Journée d’études : « De l’utilité des études préalables : définitions, réflexions et retours d’expérience »

Pilotes :
Laure Manchiline, déléguée PACA – Fédération Française des Professionnels de la conservation-restauration,
Elisabeth Mognetti, vice-présidente de l’Association Générale des Conservateurs de la Région Paca – AGCCPF Paca,
Mireille Jacotin, Présidente de l’AGCCPF Paca.

A quoi correspond précisément ce qu’on appelle les « études préalables » dans les domaines de la conservation-restauration des objets mobiliers des collections des musées et des monuments historiques et de la conservation préventive ? Quels en sont l’utilité, les objectifs et l’opportunité ? En tire-t-on un réel bénéfice ?
La journée commencera par une définition du sujet et du vocabulaire s’y rapportant (notions d’étude préalable, d’assistance à maîtrise d’ouvrage et de bilan sanitaire). Ces termes seront abordés du point de vue d’un conservateur de musée, d’un conservateur des monuments historiques et d’un conservateur-restaurateur. L’idée étant de balayer les différentes approches possibles d’une même notion en tentant d’élaborer des définitions communes aux deux « corps de métier » afin notamment que les appels d’offres des marchés d’études préalables en cernent au mieux les attendus et les contenus.
La suite de cette journée sera orientée sur les différentes finalités des études préalables à travers des études de cas. On montrera différents types d’études qui peuvent être menées par les conservateurs restaurateurs en fonction des demandes mais également l’utilisation de ces études par les commanditaires.
On en analysera les avantages et les limites.

Auditorium de la Maison de la Région
61, la Canebière, 13001 Marseille
9h30-17h30

Téléchargez les actes de la journée
Télécharger le programme