Marseille en temps de peste, 1720 – 1722
Exposition au Musée d’Histoire de Marseille
08 octobre 2021 – 30 janvier 2022

publié en

Vue de l'exposition © L. Amsalem
Vue de l'exposition © L. Amsalem

La peste de 1720 est la dernière grande épidémie de ce type en France. Elle se déclare à Marseille avec l’arrivée du Grand Saint Antoine en mai 1720 (navire marseillais qui revient des Échelles du Levant). Le fléau s’étend rapidement à toute la Provence et dure environ deux ans. Le nombre de victimes est évalué à 40 000 pour Marseille, 50 000 ville et terroir compris, soit environ la moitié de la population. En Provence, le nombre de morts est estimé à 120 000.

À l’occasion du tricentenaire de cette épidémie, les Musées de Marseille proposent un programme culturel exceptionnel associant expositions, débats, spectacle vivant, événements scientifiques, programmes pédagogiques, balades urbaines, lectures et création contemporaine. Déployé dans l’ensemble du réseau des Musées de Marseille, le projet transversal « Marseille en temps de peste 1720-1722 » offre de mieux comprendre cet épisode au cœur des imaginaires collectifs.

L’exposition retrace la vie quotidienne des Marseillais depuis l’arrivée du Grand Saint Antoine jusqu’à la rechute de 1722 dans la ville et son terroir. Elle met l’accent sur les interventions des pouvoirs publics, du pouvoir religieux, du monde médical et leur impact sur le quotidien des habitants.
Plus de 160 objets sont présentés sur environ 500 m² : œuvres d’art (peintures, sculptures, arts graphiques…), objets archéologiques, affiches, maquettes, cartes, documents d’archives, manuscrits, vidéos, ressources sonores et diffusion de films plongent le visiteur dans cette ambiance si particulière du « temps de peste » ! La scénographie et le graphisme participent pleinement à cette immersion avec le parti pris des vitrines baldaquins, évoquant les Hospices de Beaune, ainsi que deux grandes fresques murales

La peste à la Tourette représentant le chevalier Roze et les échevins,
La peste à la Tourette représentant le chevalier Roze et les échevins, huile sur toile, 1755, collection Musée d’Histoire de Marseille ©Ville de Marseille, photographie D. Giancatarina, 2009

L’exposition commence par la présentation des découvertes archéologiques du XXe siècle : les fouilles de l’épave du Grand Saint Antoine ainsi que les charniers de la rue Leca et de l’Esplanade de la Major à l’aide notamment des multimédias de « Chercheurs de Peste ».
Cette introduction est suivie de six sections chrono-thématiques :
« La peste, ce grand personnage de l’histoire… »
« Contenir la peste… » : le système de quarantaine et l’arrivée du Grand Saint Antoine à Marseille
« Sauver Marseille ! » : la gestion de la crise par les pouvoirs publics, les médecins et les religieux
« Les témoins de l’épidémie » : présentation de cinq manuscrits de personnalités ayant vécu ce drame, chacun accompagné d’un dispositif d’écoute sonore
« Diffusion de la peste (1720-1722) » : extension de l’épidémie hors de la cité phocéenne et du terroir
« Turbulences et reprise »
Un épilogue sur l’héritage de la peste à Marseille et dans la mémoire collective clôt l’exposition.

Portrait de Mgr H. F. Xavier de Belsunce,
Portrait de Mgr H. F. Xavier de Belsunce, huile sur toile, XVIIIe siècle, Musée d'Histoire de Marseille, dépôt du Conseil Général (ancien dépôt DDASS) ©Ville de Marseille, photographie Almodovar - Vialle, 2020
Robert Bichue, apparition du Sacré Coeur de Jésus et peste 1720,
Robert Bichue, apparition du Sacré Coeur de Jésus et peste 1720, huile sur toile, 1750, collection Musée d’Histoire de Marseille © Ville de Marseille, photographie R. Chipault, B. Soligny, 2017

autres

articles