Musée gallo-romain
     
Après la Seconde Guerre Mondiale et le bombardement du 15 août 1944, dans les années 1946/47, la reconstruction de la ville permet de découvrir les fondations d'un mausolée antique monumental et d'éléments architecturaux provenant de celui-ci.
Les collections, labellisées « Musée de France », sont mises en valeur dans le musée Gallo-Romain qui a ouvert en 2016.
Une muséographie contemporaine, des supports audio-visuels, un discours scientifique clair et un espace interactif qui vous plongent au cœur de l'antique Segustero.
L'exposition permanente présente les vestiges architecturaux d'un mausolée (monument funéraire) gallo-romain de Sisteron et de Bevons. Pour chacun des deux un mobilier archéologique important est exposé. Les collections viennent en soutien au discours scientifique, qui permet de découvrir les rites funéraires gallo-romain.

Un espace vidéo présente la découverte des mausolées, la restauration des collections lapidaires ainsi que les récentes fouilles qui ont permis la découverte des fondations de deux autres mausolées le long de l'ancienne voie domitienne.

Des photos des fouilles, des aquarelles ainsi que des hypothèses de restitution vous permettent de mieux appréhender la thématique et les objets exposés.

Un espace interactif ainsi qu'une application viendront prochainement compléter l'ensemble.

Thématiques : Antiquité / Archéologie / Histoire locale régionale / Photographie /

Informations pratiques :

   
Adresse : Accès :
8 rue saunerie - 04200 - Sisteron
Tél. : +33492615840
Fax. : +33
Contact :
service-culture@sisteron.fr
http://www.sisteron.com
a l'angle de la rue saunerie, mercerie et rue droite basse au lieu dit "les 4 coins" immeuble d'Ornano Parking du Dauphine, de l'hôtel de la Citadelle ou accès par la place de l'Horloge
Horaires : Tarifs :
mardi et jeudi de 14h à 18h30
mercredi et vendredi de 10h à 12h30 et de 14h30 à 18h30
samedi de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 18h30
dimanche de 14h30 à 18h30
  • Gratuit : pour tous

Publications :

Publications adulte
– “Le mausolée de Sisteron, un monument funéraire dédié à une riche famille gallo-romaine”, brochure.

Acquisitions FRAM :

Vue de la citadelle de Sisteron
Iwan Cerf (1883-1963). Peintre et dessinateur de personnages et de paysages. Elève d'A. De Witte et E. Carpentier à l'Académie de Liège; de J. Lefebvre et T-R. Fleury à Paris où il emménage. Est engagé volontaire et membre de la Section artistique* au front (1917). Dans le Midi de la France, il représente plus tard des paysages luministes et des natures mortes. Ses tons sont discrets, le dessin précis et la construction rigoureuse. Illustre de nombreuses œuvres littéraires. Œuvres au musée de Liège. * Cette association est fondée par l'état-major de l'armée belge afin de représenter les faits de guerre et la vie au front. Les artistes travaillent essentiellement à Nieuport et à Loo. Alfred Bastien et Léon Huygens sont à l'origine de cette initiative, qui aurait été soutenue par le roi Albert et la reine Elisabeth. La Section artistique comprend vingt-six artistes. Iwan Cerf est accepté également; mais le moment de son entrée est inconnu. La Section artistique présente les œuvres de ses membres à la bibliothèque militaire de La Panne. La plus importante exposition, en mars-mai 1917, comprend trois cent sept peintures, pastels, aquarelles, dessins, lithographies et sculptures. C'est Jos Verdegem tout particulièrement qui s'y fait remarquer. Pour des raisons difficiles à préciser, ses membres évitent la participation aux expositions du cercle De Belgische Standaard. Le fait que cette organisation culturelle milite pour les revendications flamandes en est peut-être une. Les membres de la Section artistique, comme ceux du cercle Kunst aan den Ijzer*, participent à des expositions à Paris (1916), à Londres (1917) et à l'exposition itinérante en Suisse (Berne, Genève, Zurich et Bâle, 1917), cette dernière étant réservée aux seuls membres de la Section. Le Panorama de l'Yser par Alfred Bastien, assisté de Charly Léonard, Charles Swyncop et J. Bonheur, est présenté en 1921 au public bruxellois, évènement qui marque la fin de la Section artistique. En 1998, à l'occasion du quatre-vingtième anniversaire de l'armistice, le musée Ianchelevici de La Louvière organise l'exposition "Artistes belges en 1914-18", traitant des activités des artistes belges en exil, en Belgique occupée et au front. Il faudra attendre cependant 1999 et l'exposition "Les couleurs du front" que le Crédit communal organise, pour avoir un aperçu des activités plastiques au front de la Première Guerre mondiale.


Informations détaillées :

Nom de l'artiste : CERF Iwan
Genre : Photographie
Domaine 1 : Militaire - Martial Paysage urbain
Datation : 0 / 1900 / 1950
Période : Période contemporaine (1789 à nos jours)
Provenance :
Dimensions : largeur : 1 m ; hauteur : 81 cm
Matière : Huile sur toile
Technique : Peinture
Commission : 1991
N° inventaire : 91 03 01

Vue de la citadelle de Sisteron

Activités :

Animations pédagogiques / Visites guidées /