Route des Voconces

Autour des Voconces

Objets de Cultes Gaulois et Romains entre Rhône et Alpes

La route thématique « Autour des Voconces – Rites Gaulois et Romains entre Rhône et Alpes » est un projet collectif de recherche et l’inventaire de milliers d’objets conservés dans des réserves, accompagné d’études réalisées par des archéologues et des conservateurs, et de plus de 10 000 photographies.

Ces objets proviennent d’une vingtaine de sites où ont été identifiés des sanctuaires, la plupart étant localisés sur le territoire du peuple Voconce, quelques sites étant sur les territoires des Albici et des Salyens. Comme les sites du Chastelard de Lardier, La Bâtie-Monsaléon, Lioux, Lachau, L’Oppidum de La Cloche… Ces objets illustrent les pratiques rituelles au cours du second âge du Fer (Ve-Ie siècles avant notre ère) et à l’époque romaine.

Jusqu’alors méconnus du public, amateurs comme scientifiques, ces objets n’ont jamais été exposés ni photographiés pour leur grande majorité.

C’est pourquoi une route archéologique a été tracée pour découvrir les collections d’un musée à l’autre autour du thème « Objets de cultes gaulois et romains entre Rhône et Alpes ». Cet itinéraire est programmé tout au long de 2016 et 2017 pour des découvertes successives.

Ces expositions mettent en lumière les liens entre les enclos sacrés et les aires rituelles gallo romaines grâce à la comparaison d’assemblage d’objets et offrandes caractéristiques.

Le Calendrier des Expositions

Musée Théo-Desplans – Site antique de Puymin, Vaison la Romaine dans le Vaucluse

Rites gaulois et romains entre Rhône et Alpes. Ces dieux qui intriguent.
Du 04 mai au 30 septembre 2016

Le musée Théo Desplans accueille cette exposition qui complète les objets et les vestiges des espaces religieux de Vasio Julia Vocontiorum, ancienne capitale sud de la grande confédération voconce. Elle permet de faire le point sur les dernières découvertes archéologiques et la réinterprétation de fouilles anciennes publiées en janvier 2016 dans le catalogue « Objets de cultes gaulois et romains entre Rhône et Alpes », aux éditions errance (sous la direction de Nicolas Rouzeau, Ingénieur d’études au service régional de l’archéologie, Drac Paca, et Michèle Bois, association Archéo-Drôme).

Musée de l’archéologie et de l’Aventure Industrielle – Apt dans le Vaucluse

Quoi de neuf en archéologie en pays d’Apt ? Rites gaulois et romains entre Rhône et Alpes
Du 01 juillet au 03 décembre 2016

Le musée d’archéologie et de l’aventure industrielle présentera le mobilier du sanctuaire du Chastelard de Lardiers, où des dizaines de milliers de lampes à huile et d’objets sacrifiés ont été mis au jour. Une expérience d’impression en trois dimensions de la restitution du temple de Lardier sera proposée. L’exposition sera complétée par une présentation de l’étude anthropologique conduite sur les restes humains contenus dans les urnes cinéraires provenant des nécropoles antiques d’Apta Julia. A cette occasion seront présentés les vestiges provenant des fouilles récentes faites à Apt et à Gargas.

 

Musée Museum Départemental – Gap dans les Hautes Alpes

Les sanctuaires de la vallée du Buëch
Du 05 novembre 2016 au 30 septembre 2017.

Au musée-muséum départemental de Gap le thème des cultes fera découvrir les sanctuaires du Buëch. L’un des plus importants sanctuaires régionaux, celui de La Bâtie-Montsaléon, comprend un grand temple impérial dans une enceinte sacrée de 80 mètres de côté ainsi qu’un sanctuaire indigène fouillé récemment qui fait face à une grande domus. Cet ensemble sera évoqué par une grande maquette. L’exposition montrera les miniatures d’outils agraires laissée en offrande dans le temple de Saint-Cyrice, les céramiques réduites des sanctuaires de Peyruis et d’Orpierre, ainsi que des autels, des verreries et des anathèmes.

Un Objet Énigmatique

Les Anathèmess

Les anathèmes sont des objets détruits ou des victimes immolées, offerts en expiation à une divinité : le sanctuaire de Lardiers en conserve des milliers, dont des octaèdres.

Dimension moyenne : 1cm. Alliage cuivreux.

D’où viennent ces objets ?

Les vestiges architecturaux ne sont pas toujours conservés, ou de façon lacunaire. Les photographies et les dessins de fouilles constituent des archives et font partie de l’histoire du site ; elles sont intégrées dans les expositions.

Mais certains sites sont classés au titre de monuments historiques et peuvent être visités. Cette route se veut une navette entre les collections et les monuments historiques, les musées et les sites. Le modèle réduit du temple de Château-Bas, à Vernègues conduit vers le temple lui-même (Bouches-du-Rhône).

Une anecdote : le travail du conservateur.

Les missions d’un conservateur sont d’inventorier et d’étudier les collections, dans le respect de la loi. ll est responsable de l’enrichissement, de la conservation, de l’étude, de la mise en valeur et de la diffusion des collections dont il a la charge. Les activités de récolement des collections permettent de faire des découvertes au sein du musée ; des études sont alors menées, ce qui permet de donner du sens aux objets et de les intégrer dans un programme de valorisation. Avec comme objectif la transmission du savoir au plus grand nombre.

C’est ainsi que trois fragments de rubans de métal (alliage cuivreux) torsadé ont été identifiés comme faisant partie d’un seul et même objet. Au moment de la fouille, dans le niveau inférieur d’un espace dédié à des pratiques rituelles, dans l’oppidum de La Cloche, un des fragments a été trouvé dissocié des deux autres et laissé pour compte dans des réserves. Il s’agit en fait d’un ruban plié en forme d’anneau ; il s’apparente à un bracelet ou à un petit torque et devait porter un ou plusieurs anneaux ; il s’agit probablement d’offrandes ou de dépôt rituels.

Les objets qui accompagnent les rites cultuels se composent ustensiles et d’accessoires consacrés par leur usage. Dans les sanctuaires gallo-romains des Alpes du Sud existaient de grands pèlerinages dans lesquels les croyants écoutaient les déclamations dans le théâtre, et déambulaient dans l’aire sacrée pour y déposer des vœux, jeter des sorts, réaliser des offrandes, des ex-votos et faire des sacrifices. Parmi les milliers d’objets étudiés chaque musée présente les particularités différentes de ces rites.

 

en savoir plus

Archeologia – Hors-Série n° 17

Un numéro spécial d’Archéologia est consacré à ces matériaux et musée dans le Hors-Série n° 17 du 15 juin 2015.

Numérisation des objets sur Flickr

Découvrez toutes les photos des objets de la collection sur Flickr.

galerie d'objets