Musée Auguste-Jacquet
     
Un site exceptionnel
Le musée est installé dans les jardins verdoyants du château, aménagés vers 1840 sur les ruines de l’ancienne résidence des comtes de Toulouse puis de la Sénéchaussée, rasées en 1632 sur ordre de Louis XIII. Pins d’Alep, lauriers tins et frênes-fleurs en composent l’ombrage si recherché en période estivale.
Un label bien mérité
Il occupe les bâtiments d’un ancien couvent construit vers 1870 en un lieu dénommé La Vignasse, c’est-à-dire La Grande Vigne, plantée dans la basse-cour de la forteresse.
C’est un ensemble dynamique ouvert au public depuis 1985 qui a obtenu la mention Musée de France. Ce label désigne à l’attention du public les établissements qui respectent les normes de qualité et d’authenticité exigées des plus grands musées français.
Un musée archéologique
L’importance de la ville est mise en évidence par l’inscription latine découverte à proximité de l’ancienne chapelle templière Saint-Pierre-de-Campublic. Elle est identique à celle qui est gravée sur une base de statue découverte sur le rocher de Notre-Dame-des-Doms à Avignon ; on lit et traduit : “T. CARISIVS. T.F / PR. VOLCAR. DAT” (Titus Carisius, fils de Titus, Préteur des Volques ; donne). Le titulaire de cette haute magistrature administrait la confédération de 25 agglomérations (oppida) arécomiques dont Nîmes était le chef-lieu. Datée de la décennie 40-30 av. J.-C., cette dédicace est, à ce jour, la plus ancienne inscription latine découverte dans le département du Gard.
Nécropoles, mausolées, monuments civils ou religieux, habitations urbaines ou rurales, inscriptions, bornes miliaires de la Voie domitienne révèlent l’importance de la ville et de son commerce avec toute la Méditerranée, avant comme pendant la période gallo-romaine.
Le mausolée de l’île du Comte
C’est l’un des trois monuments funéraires, au moins, implanté sur notre territoire au bord du Rhône, prestigieuse voie commerciale. Ce mausolée exceptionnel est le plus ancien découvert en Gaule.
Une maquette tactile adaptée au public mal-voyant est présentée au public afin de reconstituer au 1/10e ce monument qui faisait 15 mètres de hauteur.
L’histoire de la ville et de sa foire
Elle se dessine grâce à la collection inédite d’objets provenant des fouilles du château comme à travers les vestiges de constructions médiévales qui ornaient la ville, église Notre-Dame-des-Pommiers, Croix Couverte, entre autres. Mais le musée n’est pas avare de trésors. Plus d’une centaine d’affiches, privilèges, mesures de police, tarifs, organisation, etc., rappellent les fastes de la célèbre foire de Beaucaire, bien illustrés par de nombreuses gravures des XVIIIe et XIXe siècles et d’autres documents.
La pierre de Beaucaire
Le livre de la Confrérie de Saint-Marc et un échantillonnage complet des outils utilisés par le dernier carrier illustrent la longue histoire de l’exploitation des carrières de “pierre de Beaucaire”. Momentanément, le musée abrite des objets restaurés en provenance de l’église Notre-Dame-des-Pommiers, dont la statue en bois doré de saint Marc, patron de cette confrérie. Qui est plus, deux salles sont consacrées à une collection d’histoire locale et d’art et traditions populaires.
Publications et vulgarisation
À la tête d’une bibliothèque documentaire, le musée a publié ou participé à la publication d’articles ou d’ouvrages scientifiques divers. Certains, plus destinés au grand public, ont été consacrés à des thèmes évoqués lors d’expositions temporaires, d’autres à des sites remarquables, comme le château, l’abbaye de Saint-Roman, voire la Voie domitienne. Ils sont disponibles, avec d’autres publications locales, à la boutique du musée.


Thématiques : Archéologie / Histoire locale régionale /
Actualités
Activités
Animations pédagogiques / Ateliers / Anniversaires / Visites guidées / Cycles conférences /
Activite public jeune :
Tous les mercredis, sur réservation préalable au moins 15 jours avant la date souhaitée, viens fêter ton anniversaire au musée d'histoire de Beaucaire et choisis ton activité couplant visite ludique et atelier pédagogique dans le menu fourni sur demande (la forteresse médiévale, mythes et légendes, initiation à l'archéologie, etc.).
Tarif jusqu'au 31 décembre 2011: 2,00 € par enfant (goûter et boissons non inclus).

Activite public familial :
Exposition
Depuis le Ier siècle avant notre ère jusqu'au Haut Empire, l'antique Ugernum se développe sur une surface d'environ 10 hectares répartis entre la colline et la plaine. Si quelques habitations gallo-romaines on été repérées, l'urbanisme de l'agglomération reste toutefois méconnu. Les témoignages les plus importants consistent en un ensemble de quatre nécropoles et de sépultures situées le long de trois axes principaux qui traversaient la ville jusqu'au Rhône. Le plus célèbre de ces axes est la Voie domitienne en direction de Nîmes que jalonnait la nécropole des Marronniers.
L'exposition propose de découvrir les collections archéologiques du musée, seules aujourd'hui capables d'évoquer l'antique Beaucaire: une première salle évoque la ville des vivants, la seconde traitant des rites et coutumes funéraires. Parmi les éléments exceptionnels, une restitution d'un des plus anciens mausolée découvert en Gaule romaine et daté du début du règne d'Auguste.
Informations: 04 66 59 90 07 - Courriel: museeaj@beaucaire.fr
Ouvert tous les jours sauf mardis et jours fériés - 10h à 12h et 14h à 17h.
Fermeture du 25 décembre au 2 janvier inclus.

Informations pratiques
Adresse :
Jardins du château de Beaucaire - 30300 - Beaucaire
Tél. : +33466599007
Fax. : +33466599007
Contact :
museeaj@beaucaire.fr
http://www.beaucaire.fr
Accès :   
Musée situé dans les jardins du château de Beaucaire (accès par la place Raimond VII).
Parking du Casino ou des Arènes.

Horaires :
Du 1er avril au 31 octobre: 10h-12h30 / 14h-18h.
Du 2 novembre au 31 mars: 10h-12h / 14h-17h.
Ouvert tous les jours sauf mardi, jours fériés et du 25 décembre au 2 janvier inclus.

Tarifs :
  • Plein tarif : 5 €
  • Tarif réduit : 3,60 €
  • Gratuit : Beaucairois, habitants communauté de communes Beaucaire Terre d'Argence, moins de 5 ans.
Services :
        
Carte du réseau
Carte archéologique