Musée Jouve
     
Michel, Auguste et Marie-Thérèse Jouve (1852-1938) fondent peu avant guerre les musées de Cavaillon. Héritiers d’une famille enrichie dans le commerce de la graine de ver à soie, descendants du farouche révolutionnaire Jourdan Coupe-Têtes, ils sont devenus à la fin du XIXe siècle de petits notables de province. Amoureux fous de leur cité, sensibles à son patrimoine naturel, monumental et quotidien, ils conçoivent, organisent, archivent au fur et à mesure de sa constitution une mémoire globale où s’interpénètrent leur propre vie et celle de tout un terroir. Restés sans descendance, ils conjuguent une constante détermination aux très importants moyens de fortune dont ils disposent pour mettre sur pied un vaste projet culturel, social, politique. La modernité de la relation des Jouve au patrimoine et à l’histoire, qui reste encore la nôtre, confère à leur propos un côté visionnaire. En parallèle étroit de l’inventaire des collections muséographiques, quatre campagnes de pré-inventaire réalisées par la Drac Paca, cofinancées par la Ville de Cavaillon, ont été conduites sur le bâti, à notre initiative. Devenue au XIXe siècle maison de rapport puis siège artisanal et commercial de l’activité séricicole, la maison n’est réinvestie comme espace domestique qu’en 1855, entièrement reprise dans son décor intérieur dans les années 1880 et 1890.
Elle demeure l’expression privilégiée, seule aujourd’hui, de la notabilité des Jouve, et de leur importante entreprise culturelle et patrimoniale.
Thématiques : Arts décoratifs / Beaux arts / Histoire locale régionale / Musée de site / Photographie /

Informations pratiques :

     
Adresse : Accès :
52 place Castil-Blaze - 84300 - Cavaillon
Tél. : +33490760034
Fax. : +33490760034
Contact :
n.naudeix@ville-cavaillon.fr
http://www.cavaillon-luberon.com
Fermé au public.
Horaires : Tarifs :
Fermé au public

Publications :

Publications scolaire
– “Croquer la ville”
– “Trésors d’agathe”



Publications enfant
– “Durance buissonnière”
– “Voyage d’un Meyrargosaure”
– “Robion en ballades”
– “Samuel et Rebecca”
– “Suzanne, mémoire de poupée”


Publications adulte
“Durance, paysages en regards”  – “Famille en Provence” – “Famille en révolution” – “Cavaillon en reconnaissance” – “Cavaillon métamorphose” – “Cavaillon, modèle à déposer” – “Espèce de courges” – “Suzanne, mémoire de poupée” – “Robion en ballades” – “Travaux de restauration dans les synagogues du Comtat Venaissin” – “Synagogues du Comtat Venaissin” – K7 vidéo “Suzanne” ; k7 vidéo “Les synagogues du Comtat” (français ou anglais). – Cartes postales, carte postale tournante, puzzles.



Acquisitions FRAM :

Etude pour une Marie-Madeleine
Les musées de Cavaillon sont le lieu de mémoire des communautés qui, du néolithique à nos jours, ont construit peu à peu une identité. Musées d'un terroir, d'une ville, de sites urbains privilégiés telle la Carrière, l'ancien ghetto. La démarche patrimoniale de sauvegarde, d'inventaire, de mise en valeur initiée par la famille Jouve il y a un siècle se poursuit aujourd'hui à travers l'action de la conservation départementale des musées et du patrimoine à laquelle le Conseil général de Vaucluse, Ville de Cavaillon et Etablissement public Calvet concourent institutionnellement. Depuis 1985, une politique d'acquisition des musées s'est peu à peu constituée. Elle a enrichi les fonds existants : manuscrits en hébreu, représentation peinte d'une synagogue, ossuaire pour le musée juif comtadin, mobilier de pharmacie pour le musée de l'Hôtel-Dieu, fresques des XVIe et XVIIe siècles et collection de boutons et d'accessoires de mode pour le musée Jouve. Les musées se veulent ainsi le lieu privilégié de compréhension d'un patrimoine replacé dans son contexte, qu'il ait été prélevé et soit devenu objet de musée ou qu'il soit resté en place. L'acquisition proposée aujourd'hui s'inscrit parfaitement dans cette logique. Il s'agit d'un dessin préparatoire pour un tableau de la cathédrale Notre-Dame et Saint-Véran de Cavaillon dont l'exécution fut confiée à Nicolas Mignard (1606-1668). Né le 7 février 1606 à Troyes, la présence en Provence du peintre semble attestée dès 1632. Après un court séjour à Rome, il s'établit en Avignon jusqu'en 1660, date à laquelle il monte à Paris où ses oeuvres tardives, vantées par les biographes, ont toutes disparu. La cathédrale de Cavaillon conserve un ensemble remarquable de portraits dont cinq ornent le choeur : une Annonciation (1645) accompagnée de quatre saints, saint Pierre, saint Louis, saint Paul, saint Véran (1654). Par ailleurs, on dénombre avec certitude dans la chapelle de la Vierge une Nativité (1640), dans la chapelle Saint-Véran un Saint Véran tenant enchaîné le dragon de Fontaine de Vaucluse (1657), dans la chapelle de Sainte-Philomène ou Sainte-Madeleine un Noli me tangere, dans la chapelle Sainte-Anne une éducation de la Vierge avec sainte Marguerite et saint Blaise. La dispersion d'un lot de dessins en vente publique à New York a révélé l'existence d'un dessin préparatoire de la posture de Marie-Madeleine dans le Noli me tangere de la cathédrale de Cavaillon. Cette œuvre est attribuée aux années 1638-1640 par Antoine Schnapper dans son étude d'ensemble du peintre ( catalogue de l'exposition tenue au Palais des Papes, Mignard d'Avignon (1606-1668), 1979, p. 118,n° 91) et autour de ou après 1650 par Philippe Malgouyres ( Maraîchage et dévotion. Le Noli me tangere de Nicolas Mignard à la cathédrale de Cavaillon, bulletin de la société de l'histoire de l'art français, 2000, pages 51 à 62.) Même si cette pièce constitue une première dans un cabinet de dessins qui, à ce jour, n'existe pas aux musées de Cavaillon, elle prend tout son sens dans le lien qu'elle permet d'établir avec le monument majeur de la cité qu'Antoine Schnapper n'hésite pas à qualifier d'étonnant musée Mignard (p. 14). Sylvie GRANGE  



Informations détaillées :

Nom de l'artiste : MIGNARD Nicolas
Genre : Dessin - Art graphique
Domaine 1 : Artistique
Domaine 2 : Croyance - Religieux
Datation : 0 / 1640 / 1660
Période : Période moderne (1492-1789)
Provenance : Vente publique
Dimensions : 0,30 x 0,195 m
Matière : Sanguine, mine de plomb, rehauts de blanc sur papier
Technique : Dessin
Commission : 1997
N° inventaire : MJ 97.6.001.1 5

Etude pour une Marie-Madeleine

Action pédagogique :

Visites surprises!
[ 2005-08-16 ]
Un samedi par mois
Visite offerte

Visiter le patrimoine d'une ville, ce peut être flâner, et considérer chaque élément du paysage comme une pièce unique de la collection d'un grand musée à ciel ouvert.

Tel un inventaire à la Prévert, ces déambulations permettent de s'arrêter sur des monuments, des éléments de décor, des détails, des rues, sur lesquels nous n'avons pas l'habitude de nous attarder, et néamoins ramarquables , dans le centre ancien, mais aussi dans la périphérie urbaine, voire dsans la campagne cavaillonnaise.

Ces visites s'interesseront aussi à l'actualité du patrimoine à Cavaillon, qu'"lle soit exceptionnelle (projet de restauration, expositions ...) ou saisonnière (promenade dans ler canal Siabt-julien durant son chômage, circuit à vélo autour du thème de l'eau, ...).

Les dates et thèmes de chaque visite sont proposés dans un programme trimestriel distribué à l'Office du Tourisme et dans les principaux espaces culturels de la ville (Médiathèque, Archives, Théâtre, Cinémas, MJC, Grenier à Sons ...)
Aux origines de Cavaillon (tous publics)
[ 2005-07-27 ]
Promenade sur la colline Saint-Jacques à la découverte des traces des premiers hommes qui s'y sont peut-être installés dès le néolithique, puis qui y ont construit un village fortifié (oppidum), dont il reste quelques vestiges (fonds de cabane, fortifications), jusqu'à l'arrivée des Grecs puis des Romains.
Une visite au musée archéologique de l'Hôtel-Dieu, où se tiendra l'exposition « Aux origines de Cavaillon » (à partir de septembre 2004), permettra de mieux comprendre Cavaillon avant l'installation des Romains à travers les objets et découvertes issus des fouilles de plusieurs sites importants à Cavaillon, sur la colline Saint-Jacques et dans le centre ancien actuel (habitats gallo-grecs).
Baroque, vous avez dit Baroque ? (tous publics)
[ 2005-07-27 ]
Promenons-nous dans la ville, découvrons ses décors cachés… Les 17è et 18è s. à Cavaillon se déclinent entre sagesse et fantaisie au gré de ses édifices religieux ou profanes. Telle une scène de théâtre, après les 3 coups classiques, la chapelle du Grand Couvent, la cathédrale, la chapelle de l'hôtel Dieu… l'hôtel de Perussis… ouvriront leurs portes.
Circuit de découverte à vélo du canal Saint-Julien (tous publics)
[ 2005-07-27 ]
Le paysage cavaillonnais est marqué par ses canaux, un maillage impressionnant de filioles serpente dans la campagne mais aussi en ville. Le canal Saint-Julien, créé au 12è s., est la colonne vertébrale de ce réseau. Fruit d'une histoire complexe, source de vie par sa fonction agricole mais aussi industrielle, il est incontournable.
Nous vous proposons un agréable parcours à vélo autour du canal, de son histoire et de son fonctionnement (plusieurs circuits sont possibles).
Cavaillon entre ville et colline
[ 2005-07-27 ]
La colline Saint-Jacques, premier lieu d'habitat de Cavaillon, permet une lecture de paysage exceptionnelle : lecture de la ville, de la spécificité du paysage rural cavaillonnais, parcours de la Durance…
Cette visite vous permettra l'accès à la chapelle mais également, vous servira de départ à une déambulation dans le centre ancien.
Sur les traces des communautés juives comtadines
[ 2005-07-27 ]
Cette proposition est une des visites incontournables de rencontre avec le patrimoine cavaillonnais, mais non exhaustive.
Le service peut répondre à des demandes plus spécifiques. Ainsi est née la visite sur le Cavaillon baroque, ainsi des lieux qui vous tiennent à cœur peuvent être mis en valeur au fil d'un parcours, à l'instar de la Chapelle des Vignères, qui vient d'être restaurée.

Pensez à nous contacter suffisamment à l'avance.
A la découverte de Cavaillon (tous publics)
[ 2005-07-27 ]
Visites guidées

Cette proposition est une des visites incontournables de rencontre avec le patrimoine cavaillonnais, mais non exhaustive.
Le service peut répondre à des demandes plus spécifiques. Ainsi est née la visite sur le Cavaillon baroque, ainsi des lieux qui vous tiennent à cœur peuvent être mis en valeur au fil d'un parcours, à l'instar de la Chapelle des Vignères, qui vient d'être restaurée.

Pensez à nous contacter suffisamment à l'avance.
Cavaillon au XIXè siècle
[ 2005-07-27 ]
Cette animation est un échantillon de propositions qui s'adresse tout particulièrement aux lycéens.
Elle fait écho au programme scolaire et peut être couplée avec un travail de recherche au service des Archives Municipales, qu'elle complète parfaitement par une visite historique de la ville et de son patrimoine.

Le 19e est un siècle phare pour la ville : transformations urbaines importantes (la ville sort de sa physionomie médiévale), transformations économiques, agricoles, (développement des marchés, de l'expédition, arrivée du train, construction du pont sur la Durance) ou industrielles (nombreuses industries le long du canal St-Julien ou de ses canaux annexes).
Cavaillon sous la Révolution
[ 2005-07-27 ]
Cette animation est un échantillon de propositions qui s'adressent tout particulièrement aux lycéens.

Elle fait écho au programme scolaire et peut être couplées avec un travail de recherche au service des Archives Municipales, qu'elle complète parfaitement par une visite historique de la ville et de son patrimoine.




De la porte de la Victoire (porte d'Avignon) à la place Liberté et Egalité, Cavaillon entre dans l'histoire révolutionnaire…
Explorons notre territoire
[ 2005-07-27 ]
Cycles 1, 2 et 3 ; 4 ou 5 séances

Pour beaucoup d'enfants, la ville est un cadre de vie quotidien, et dans la ville, leur quartier. Quelle idée s'en font-ils ? Connaissent-ils d'autres parties de la ville ?
C'est en partant de l'environnement quotidien des enfants, l'école, que nous les amènerons à comprendre ce qu'est une ville, comment elle fonctionne, comment elle évolue…
Un travail ludique de repérage sur le plan (de l'école, du quartier, de la ville) accompagnera cette démarche.

Un atelier de montage de maquettes de maisons peut compléter cette animation : problèmes de précision géométrique, de stabilité… seront à résoudre. Une touche de fantaisie artistique (travail sur le décor des façades) rendrait l'ensemble plus « habitable ».
Cavaillon, valeur patrimoine
[ 2005-07-27 ]
Collèges, lycées ; 1 séance de 2H00

Le patrimoine à Cavaillon abordé sous toutes ses coutures : c'est quoi le patrimoine ? à quoi ça sert ? où le trouve-t-on ? y a-t-il du patrimoine à Cavaillon ?
Le support de cette animation est une exposition mobile, portable, elle peut aussi bien être utilisée dans le cadre d'une visite dans la ville, que dans l'enceinte de l'école.
Cavaillon au fil du temps
[ 2005-08-03 ]
Collège – Lycée ; 1 séance.

Circulation dans le centre ville afin de repérer les lieux forts, témoins des différents pouvoirs -anciens et actuels- et de comprendre comment la ville s'est organisée au fil du temps. Comment se concrétisent et s'inscrivent dans l'espace les activités économiques, les pratiques sociales, l'exercice du pouvoir ?
Cavaillon au fil de l'eau
[ 2005-07-27 ]
Cycles 1, 2, 3, collège, lycée

Promenade guidée autour de la Durance, du Coulon, et du canal Saint-Julien (sur plusieurs séances ou organisation de l'animation sur une journée).
Le rôle primordial de l'eau dans la formation et le destin de Cavaillon : des crues incontrôlables des deux rivières, à l'origine de sa richesse foncière et de son paysage, à leur maîtrise par l'homme au point d'en faire l'enjeu d'un véritable pouvoir économique.
La chasse aux décors
[ 2005-07-27 ]
La chasse aux décors

Cycles 1 à 3 ; 3 séances

Une tête sculptée au-dessus de cette porte, un tableau à l'huile dans ce monument, une mosaïque sous nos pieds, une sculpture en bois dorée sur son piédestal, la lumière tamisée d'un vitrail… : sur un parcours défini (à partir de l'école ou en ville), les enfants repèrent des décors, en observent les formes, les couleurs, les matériaux, les techniques variées…

Une histoire pour les petits (Elmer, le magicien des couleurs), un « carnet de voyage » pour les plus grands, accompagnera ces visites.
Cet atelier peut être la base d'une création artistique plus ambitieuse, comme par exemple, (re)décorer une partie de l'école.
Jouons au conservateur
[ 2005-08-03 ]
Cycles 1 à 3 ; 3 séances

En parcourant le musée de l'Hôtel-Dieu, les enfants découvrent comment fonctionne un musée, ce qu'est une collection, comment on l'organise, les histoires qu'elle raconte…
Les enfants se mettront dans la peau d'un conservateur ; deux ateliers peuvent être proposés :

1- à l'aide des objets que chaque enfant aura apportés, nous essaierons de constituer un classement logique… et d'inventer un petit musée ;

2- les enfants et l'enseignant choisissent un thème et effectuent un musée de classe.
Croquer la ville
[ 2005-07-27 ]
Cycles 1, 2 et 3 ; 3 séances

Les enfants sont amenés à découvrir et appréhender les différents éléments de l'environnement où ils évoluent, le temps d'une promenade en ville. Un livret les accompagne et les aide à voir, à comprendre comment s'organise un édifice (comme la cathédrale), comment se sont associés les éléments du paysage naturel et urbain (la colline, l'arc et la ville), ce qui fait la spécificité d'un édifice (la synagogue), l'originalité d'un autre (la mairie et sa verrière), la nature d'un troisième (le musée de l'Hôtel-Dieu).
Un travail manuel et dirigé leur permet de recomposer leur trajet.

Explorons notre territoire

Cycles 1, 2 et 3 ; 4 ou 5 séances
Il était une fois le ghetto de Cavaillon
[ 2005-08-03 ]
* Les ateliers :

- Samuel et Rébecca

Cycle 1, 2, 3

Un conte, « Samuel et Rébecca », de Marie Savornin, nous servira de point de départ pour aborder de façon ludique la vie de la communauté juive de Cavaillon sous l'Ancien Régime. Des marionnettes seront utilisées pour les plus jeunes.
Ce conte peut faire l'objet d'une réalisation plastique (fresque en relief, papier mâché, fil de fer, peinture…).


- Histoire d'une différence : la communauté juive de Cavaillon

Collège – Lycée ; 1 séance de 2h.

La présence d'une communauté juive à Cavaillon, entre le moyen-âge et le 18ème siècle, a laissé des traces dans la ville : la Carrière - le ghetto -, la Synagogue - centre de la vie communautaire -, la Boulangerie ou Synagogue des femmes.

Les élèves découvrent différents aspects de la culture juive dans sa spécificité provençale. Une étude de documents aux Archives Municipales peut compléter la découverte de l'architecture.
Fouillons Cavaillon, approche de l'archéologie
[ 2005-08-03 ]
* Les ateliers :

Leur objectif est d'appréhender les techniques de recherche des archéologues, depuis l'étude sur le terrain, la colline St-Jacques (à la recherche des traces de l'enceinte de l'oppidum, des fonds de cabanes des Cavares), aux techniques de fouilles et de datation d'un objet.
Promenons nous dans le canal …
[ 2005-08-03 ]
Un canal en sommeil*

!!! En Janvier 2006 exclusivement !!!
Cycle 1-2; 1 séance

Le paysage cavaillonnais est marqué par ses canaux, un maillage impressionnant de filioles serpente dans la campagne mais aussi en ville. Le canal Saint-Julien est la colonne vertébrale de ce réseau. Fruit d'une histoire complexe, source de vie par sa fonction agricole mais aussi industrielle, il est incontournable.
Pendant la période hivernale, celui-ci est vidé, nettoyé : le chômage du canal Saint-Julien est ainsi chaque année, un événement riche mais trop peu connu. C'est une découverte à ne pas manquer.
Aux origines de Cavaillon
[ 2005-07-27 ]
Une exposition au musée de l'Hôtel-Dieu :

Cette exposition permet de comprendre l'occupation de Cavaillon avant l'installation des Romains à travers les objets et découvertes issus des fouilles de plusieurs sites importants dans la ville. Elle est enrichie cette année de nouvelles « figures » : « Ferdinand », le « Guerrier de Grezan » et Attis (ou Atys) permettront une observation des parures néolithiques et antiques, portées par ces modèles.
Si les Vignères m'étaient contées...
[ 2005-08-03 ]
Des jeunes à la rencontre de leurs aînés : inventaire du patrimoine oral d'un hameau riche d'Histoire et d'histoires…

Ce projet est mis en place pour l'école des Vignères en collaboration avec la Conservation des Musées et du Patrimoine, les Archives Municipales, les habitants des Vignères et les Amis de la chapelle des Vignères.

Activités :

Animations pédagogiques / Ateliers / Visites guidées / Interventions hors murs /
Activite public jeune :
– “Petit archéologue deviendra grand” – “Sur les traces des Cavares” – “Un canal en sommeil”  – “Cavaillon, valeur patrimoine” – “Il était une fois le ghetto de Cavaillon”  – “Croquer la ville” – “Explorons notre territoire” – “Les architectes en herbes” – “Jouons au conservateur” – “La chasse aux décors” – “Cavaillon au fil de l’eau” – “Cavaillon au fil du temps” – “Cavaillon sous la Révolution” – “Cavaillon au XIXe s.” – Les Journées européennes du Patrimoine-Enfants.

Activite public familial :
– Les Visites surprise (individuel) : tous les derniers samedis du mois ; visite gratuite à thème (histoire locale, thèmes nationaux, actualité du patrimoine ou du développement urbain).
– Les incontournables : Visites guidées (groupes) :
“À la découverte de Cavaillon”
“Sur les traces des communautés juives comtadines”
“Cavaillon entre ville et colline”
“Circuits de découverte à vélo du canal Saint-Julien”
“Cavaillon baroque”
“Aux origines de Cavaillon”