Musée départemental Arles antique
     
Le Musée départemental Arles antique rassemble les collections anciennement abritées dans la chapelle des jésuites et l'église Sainte-Anne.

La présentation débute par l’évocation de l’Arles préhistorique puis protohistorique. Le cœur du musée est consacré cependant à la période romaine, depuis la fondation d’Arles jusqu’à la fin de l’Antiquité tardive.

Le parcours est organisé de manière chronologique et thématique : la romanisation, les monuments de spectacles, le décor de la maison, l’art funéraire... Le musée d’Arles est justement célèbre pour ses remarquables œuvres sculptées de la période augustéenne, des mosaïques des IIIe et IVe siècles, et surtout la série des sarcophages paléochrétiens constituant un des ensembles les plus importants du monde romain.






Thématiques : Antiquité / Archéologie / Numismatique / Préhistoire /
Actualités
Activités
Animations pédagogiques / Ateliers / Visites guidées / Cycles conférences / Adaptées publics spécifiques
Activite public jeune :
Visites thématiques; stages; ateliers; rencontres avec des professionnels, visites guidées, conférences

Activite public familial :
Journées thématiques ; jeux parents-enfants ; contes ; sorties archéologiques, jeux te raconte.

Activite public adulte :
Visites thématiques; stages; ateliers; rencontres avec des professionnels, visites guidées, conférences

Activite public specifique :
Visites thématiques; ateliers;

Publications
Publications scolaire
Le service médiation propose des dossiers enseignants, renseignements : 04 13 31 51 03

Publications adulte
Le musée dispose de catalogues reltifs aux expositions temporaires.
En vente à l boutique du musée.


Acquisitions FRAM

Notice: Undefined variable: titre in /usr/home/v1020/html/agccpf/portail/musee/musses_collection_seul.php on line 42
Ce buste, d'une exceptionnelle qualité plastique, représente la déesse de l'amour, Aphrodite, qui fut assimilée à Vénus dans le panthéon romain. Sa coiffure est composée de tresses, séparées en bandeaux et réunies en un chignon bas. Au départ de la chevelure, un trou marque l'emplacement d'un diadème. Le travail du marbre, biaisé à la hauteur de la poitrine, révèle que la sculpture était en deux parties, le buste venant s'ajuster au vêtement travaillé indépendamment. Ce procédé, ainsi que le traitement de l'épaule gauche d'où glisse le tissu, rapproche l'Aphrodite arlésienne d'une sculpture acéphale dite « Aphrodite à la tortue », conservée à Berlin où le buste était séparé du corps de la même façon. Plutarque, dans son traité Isis et Osiris, attribue à Phidias (Ve siècle av. J.-C.) cette innovation iconographique : Phidias a adjoint un serpent à la statue d'Athéna et une tortue à celle d'Aphrodite à Elis pour indiquer que les jeunes filles ont besoin d'être surveillées et que la retraite et le silence siéent aux femmes mariées. L'œuvre est la copie romaine d'un original grec du Ive siècle av. J.-C. 
[ Informations détaillées ]


Notice: Undefined variable: titre in /usr/home/v1020/html/agccpf/portail/musee/musses_collection_seul.php on line 62



Informations détaillées :

Nom de l'artiste :
Genre : Ustensile
Domaine 1 : Croyance - Religieux
Domaine 2 : Artistique
Datation : 0 / -20 / 0
Période : Protohistoire
Provenance : Provient du théâtre antique 1823
Dimensions : 52 cm X 45 cm
Matière : Marbre
Technique : Sculpture
Commission : 0
N° inventaire : FAN 92 00 405
Bibliographie expositions : Musée de l'Arles antique, Claude Sintès, Michèle Moutashar, Editions Actes Sud
Les collections

Notice: Undefined variable: titre in /usr/home/v1020/html/agccpf/portail/musee/musses_collection_seul.php on line 42
Ce buste, d'une exceptionnelle qualité plastique, représente la déesse de l'amour, Aphrodite, qui fut assimilée à Vénus dans le panthéon romain. Sa coiffure est composée de tresses, séparées en bandeaux et réunies en un chignon bas. Au départ de la chevelure, un trou marque l'emplacement d'un diadème. Le travail du marbre, biaisé à la hauteur de la poitrine, révèle que la sculpture était en deux parties, le buste venant s'ajuster au vêtement travaillé indépendamment. Ce procédé, ainsi que le traitement de l'épaule gauche d'où glisse le tissu, rapproche l'Aphrodite arlésienne d'une sculpture acéphale dite « Aphrodite à la tortue », conservée à Berlin où le buste était séparé du corps de la même façon. Plutarque, dans son traité Isis et Osiris, attribue à Phidias (Ve siècle av. J.-C.) cette innovation iconographique : Phidias a adjoint un serpent à la statue d'Athéna et une tortue à celle d'Aphrodite à Elis pour indiquer que les jeunes filles ont besoin d'être surveillées et que la retraite et le silence siéent aux femmes mariées. L'œuvre est la copie romaine d'un original grec du Ive siècle av. J.-C. 
[ Informations détaillées ]


Notice: Undefined variable: titre in /usr/home/v1020/html/agccpf/portail/musee/musses_collection_seul.php on line 62



Informations détaillées :

Nom de l'artiste :
Genre : Ustensile
Domaine 1 : Croyance - Religieux
Domaine 2 : Artistique
Datation : 0 / -20 / 0
Période : Protohistoire
Provenance : Provient du théâtre antique 1823
Dimensions : 52 cm X 45 cm
Matière : Marbre
Technique : Sculpture
Commission : 0
N° inventaire : FAN 92 00 405
Bibliographie expositions : Musée de l'Arles antique, Claude Sintès, Michèle Moutashar, Editions Actes Sud
Informations pratiques
Adresse :
Presqu'île du cirque romain BP 205 - 13635 - Arles
Tél. : +33413315103
Fax. : +33413315137
Contact :
info.mdaa@departement13.fr
http://www.arles-antique.cg13.fr
Accès :   Plan d'accès
quartier de Barriol, derrière l'hôtel mercure et la CCI. Parking du musée

Horaires :
Ouvert tous les jours, sauf le mardi et les jours fériés, 10h-18h.
Fermeture :
Tous les mardis
Les 1er janvier, 1er mai, 1er novembre, et 25 décembre.

Tarifs :
  • Plein tarif : 8 €
  • Tarif réduit : 5 €
  • Tarif de groupe : 80 €
  • Gratuit : Gratuit pour tous les publics les 1er dimanche de chaque mois.
Services :
            
Logo
Carte du réseau
Carte archéologique