Acquisitions FRAM
Velours, Lancôme    [ Sculpture ]
Au XVIIIe siècle, les boîtes à poudre sont exécutées avec un soin tout particulier dans les matériaux les plus nobles : écaillé, bois précieux, ivoire, galuchat, laque de Chine. Dans la première moitié du XXe siècle, la poudre, fabriquée industriellement, est commercialisée dans des boîtes rechargeables en carton, dont le décor s'inspire du courant artistique en vogue à l'époque. A l'issue de la Deuxième Guerre mondiale, le contexte économique impose une certaine pauvreté de matériaux aux créateurs qui répondent en revanche, dans les décors, au besoin de luxe et d'insouciance de leur clientèle. La boîte Velours, créée par Georges Belhomme, répond à ces aspirations tandis que le nom de la poudre évoque la perfection donnée à la carnation.


- Personnel - Corporel - Vestimentaire - Autre
voir la fiche du musée
Informations
Adresse : voir la fiche du musée

Nom de l'artiste : BELHOMME Georges
Genre : Sculpture
Domaine 1 : Personnel - Corporel - Vestimentaire
Domaine 2 : Autre
Maquillage
Datation : - / 1945 / 1950
Période : Période contemporaine (1789 à nos jours)
Provenance :
Dimensions : H: 0,37 x L: 0,97 m
Matière : Papier, carton métallisé
Technique :
Commission FRAM : 1994
N° inventaire : 93.32.8
Expositions
Bibliographie exposition :
FONTAN Geneviève, La Poudre c'est moi, Toulouse, éditions Milan, 1994, p. 74, n° 3. Collectif, Nuage de poudre, Le Petit Journal, Grasse, Musée International de la Parfumerie, décembre 1993.