon, du pan droit de la cape ; cassures dans la partie supérieure droite, à la base, à droite et à gauche. L'acrotère de gauche et le début de l'inscription ont été emportés. Sur le côté gauche, trace d'une cassure ancienne reprise postérieurement, nombreuses épaufrures. Odile CAVALIER


Informations détaillées :

Nom de l'artiste :
Genre : Ustensile
Domaine 1 : Croyance - Religieux
Domaine 2 : Autre Mythologique
Datation : 0 / -199 / -1
Période : Antiquité
Provenance : La pièce faisait partie d'une collection privée allemande. Aurait été achetée à date ancienne à Athènes
Dimensions : H: 0,36 x l: 0,19 m. Cupule : H: 0,03 m et D: 0,185 m. Hauteur des lettres : 0,009 m et 0,01 m. - Ep.: 0,20 m
Matière : Marbre pentélique suivant le résultat des analyses pratiquées par Lorenzo Lazzarini (Université "La Sapienza" Rome, dipartimento de Scienze della Terra)
Technique :
Commission : 1989
N° inventaire : 24.200

Bibliographie expositions : O. CAVALIER "Rencontre dans une grotte. A propos d'un autel votif grec", Revue du Louvre, 6, 1990, p. 443-454.
Stèle funéraire fragmentaire anépigraphe avec scène de dexiôsis (poignée de main) Cratère à volutes à figures rouges avec scène funéraire attribué au Peintre de Ganymède
Stèle funéraire de Nym[...] avec scène de dexiõsis entre un homme âgé et une jeune fille debout Autel votif consacré à Pan et Apollon
Saint Camille de Lellis présenté à la Trinité Stèle funéraire fragmentaire anépigraphe avec femme assise et serpent
Stèle funéraire phrygienne à double registre de Glykon et de Tateis Portrait de Giuseppina Grassini, cantatrice
Stèle funéraire fragmentaire de Timakratea Vertus et paysage maritime avec une galère
Deux putti et Persée tranchant la tête de la gorgone Méduse Deux putti et Ulysse résistant au chant des sirènes
Vertus et paysage de collines et rivière Vertus et paysage aux ruines antiques
Relief votif attique consacré à Pan et Apollon Ascension du Christ entre les quatre docteurs de l'église latine, 1670-1675
Martyre de saint Denis, saint Eleuthère et saint Rustique.

Activités :

Cycles conférences /