Musée des Beaux-Arts
     
Le musée est actuellement fermé au public pour cinq ans, en raison de travaux.







Thématiques : Beaux arts /

Musée des Beaux-Arts, Muséum d'histoire naturelle


Palais Longchamp , jardins et réseau hydraulique
1/3Les parties suivantes du Palais Longchamp :
- le sol des parcelles n°s35, 65, 33 et 31 ;
- sur ces parcelles, l'ensemble des aménagements du XIXe siècle et de la première moitié du XXe siècle ;
- les bassins filtrants situés sous le jardin du Plateau ;
- le canal de Marseille, dans sa partie allant du boulevard Flammarion jusqu'aux bassins filtrants. (cad. A 31, 33, 35, 65) :
classement par arrêté du 08 septembre 1999 ;

2/3 Parties suivantes du Palais Longchamp :
- les façades et les toitures
- les bassins
- les escaliers, balustrades et sculptures
- au musée des Beaux-Arts :escalier d'honneur avec son décor
- au museum : escalier d'honneur avec son décor, salle Provence avec son décor et ses vitrines,
décors peints de Raphaël Ponson au 1er étage (cad. A 35) : classement par arrêté du 18 novembre 1997
3/3 Palais Longchamp, en totalité (cad.A 35) : inscription par arrêté du 1er octobre 1974



Actualités
Activités
Acquisitions FRAM

Notice: Undefined variable: titre in /usr/home/v1020/html/agccpf/portail/musee/musses_collection_seul.php on line 42
Signé et daté "Daret inven et fecit bruxcell 1636". Hippolyte, fils de Thésée, était l'objet de la passion de sa belle-mère Phèdre. Rejetée, cette dernière se vengea en l'accusant de cet amour. Thésée, abusé, livrera son fils à la colère de Neptune. Un monstre marin envoyé par le dieu affolera les chevaux du char d'Hippolyte qui fut tué dans sa chute. Selon Ovide, Esculape lui rendit la vie et Diane se couvrit d'un nuage pour le faire sortir des enfers. Ce tableau à l'iconographie rare est signé et daté de 1636. Il fait partie des plus anciens tableaux connus de l'artiste comme la Déploration du Christ du musée des Beaux-Arts de Marseille ou le Guitariste du musée Granet. Le tableau suit de peu l'installation du jeune artiste flamand à Aix après son retour de Rome. Daret s'imposera rapidement dans cette ville comme en témoigne son succès dans tout les genres, portraits, retables ou grands décors, tel l'escalier de l'hôtel Châteaurenard qui le fera remarquer par Louis XIV lors de son séjour à Aix. Le musée des Beaux-Arts conserve un ensemble important de dessins et tableaux de Jean Daret.
[ Informations détaillées ]


Notice: Undefined variable: titre in /usr/home/v1020/html/agccpf/portail/musee/musses_collection_seul.php on line 62



Informations détaillées :

Nom de l'artiste : PARROCEL Etienne
Genre : Dessin - Art graphique
Domaine 1 : Artistique
Domaine 2 : Croyance - Religieux
Datation : 0 / 1725 / 1775
Période : Période moderne (1492-1789)
Provenance : Galerie Artémis, Londres. (Achat en lot : L. 93-1-1 à L. 93-1-115, le n° 993-1-83 étant inexistant)
Dimensions :
Matière : Lavis, encre brune sur pierre noire
Technique : Dessin
Commission : 1993
N° inventaire : L. 93-1-6
Bibliographie expositions :
Les collections

Notice: Undefined variable: titre in /usr/home/v1020/html/agccpf/portail/musee/musses_collection_seul.php on line 42
Signé et daté "Daret inven et fecit bruxcell 1636". Hippolyte, fils de Thésée, était l'objet de la passion de sa belle-mère Phèdre. Rejetée, cette dernière se vengea en l'accusant de cet amour. Thésée, abusé, livrera son fils à la colère de Neptune. Un monstre marin envoyé par le dieu affolera les chevaux du char d'Hippolyte qui fut tué dans sa chute. Selon Ovide, Esculape lui rendit la vie et Diane se couvrit d'un nuage pour le faire sortir des enfers. Ce tableau à l'iconographie rare est signé et daté de 1636. Il fait partie des plus anciens tableaux connus de l'artiste comme la Déploration du Christ du musée des Beaux-Arts de Marseille ou le Guitariste du musée Granet. Le tableau suit de peu l'installation du jeune artiste flamand à Aix après son retour de Rome. Daret s'imposera rapidement dans cette ville comme en témoigne son succès dans tout les genres, portraits, retables ou grands décors, tel l'escalier de l'hôtel Châteaurenard qui le fera remarquer par Louis XIV lors de son séjour à Aix. Le musée des Beaux-Arts conserve un ensemble important de dessins et tableaux de Jean Daret.
[ Informations détaillées ]


Notice: Undefined variable: titre in /usr/home/v1020/html/agccpf/portail/musee/musses_collection_seul.php on line 62



Informations détaillées :

Nom de l'artiste : PARROCEL Etienne
Genre : Dessin - Art graphique
Domaine 1 : Artistique
Domaine 2 : Croyance - Religieux
Datation : 0 / 1725 / 1775
Période : Période moderne (1492-1789)
Provenance : Galerie Artémis, Londres. (Achat en lot : L. 93-1-1 à L. 93-1-115, le n° 993-1-83 étant inexistant)
Dimensions :
Matière : Lavis, encre brune sur pierre noire
Technique : Dessin
Commission : 1993
N° inventaire : L. 93-1-6
Bibliographie expositions :
Informations pratiques
Adresse :
Palais Longchamp Conservation : musée des Beaux-Arts, Centre de la Vieille Charité 2 rue de la Vieille Charité 13002 MARSEILLE - 13004 - Marseille
Tél. : +33491145930
Fax. : +33491145930
Contact :
dgac-musee-beauxarts@marseille.fr
http://www.mairie-marseille.fr
Accès :   
Métro Longchamp / Cinq Avenues bus 81, 41

Horaires :
Le musée est fermé pour travaux.

Tarifs :
Services :
      

Musée des Beaux-Arts, Muséum d'histoire naturelle


Edifice protégé au titre des Monuments historiques
Palais Longchamp , jardins et réseau hydraulique
1/3Les parties suivantes du Palais Longchamp :
- le sol des parcelles n°s35, 65, 33 et 31 ;
- sur ces parcelles, l'ensemble des aménagements du XIXe siècle et de la première moitié du XXe siècle ;
- les bassins filtrants situés sous le jardin du Plateau ;
- le canal de Marseille, dans sa partie allant du boulevard Flammarion jusqu'aux bassins filtrants. (cad. A 31, 33, 35, 65) :
classement par arrêté du 08 septembre 1999 ;

2/3 Parties suivantes du Palais Longchamp :
- les façades et les toitures
- les bassins
- les escaliers, balustrades et sculptures
- au musée des Beaux-Arts :escalier d'honneur avec son décor
- au museum : escalier d'honneur avec son décor, salle Provence avec son décor et ses vitrines,
décors peints de Raphaël Ponson au 1er étage (cad. A 35) : classement par arrêté du 18 novembre 1997
3/3 Palais Longchamp, en totalité (cad.A 35) : inscription par arrêté du 1er octobre 1974



Carte du réseau
Musées archéologiques