Musée Cantini
     
Le musée Cantini abrite l’une des plus belles collections publiques françaises consacrées à l’art du vingtième siècle. Le bâtiment originel – un très bel hôtel particulier édifié en 1694 et légué à la Ville de Marseille en 1916 par Jules Cantini – a bénéficié depuis 1986 de différents travaux d’agrandissement et de mise en sécurité qui lui ont permis de présenter d’importantes expositions.
La collection, principalement axée sur la période 1900-1980, est riche de remarquables ensembles d’œuvres représentatifs de mouvements qui ont marqué l’histoire de l’art moderne : fauvisme (Derain, Camoin, Matisse, Chabaud), cubisme et post-cubisme (Dufy, Laurens, Gleizes, Villon), abstraction géométrique des années 1930 (Hélion, Gonzalez, Magnelli), surréalisme (Ernst, Masson, Arp, Brauner, Picabia), années 1950 (Fernandez, Bryen, Hantaï, Riopelle, de Staël), années 1960-1970 (Debré, Estève, Asse, Tal Coat, Ubac). Les grandes individualités qui ont marqué l’art de ce siècle (Picasso, Kokoschka, Artaud, Giacometti, Bacon, Balthus, Dubuffet, Tàpies), ont également fait l’objet d’importantes acquisitions par le musée. Signalons pour finir le remarquable fonds d’œuvres photographiques, dont l’ensemble constitué autour du Pont transbordeur de Marseille (Germaine Krull, Laszlo Moholy-Nagy, Man Ray, Herbert Bayer, François Kollar, Florence Henri) constitue le fleuron.


Thématiques : Art contemporain / Art moderne /
Actualités
Activités
Animations pédagogiques / Ateliers / Visites guidées / Adaptées publics spécifiques
Activite public jeune :
Visites guidées, ateliers pour enfants (téléphoner pour obtenir plus de précisions).

Activite public familial :
Visites en famille guidées par des conférenciers.

Publications
Publications scolaire
Documents pédagogiques.

Publications enfant
Documents pédagogiques.

Publications adulte
Catalogues des expositions temporaires
Catalogues des collections permanentes
Programmes des musées
Petits journaux et dépliants, expositions temporaires et collections permanentes


Acquisitions FRAM

Notice: Undefined variable: titre in /usr/home/v1020/html/agccpf/portail/musee/musses_collection_seul.php on line 42
Signé en bas à droite : Ch. Camoin. L'achat de neuf dessins de Charles Camoin, à l'occasion de la rétrospective consacrée à ce peintre en 1997, renforce de manière significative le fonds graphique de la première moitié du vingtième siècle du musée Cantini. A cet ensemble s'ajoute la donation, par la fille de l'artiste, du tableau Lola à l'ombrelle jaune, 1920. L'œuvre dessiné de Camoin est abondant et se caractérise par une grande diversité thématique et technique. L'ensemble réuni traite essentiellement de paysages à l'exception d'un portrait. Les techniques employées sont le crayon, l'encre et le pastel. La formation de Camoin à l'Ecole des Beaux-arts de Marseille puis à celle de Paris dans l'atelier de Gustave Moreau, enfin dans celui de Carrière, repose principalement sur la pratique du dessin d'après modèle vivant et sur le motif. Toute sa vie, Camoin conservera le plaisir de dessiner sur le vif, emportant avec lui crayons, couleurs et carnets dont proviennent ces dessins pour la plupart. Ces deux paysages appartiennent à la période fauve durant laquelle Camoin aime à peindre et dessiner en compagnie de ses amis Marquet et Matisse à Paris ou dans le Midi. Cette époque se caractérise par l'usage de tons vifs générant de violents contrastes. Contrairement à une idée largement répandue, le dessin des fauves n'est pas exclusivement réalisé en couleur mais aussi à l'encre ou au crayon, les artistes utilisant la blancheur du papier pour susciter la lumière. Ces deux paysages, respectivement tracés au crayon et au pastel, témoignent de ces différentes approches. Le pastel, tôt appris auprès de sa mère qui est une fine pastelliste, a très probablement déterminé chez Camoin son bonheur de travailler directement dans la couleur confrontée à la lumière, développant ainsi une sensibilité de texture visible dans ce port de Saint-Tropez. Très peu de dessins au crayon de cette époque subsistent. Dans cette vision rapidement croquée du port de Marseille, le peintre ne s'encombre d'aucun détail, d'aucune anecdote, laissant aux personnages qui s'affairent au premier plan leur anonymat, perdus face à la monumentalité du bateau à quai. Véronique SERRANO
[ Informations détaillées ]


Notice: Undefined variable: titre in /usr/home/v1020/html/agccpf/portail/musee/musses_collection_seul.php on line 62



Informations détaillées :

Nom de l'artiste : CAMOIN Charles
Genre : Dessin - Art graphique
Domaine 1 : Artistique
Domaine 2 : Autre Paysage urbain
Datation : 1925 / 0 / 0
Période : Période contemporaine (1789 à nos jours)
Provenance : (Achat en lot : C.98.7.1 à C.98.7.9)
Dimensions : hauteur : 10 cm ; lobgueur : 17,5 cm
Matière : Encre sur papier
Technique : Dessin
Commission : 1998
N° inventaire : C.98.7.7
Bibliographie expositions :
Les collections

Notice: Undefined variable: titre in /usr/home/v1020/html/agccpf/portail/musee/musses_collection_seul.php on line 42
Signé en bas à droite : Ch. Camoin. L'achat de neuf dessins de Charles Camoin, à l'occasion de la rétrospective consacrée à ce peintre en 1997, renforce de manière significative le fonds graphique de la première moitié du vingtième siècle du musée Cantini. A cet ensemble s'ajoute la donation, par la fille de l'artiste, du tableau Lola à l'ombrelle jaune, 1920. L'œuvre dessiné de Camoin est abondant et se caractérise par une grande diversité thématique et technique. L'ensemble réuni traite essentiellement de paysages à l'exception d'un portrait. Les techniques employées sont le crayon, l'encre et le pastel. La formation de Camoin à l'Ecole des Beaux-arts de Marseille puis à celle de Paris dans l'atelier de Gustave Moreau, enfin dans celui de Carrière, repose principalement sur la pratique du dessin d'après modèle vivant et sur le motif. Toute sa vie, Camoin conservera le plaisir de dessiner sur le vif, emportant avec lui crayons, couleurs et carnets dont proviennent ces dessins pour la plupart. Ces deux paysages appartiennent à la période fauve durant laquelle Camoin aime à peindre et dessiner en compagnie de ses amis Marquet et Matisse à Paris ou dans le Midi. Cette époque se caractérise par l'usage de tons vifs générant de violents contrastes. Contrairement à une idée largement répandue, le dessin des fauves n'est pas exclusivement réalisé en couleur mais aussi à l'encre ou au crayon, les artistes utilisant la blancheur du papier pour susciter la lumière. Ces deux paysages, respectivement tracés au crayon et au pastel, témoignent de ces différentes approches. Le pastel, tôt appris auprès de sa mère qui est une fine pastelliste, a très probablement déterminé chez Camoin son bonheur de travailler directement dans la couleur confrontée à la lumière, développant ainsi une sensibilité de texture visible dans ce port de Saint-Tropez. Très peu de dessins au crayon de cette époque subsistent. Dans cette vision rapidement croquée du port de Marseille, le peintre ne s'encombre d'aucun détail, d'aucune anecdote, laissant aux personnages qui s'affairent au premier plan leur anonymat, perdus face à la monumentalité du bateau à quai. Véronique SERRANO
[ Informations détaillées ]


Notice: Undefined variable: titre in /usr/home/v1020/html/agccpf/portail/musee/musses_collection_seul.php on line 62



Informations détaillées :

Nom de l'artiste : CAMOIN Charles
Genre : Dessin - Art graphique
Domaine 1 : Artistique
Domaine 2 : Autre Paysage urbain
Datation : 1925 / 0 / 0
Période : Période contemporaine (1789 à nos jours)
Provenance : (Achat en lot : C.98.7.1 à C.98.7.9)
Dimensions : hauteur : 10 cm ; lobgueur : 17,5 cm
Matière : Encre sur papier
Technique : Dessin
Commission : 1998
N° inventaire : C.98.7.7
Bibliographie expositions :
Informations pratiques
Adresse :
19, rue Grignan - 13006 - Marseille
Tél. : +33491547775
Fax. : +33491547775
Contact :
dgac-musee-cantini@marseille.fr
http://www.marseille.fr/
Accès :   
Métro Estrangin-Préfecture (Ligne 1) Plusieurs parkings à proximité (rue Breteuil, Préfecture)

Horaires :
du mardi au dimanche de 10h à 18h. Fermé les lundis, 1er janvier, 1er mai, 1er novembre, 25 décembre

Tarifs :
  • Plein tarif : 3 €
  • Tarif réduit : 2 €
Services :
        
Carte du réseau
Musées archéologiques