Musée du Pavillon de Vendôme
     
The Vendôme Pavilion, was built beginning in 1665, at the request of Louis de Mercoeur, Duke of Vendôme. Mercoeur, the grandson of Henry IV and Gabriel d'Estrées, was appointed governor of Provence in 1652. In the mid-18th century, the painter Jean-Baptiste Van Loo turned the pavilion into his studio. The superb baroque Atlas figures and the facade's classical order make it an architectural flagship of Aix's cultural heritage, halfway between Paris et Rome. An enlightened amateur, Henri Dobler, acquired it in 1906. He bequeathed the building and a part of its collections to the city of Aix-en-Provence to transform it into a museum. Guided by the will to broaden its horizons and widen its audience, this place teeming with history, this museum recreating the atmosphere and taste of the 17th and 18th centuries, also knows how to exhibit today's art. The Vendôme Pavilion has taken a special interest in the innovation offered by new technologies. It regularly collaborates with the Tapestry Museum (with which it shares administrative duties, exhibition planning and management)And has, on occasion, also worked with the Ecole d'Art d'Aix to present American digital photography as a complement to its enduring interest in traditional photography. The Pavilion also has a number of resources at its disposal when the exhibition space provided by its rooms proves insufficient. Its French gardens provide a wonderful setting in which to present the work of sculptors, as was the case for the monumental oeuvre of Jean Amado in 1997. and additional exhibition rooms for larger projects can be found at the Cité du Livre possesses.


Thématiques : Art contemporain / Arts décoratifs / Beaux arts / Histoire locale régionale /

Pavillon de Vendôme


Pavillon de Vendôme (cad. AR 14) :
classement par arrêté du 27: inscription mars 1914 -Jardin ;
façades et toitures des deux pavillons dans le jardin à droite et à gauche du Pavillon de Vendôme (cad. AR 14) :
classement par arrêté du 15 octobre 1953
-Parc entourant le Pavillon de Vendôme (cad. AR 14) : inscription par arrêté du 15 octobre 1953



Actualités
Activités
Animations pédagogiques / Ateliers / Visites guidées / Cycles conférences / Interventions hors murs / Adaptées publics spécifiques
Activite public jeune :
– Des peintres et des genres : à partir du XVIIe siècle, l’Académie codifie l’art de peindre en cinq genres, le grand genre et les genres inférieurs.
– Les techniques de la peinture : dessin, pastel, aquarelle, encre, lavis, huile.
– Enfance : recherche de représentations d’enfants dans les tableaux et les décors du musée.
– Les Quatre Saisons : Un thème qui peut être une réflexion sur l’existence.
– L’Art des jardins : Les enfants en atelier créeront leur propre jardin.

Activite public familial :
Visite-conférence des expositions temporaires

Activite public specifique :
Des accueils particuliers sont proposés en relation directe avec les publics spécifiques. L’équipe pédagogique est à la disposition des associations, animateurs spécialisés et professeurs pour élaborer ensemble un accueil répondant aux besoins de chaque public.

Publications
Publications adulte
Jean-Jacques Surian, “La Divine Comédie”, 6 mars-4 mai 2004 Musée des Tapisseries et Pavillon de Vendôme. Catalogue en deux volumes de 64 pages chacun
Volume 1 : Dessins. Préfiguration du thème des Enfers. Textes de Bruno Ely, conservateur en chef Musée des Tapisseries et Pavillon de Vendôme ; Hervé Castanet, psychiatre. Volume 2 : Peintures, sculptures. Textes de Bruno Ely, conservateur en chef ; Jean Arrouye, sémiologue de l’image.



Les collections
Commode-style régence
Commode classée Monument historique en 1909. Antoine FOULLET, ébéniste parisien, fit enregistrer ses lettres de maîtrise le 17 février 1749, et devint juré de sa corporation en 1756. Etabli rue du Faubourg-Saint-Antoine, en face de la rue Saint-Nicolas, il travaillait spécialement pour les horlogers, produisant des gaines de régulateurs en bois des Indes, qu'il ornait de bronzes fondus chez Héban, rue des Arcis. Pierre-Antoine FOULLET, fils du précédent, devint maître le 11 avril 1765 et s'installa dans la même rue du Faubourg–Saint-Antoine. En janvier 1769, il déposa son bilan qui mentionne parmi ses créanciers le vernisseur Lemaire. Il continua ensuite son industrie rue de Charonne...
[ lire la suite ]

Les Quatre Saisons
Le décor du salon de la « Belle du Canet » est conçu pour celle qui aurait été la maîtresse de Louis de Mercoeur, fils d'Henri IV, et de Gabrielle d'Estrées, ancien gouverneur de Provence devenu après son veuvage de Laure Mancini, nièce de Mazarin, cardinal de Vendôme. Le Duc de Vendôme fit construire le Pavillon de Vendôme, la plus séduisante des folies héritées du Grand Siècle, afin d'abriter ses amours avec Lucrèce Forbin-Solliès, dite « La Belle du Canet ». Elle commande en 1666 la décoration de son hôtel aixois, dans l'actuelle rue de la Verrerie, aux deux peintres les plus célèbres des années 1660. Ces quatre...
[ lire la suite ]

Autoportrait du peintre en déshabillé
Jean-Baptiste Van Loo, de la dynastie des peintres d'origine néerlandaise établie en France dès le XVIIe siècle. Né en 1684 à Aix-en-Provence, J.B. Van Loo passa sa jeunesse à Toulon et peignit avec son père. Connu comme portraitiste, en 1706, il épousa une de ses élève Mlle Lebrun, miniaturiste. En 1707 il peignit une Sainte Famille pour l'église des Dominicains à Toulon lorsque la ville fut assiégée par le duc de Savoie, il s'installe alors à Aix pour une durée de cinq ans. Le chef-d'œuvre de sa production de jeunesse est Le Triomphe des Dieux, plafond peint pour le salon du Pavillon de Lenfant, près d'Aix. De cette période datent également La ...
[ lire la suite ]

Pot
A la suite de l'importante rétrospective qui s'est tenue au Musée des Tapisseries du 27 septembre du 1er décembre 2003 « René Ben Lisa, la céramique ou l'harmonie poétique », très attendue des amateurs et qui a permis au grand public de découvrir l'œuvre de René Ben Lisa, il est apparu extrêmement opportun de pouvoir enrichir les collections du Musée par l'acquisition d'un nombre représentatif de pièces de l'artiste. En effet, ses céramiques, sauf au début de sa carrière, sont des objets de petit format et doivent être aussi comprises dans la globalité d'un enchaînement chronologique qui puisse montrer suffisamment l'évolution de son &oe...
[ lire la suite ]

Informations pratiques
Adresse :
13 Rue de la Molle / 32 Rue Célony - 13100 - Aix-en-Provence
Tél. : +33442918875
Fax. : +33442918875
Contact :
animationpavillon@mairie-aixenprovence.fr

Accès :   
À pied par la vieille ville à partir de l’Hôtel de Ville : descendre la rue des Cordeliers et traverser le cours Sextius.
En voiture, accéder par la rue de la Molle (possibilité de stationnement) ou se garer au parking Pasteur ou au parking des Cardeurs.
Le Pavillon de Vendôme se trouve à proximité des Thermes.

Horaires :
Ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h du 15 avril au 15 octobre et de 13h30 à 17 h du 16 octobre au 14 avril

Tarifs :
  • Plein tarif : 3,10 €
  • Gratuit : Pour les moins de 25 ans, les chômeurs, enseignants, journalistes
Services :
        

Pavillon de Vendôme


Edifice protégé au titre des Monuments historiques
Pavillon de Vendôme (cad. AR 14) :
classement par arrêté du 27: inscription mars 1914 -Jardin ;
façades et toitures des deux pavillons dans le jardin à droite et à gauche du Pavillon de Vendôme (cad. AR 14) :
classement par arrêté du 15 octobre 1953
-Parc entourant le Pavillon de Vendôme (cad. AR 14) : inscription par arrêté du 15 octobre 1953



Carte du réseau
Carte archéologique