Qui sommes nous ?

AGCCPF
Le Réseau Musées Méditerranée existe gârce à l'initiative et au suivi interrégional des sections fédérées de professionnels des musées de France de PACA et de Languedoc-Roussillon.

Exposition

Frédéric LANOVSKY
31-12-2018
Sculpteur contemporain né à Cannes en 1965, Fréderic Lanovsky réalise des sculptures géantes et à taille humaine dont les dernières pièces ornent les jardins du Musée ...

Exposition

Cabinet de curiosité
15-12-2017
Avec le Fab Lab marseillais La Fabulerie, Salagon se lance dans la bidouille numérique : des outils parlent, le premier conservateur du musée commente les objets qu’il a fait rentr ...

Evénement

Acquisition de l'oeuvre de Gaston Chaissac "Signes"
01-01-2022
Anatole Jakovsky fut l’un des premiers à s’intéresser aux productions artistiques hors-normes ...

Evénement

Balade photographique sur les rives de l'étang de Berre
26-11-2017
Accompagnés par Michel Garofano, photographe, nous vous proposons une promenade artistique ...

Réalisation

Musambule
la version 4 de Musambule est en cours de réalisation.
   
FRAM Les collections 
L'actualité des musées et des collections publiques est aussi celle de leur enrichissement régulier. A ce titre, chaque musée dispose en fonction de sa collectivité ou tutelle de rattachement, de budgets dédiés. Néanmoins, depuis de nombreuses années, dans le cadre des lois de décentralisation, ont été instaurées des commissions mixtes, réunissant l'Etat et la région, pour allouer des budgets complémentaires aux collectivités qui en font la demande et procéder ainsi à des acquisitions à titre onéreux qui associent des financements des collectivités territoriales, de l'Etat et de la région. C'est l'objet du FRAM ( fonds régional pour l'acquisition des musées) qui se réunit une fois par an.

Vous trouverez sur cette rubrique les oeuvres entrées dans les collections publiques en PACA et ayant bénéficié du concours du FRAM ces dernières années.

Acquisitions FRAM : Artistique
Pablo Picasso, Affiche exposition céramique, 1957
En 1948, Picasso s'installe à Vallauris avec Françoise Gilot et commence à pratiquer la céramique à l'atelier Madoura, de Georges et Suzanne Ramié. Petit à petit il s'intègre à la vie locale et participe aux expositions collectives des céramistes vallauriens : « Poteries, Fleurs et Parfums ».
A partir de l'été 48 et jusqu'en 1964, il dessinera les affiches de ces manifestations. Désireux de soutenir l'Association locale des potiers qui deviendra en 1956 : Association Vallaurienne d'Expansion Céramique (A.V.E.C.) Picasso leur offre des affiches dont la vente assurera des rentrées financières, de même que la promotion de la production vallaurienne. Les prix pratiqués sont très inférieurs à ceux des galeries. C'est aussi pour Picasso une façon de rendre son œuvre accessible à tous. Certaines...
[ lire la suite ]


 
Pablo Picasso, Affiche exposition céramique, 1948, 2e version
En 1948, Picasso s'installe à Vallauris avec Françoise Gilot et commence à pratiquer la céramique à l'atelier Madoura, de Georges et Suzanne Ramié. Petit à petit il s'intègre à la vie locale et participe aux expositions collectives des céramistes vallauriens : « Poteries, Fleurs et Parfums ». A partir de l'été 48 et jusqu'en 1964, il dessinera les affiches de ces manifestations. Désireux de soutenir l'Association locale des potiers qui deviendra en 1956 : Association vallaurienne d'expansion céramique (A.V.E.C.). Picasso leur offre des affiches dont la vente assurera des rentrées financières, de même que la promotion de la production vallaurienne. Les prix pratiqués sont très inférieurs à ceux des galeries. C'est aussi pour Picasso une façon de rendre son œuvre accessible à tous. Certaines...
[ lire la suite ]


 
Pablo Picasso, Affiche exposition céramique, 1948, 1re version
En 1948, Picasso s'installe à Vallauris avec Françoise Gilot et commence à pratiquer la céramique à l'atelier Madoura, de Georges et Suzanne Ramié. Petit à petit il s'intègre à la vie locale et participe aux expositions collectives des céramistes vallauriens : « Poteries, Fleurs et Parfums ». A partir de l'été 48 et jusqu'en 1964, il dessinera les affiches de ces manifestations. Désireux de soutenir l'Association locale des potiers qui deviendra en 1956 : Association vallaurienne d'expansion céramique (A.V.E.C.). Picasso leur offre des affiches dont la vente assurera des rentrées financières, de même que la promotion de la production vallaurienne. Les prix pratiqués sont très inférieurs à ceux des galeries. C'est aussi pour Picasso une façon de rendre son œuvre accessible à tous. Certaines...
[ lire la suite ]


 
Enlèvement d'Europe
Né à Châtillon-sur-Indre en 1925, Jean Derval suit les cours les cours de l'école des arts appliqués de Paris de 1939 à 1943. Diplômé en 1943 de cette école, il travaille ensuite à Saint-Amand-en-Puisaye avec Pierre Picaglio de 1945 à 1947. Il découvre la céramique tout en multipliant les expériences : publicité, modelage, création d'affiches, modèles pour Christofle. En 1947, il s'installe à Vallauris où il retrouve ses amis de l'école de la rue Dupetit-Thouars : Roger Capron et Robert Picault. Il collabore un temps avec eux puis rentre comme décorateur chez Madoura au moment où l'atelier travaille activement aux éditions de Picasso. En 1951, il décide de créer son propre atelier. L'artiste façonne alors d'impressionnantes pièces uniques. Dans ces œuvres, l'artiste privilégie les décors f...
[ lire la suite ]


 
Ensemble de 40 photographies noir et blanc
C'est en mars 1953 qu'André Villers arrive à Vallauris. Il achète alors un appareil photo et très tôt commence à photographier la nature et les visages environnants. Picasso habite la villa La Galloise à Vallauris avec Françoise Gilot depuis 1948. Tous les jours il va travailler dans son atelier du Fournas et remarque très tôt le jeune photographe qui multiplie les prises de vues. Un jour « Villers est entré dans la vie de Picasso autant que Picasso est entré dans la sienne. Entre ces deux artistes, l'amitié restera absolue, la confiance totale. Les photographies de Villers en témoignent… Ce qu'il y a de formidable dans ces photos, c'est le choix de l'instantané, du naturel et de la spontanéité du cadrage… Le courant qui traverse les objectifs de Villers est irremplaçable parce que c'est c...
[ lire la suite ]


 
L'arbre en céramique
Cette œuvre vient enrichir les collections permanentes du château-musée. Le choix s'est porté sur un motif végétal destiné à orner le patio du château. Elle s'accordera avec la Pomme, céramique de Hans Hedberg acquise à la fin des années 90.
[ lire la suite ]


 
Chapelle Notre-Dame de la Protection
Ferdinand Deconchy, diplômé en architecture, ne pouvait que s'intéresser à ce haut lieu du patrimoine cagnois. La chapelle Notre-Dame de la Protection se trouve en contrebas du château Grimaldi et abrite des fresques du XVIe siècle (qui ne furent mises au jour qu'en 1936). Pierre Auguste Renoir a lui–même représenté la chapelle dans une œuvre datée de 1906 (huile sur toile). La chapelle est classée Monument historique depuis 1938.
[ lire la suite ]


 
Paysage aux Collettes
Ferdinand Deconchy fut élu maire de Cagnes de 1912 à 1919 et fut à l'origine de la découverte des Collettes et de leur achat par Pierre-Auguste Renoir en 1907. Deconchy fut aussi l'ami de Monet. Dans sa villa "la Bégude", il réunit nombre d'artistes au cours de réceptions. Le musée Renoir abrite une huile sur toile de cet artiste : Le Haut de Cagnes vu du chemin de l'Hubac, 1898.
[ lire la suite ]


 
Ufo bleu sur rouge 7/72 XX/X
L'œuvre « UFO bleu sur rouge » appartient à une série de peintures d' « objets volants non identifiés ». Leppien a développé cette recherche durant dix années, de 1967 à 1977. Cette œuvre vient compléter les collections permanentes du château-musée (Davring, Villeri ou encore Varga).
[ lire la suite ]


 
Personne claire dans l'espace bleu
L'acquisition de cette œuvre est destinée à enrichir le fonds d'art contemporain du château-musée sur le thème de l'art abstrait. Les tableaux de Lindenberg délaissent le narratif et s'approchent du minimalisme. Néanmoins on ne peut parler de peinture conceptuelle, ce qui réduirait l'artiste à une classification trop formelle : en témoigne le titre de l'œuvre qui introduit l'humain dans la vacuité spatiale.
[ lire la suite ]


 
Jonques
Sept jonques aux voilures évoquant des jaquettes de livres cousues les unes à côté des autres, avançant sur une mer rouge, de sang ? Sur le premier bateau à gauche, des corps s'agglutinent et forment un visage. Un ensemble mécanique semble émerger de cette armada. Cette œuvre vient compléter le fonds contemporain du château-musée.
[ lire la suite ]


 
Nymphéas
Cette œuvre vient enrichir la collection d'art contemporain du château-musée et s'inscrit dans une série d'huiles sur soie ou sur tissus brodés anciens, dont certaines font référence à Claude Monet et s'intitulent Nymphéas. Elle est représentative du travail sériel de l'artiste.
[ lire la suite ]


 
Patience de Patak
L'oeuvre « Patience de Patak » fait partie du monde d'Odon, celui du cosmos et des abysses. Ses spirales évolutives nous projettent dans l'espace et nous proposent un voyage à l'intérieur de vastes comètes rougeoyantes. Cette œuvre nous situe dans l'intimité de l'habitacle des nautiles de l'ère primaire.
[ lire la suite ]


 
La grenouille
Cette œuvre vient compléter les collections permanentes du château-musée. Le choix s'est porté sur un motif ludique destiné à un espace particulier du château : son patio où sont par ailleurs exposés un arbre en céramique de Coville ainsi que la Pomme de Hans Hedberg.
[ lire la suite ]


 
VASE de Jean-Paul van LITH
Terre cuite vernissée de l'artiste contemporain vivant à Biot : Jean-Paul van LITH.
[ lire la suite ]


 
Fontaine XVIIIe siècle
Fontaine d'intérieur. Terre rosée vernissée jaune rehaussée de coulures vert pâle. Sur piédouche, corps ovoïde doté de deux anses en esses torsadées et prolongé par un col plus ou moins évasé. Le goulot verseur figure une tête de chérubin.
[ lire la suite ]


 
La porteuse de jarre
Terre cuite rouge. Modèle pour la grande statue en terre cuite érigée devant la gare de Biot. Par Marcel BOURAINE.
[ lire la suite ]


 
Deux études pour le stand Félix Aublet au Salon de la Lumière
L'exposition « Félix Aublet : art, technique, lumière, mouvement », présentée de juin à septembre 2001 dans quatre lieux à Aix-en-Provence, a nécessité deux années entières de recherches et de travail sur le fonds de la famille Aublet réuni en grande majorité dans l'atelier de l'artiste à Aix-en-Provence. Ce travail a permis d'exhumer de l'oubli la richesse, l'inventivité, la modernité, de cet artiste « touche à tout » qui a traversé le siècle. Félix Aublet, s'installe à Aix-en-Provence en 1954, il y passera le reste de sa vie et s'y éteindra en 1978. La connaissance, la reconnaissance d'artistes de notre cité ou d...
[ lire la suite ]


 
Les Quatre Saisons
Le décor du salon de la « Belle du Canet » est conçu pour celle qui aurait été la maîtresse de Louis de Mercoeur, fils d'Henri IV, et de Gabrielle d'Estrées, ancien gouverneur de Provence devenu après son veuvage de Laure Mancini, nièce de Mazarin, cardinal de Vendôme. Le Duc de Vendôme fit construire le Pavillon de Vendôme, la plus séduisante des folies héritées du Grand Siècle, afin d'abriter ses amours avec Lucrèce Forbin-Solliès, dite « La Belle du Canet ». Elle commande en 1666 la décoration de son hôtel aixois, dans l'actuelle rue de la Verrerie, aux deux peintres les plus célèbres des années 1660. Ces quatre...
[ lire la suite ]


 
Autoportrait du peintre en déshabillé
Jean-Baptiste Van Loo, de la dynastie des peintres d'origine néerlandaise établie en France dès le XVIIe siècle. Né en 1684 à Aix-en-Provence, J.B. Van Loo passa sa jeunesse à Toulon et peignit avec son père. Connu comme portraitiste, en 1706, il épousa une de ses élève Mlle Lebrun, miniaturiste. En 1707 il peignit une Sainte Famille pour l'église des Dominicains à Toulon lorsque la ville fut assiégée par le duc de Savoie, il s'installe alors à Aix pour une durée de cinq ans. Le chef-d'œuvre de sa production de jeunesse est Le Triomphe des Dieux, plafond peint pour le salon du Pavillon de Lenfant, près d'Aix. De cette période datent également La ...
[ lire la suite ]


 
LE REPAS DE SANCHO DANS L'ILE DE BARATARIA
C'est en 1723 que la Manufacture royale des Gobelins commence à tisser une série de tentures racontant cette histoire, d'après les cartons de Charles Antoine Coypel (1684-1752). Cette série fut tissée à plus de 200 exemplaires. Pierre Grimod du Fort, fermier-général, désireux d'obtenir une collection unique sur le même thème, s'adressa à la Manufacture royale de Beauvais. Oudry, alors directeur chargea Charles Natoire (1700-1777) d'en réaliser les cartons. Ces tapisseries furent réalisées de 1735 à 1744 sous la direction de Besnier et Oudry. Pour s'assurer de l'unicité de ces pièces, Pierre Grimod du Fort fit retirer les cartons des ateliers de la Manufacture. Ceux-c...
[ lire la suite ]


 
Musiciens (joueur de luth) et danseuse aux cymbales
Un joueur de luth et une danseuse aux cymbales en costumes orientaux, sortis tout droit de personnages des Ballets de Versailles, évoluent dans un décor théâtral composé de bouquets, d'oiseaux, de rinceaux entrecroisés de baldaquins, de tentures, de draperies et de divers ornements grotesques. Cette tapisserie fait partie de la tenture des Grotesques. Cet ensemble de compositions décoratives à petits personnages, rappelant les «grotteschi» de Raphaël, a été tissé dès avant 1694 et jusqu'en 1730. Les esquisses ont été fournies vraisemblablement par Jean Ier Bérain (1640 ? 1711 ?) « dessinateur de la Chambre et du Cabinet du Roi », et les cartons ont ét&...
[ lire la suite ]


 
Despina - Etude pour « Cosi fan tutte »
Depuis plus de dix ans le musée des Tapisseries a tenté de reconstituer un patrimoine essentiel de l'histoire de la ville d'Aix-en-Provence en réunissant patiemment les traces les plus notables de l'activité du Festival International d'art lyrique. Créé en 1948, ce festival est rapidement devenu, dans le désert culturel de l'immédiat après-guerre, un événement phare national et international. Il est, depuis plus de cinquante ans, intimement lié à l'image de la cité, accueillant chaque année nombre de créateurs et d'interprètes inspirés. Il est donc apparu indispensable de garder des témoignages de cette activité artistique majeure au sein d'un nouveau ...
[ lire la suite ]


 
L'Atelier gris
Vincent Bioulès est l'un des artistes français majeurs de la scène artistique contemporaine. Très attaché à la Ville d'Aix-en-Provence, il y fréquente dès son plus jeune âge le musée Granet, y enseigne à l'Ecole des beaux-arts de 1967 à 1982, y peint la magnifique série des 12 « Places d'Aix » durant les années 1976-1978. Son érudition, sa grande connaissance de l'histoire de l'art, de la musique, de la littérature, son côté humaniste en font un des artistes ayant le plus apporté à notre ville. Au delà de rendre hommage à Cézanne, c'est à l'atelier du peintre que Vincent Bioulès voulait se frotter. L'atelier...
[ lire la suite ]


 
Le songe de Jacob
Le songe de Jacob constituait à l'origine avec la toison de Gédéon, conservé lui aussi au musée du Petit Palais, le volet gauche, peint face et revers, d'un grand triptyque muni de "portes" comme on avait coutume d'en fabriquer en Provence à la fin du XVe siècle et encore au XVIe siècle. En raison de son mauvais état de conservation, le panneau de bois a été scié dans son épaisseur, les deux peintures transposées chacune sur une toile. Avec son effet monochrome, proche de la grisaille, le Songe de Jacob devait figurer à l'extérieur du volet. Extrait de la notice de Dominique Thiébaut, "Peintures de l'école d'Avignon", dans "Avignon, musée du Petit Palais, pei...
[ lire la suite ]


 
Tombeau du cardinal Jean Lagrange, transi
Le cardinal Jean de Lagrange, mort en 1402, se fit élever dans le chœur de l'église Saint-Martial un second monument funéraire. Le dessin du tombeau de la fin du XVIIe siècle et conservé à la bibliothèque du Vatican permet de restituer l'ensemble du programme iconographique d'un développement exeptionnel. Encastré à la base du tombeau entre les piédroits, le célèbre transi du cardinal Lagrange offre l'un des tout premiers exemples connus d'une iconographie surtout répandue dans la sculpture funéraire du nord et de l'est de la France à la fin du XVe siècle. Extrait de la notice Sculpture d'Elisabeth Mognetti, dans "Avignon, Musée du Petit Palais, peintures et s...
[ lire la suite ]


 
Sainte Conversation
Ce tableau longtemps méconnu et classé parmi les productions tardives de Carpaccio, a retrouvé sa juste place dans l'œuvre de l'artiste. L'interprétation récente qu'en a donnée Michel Serres est gage de cette notoriété. L'exécution très précise, la finesse de l'éclairage, la vigueur géométrique dans la représentation du paysage et de la ville et aussi de l'intense naturalisme poétique de la conception d'ensemble se retrouvent surtout dans certains tableaux de chevalet de la même période. Extrait des notices de Michel Laclotte et Esther Moench dans cat.2005
[ lire la suite ]


 
L'enlèvement d'Hélène
La fantaisie poétique et linéaire dont témoigne L'enlèvement d'Hélène fait écho aux inventions des peintres de Padoue et du nord de l'Italie. Le Louvre conserve, provenant de la collection Campana, un autre panneau de Cassone, l'Enlèvement d'Europe, que l'on a longtemps considéré comme étant le pendant à l'Enlèvement d'Hélène, mais dont les structures semblent différentes. En effet, le panneau d'Avignon montre clairement des traces d'arrachement de motifs en relief de balustres, qui devraient encadrer la scène de part et d'autre, motifs absents du panneau du Louvre. Extrait des notices de Michel Laclotte et Esther Moench dans cat. 2005.
[ lire la suite ]


 
La Vierge et l'Enfant
Longtemps parmi les productions d'atelier ou négligée par les historiens, cette Vierge et l'Enfant est aujourd'hui unanimement considérée comme une œuvre originale et importante de Botticelli, l'une de ses premières créations personnelles. La madone Campana est exécutée avec une délicatesse et un souci de transparence lumineuse. On remarquera le cadre architectural vu selon une perspective da sotto in su. Extrait des notices de Michel Laclotte et Esther Moench dans cat. 2005.
[ lire la suite ]


 
Retable de saint Jérôme
Ce retable a été peint pour l'église des moines de saint Jérôme à Fisole. Il s'agit d'une commande importante puisqu'elle émane des Médicis, comme l'attestent la présence des saints Cosme et Damien à côté de saint Jérôme et les armes Médicis sur le cadre. Il est probable que le commanditaire soit Giovanni de Medici. Il est vraissemblable que l'œuvre appartienne à une phase tardive de l'activité de son auteur. Extrait des notices de Michel Laclotte et Esther Moench dans Cat. 2005.
[ lire la suite ]


 
La Vierge et l'Enfant
A l'exemple byzantin qui sert de base à la culture de Paolo Veneriano s'ajoutent dans ce panneau des inflexions gothiques (le mouvement de l'Enfant, les mains de la Vierge). La madone Campana composait sans doute le panneau principal d'un petit triptyque analogue à celui, intact, de la Galleria Nazionale de Parme. Les deux triptyques jumeaux répondent à des commandes privées. Extrait des notices Michel Laclotte et Ester Moench dans Cat. 2005.
[ lire la suite ]


 
Souris
Portrait d'une petite souris verte représentative de la période figurative d'Henri Goetz
[ lire la suite ]


 
Santons napolitains
Ces santons qui proviennent des ateliers napolitains ne sont pas des chefs-d'œuvre dans le sens où on l'entend pour désigner une pièce d'art religieux de style baroque. Ils le sont pourtant à de multiples égards. L'élégance de la figuration et la finesse d'exécution de ces sculptures font de cet ensemble un exemple représentatif du mobilier des crèches nobles, mais révèle aussi la qualité du savoir-faire des artisans. Ils témoignent aussi de tout un pan de notre passé qui voit au lendemain de la Contre-Réforme un renouveau de la ferveur religieuse qui conduit l'aristocratie à la dévotion. L'évolution de la liturgie a conduit à une mise à l...
[ lire la suite ]


 
Dos II
Sculpture réalisée par Henri Matiise avec l'aide du fondeur Rudier
[ lire la suite ]


 
PRECEDENT 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  SUIVANT
Tri / genre
Tri / domaines
Tri / date d'acquisition
   1988   1989   1990   1991   1992   1993    1994   1995   1996   1997   1998   1999    2000   2001   2002   2003   2004   2005    2006   2007   2008   2009   2010   2011    2012   2013   2014   2015   2016   2017  

Carte du réseau
Carte archéologique
QR code
      Accédez au site sur votre mobile