Acquisitions FRAM
La bibliothèque est en feu    [ Document - Archive ]
Typographie illustrée d'une eau-forte de Georges Braque. Le musée-bibliothèque François-Pétrarque consacré à Pétrarque, à l'humanisme renaissant et à l'italianité, mène, depuis sa réouverture en 1986, une politique d'acquisition de témoignages artistiques relatifs à la Fontaine-de-Vaucluse et à son territoire littéraire dans la continuité du lieu inspiré et d'une tradition créatrice qu'illustrent, à cinq siècles d'écart, les deux grandes figures poétiques : François Pétrarque et René Char. Ainsi, cette maison-musée perpétue les liens esthétiques et sentimentaux entre un certain nombre d'artistes et le site à travers la thématique "Peinture et écriture" et le travail conjoint pictural et poétique du dialogue par le livre. La Bibliothèque est en feu a été édité par Louis Broder à Paris en mai 1956 et est ornée d'une gravure originale de Georges Braque tirée sur les presses de l'Atelier Grommelinck et Dutrou. Il s'agit ici de l'édition originale sur papier Arches en fac-similé du manuscrit ; un des vingt-six exemplaires en chiffres romains, broché, chemisé et étui toilé. Il est orné en frontispice d'une eau-forte en deux couleurs de Georges Braque. Il est numéroté et signé par Georges Braque et René Char. Le texte sera repris avec des variantes dans La Bibliothèque est en feu et autres poèmes en octobre 1957. L'inspiration réciproque exprime "la mutualité de l'attente et de l'écoute", unissant le peintre au poète. L'envolée des cinq grands oiseaux blancs cernés d'un trait noir se détache du fond bleu et plonge dans cette nuit animée de variations de tons et de larges traces de coups de pinceaux. Les oiseaux constituent un double mouvement introductif à l'œuvre : envolée picturale que l'on rencontre souvent chez Braque illustrateur de René Char et envolée poétique du titre. La Bibliothèque est en feu fut à l'origine un message codé de la Résistance qui annonçait un parachutage. Celui-ci eut lieu non loin de Céreste, mais s'acheva, en raison de l'explosion d'un container, en un gigantesque incendie. L'envoi de René Char adressé à Georgette et Marc Engelhard : "A Georgette et Marc, cet incendie d'oiseaux" contribue à la signification de l'œuvre et témoigne des "nombreux dons" du peintre au poème.


- Artistique - Autre
voir la fiche du musée
Informations
Adresse : voir la fiche du musée

Nom de l'artiste : CHAR René
Genre : Document - Archive
Domaine 1 : Artistique
Domaine 2 : Autre
Poésie
Datation : 1856 / - / -
Période : Période contemporaine (1789 à nos jours)
Provenance : Vente publique "Rose et Georgette Engelhard"
Dimensions : 0,295 x 0,24 m
Matière : Typographie illustrée d'une eau-forte
Technique :
Commission FRAM : 1990
N° inventaire : AC 41
Expositions
Bibliographie exposition :
René Char, La Bibliothèque est en feu, Pris, Louis Broder, 1956, 41 pages.