Acquisitions FRAM
Les sources de Royat    [ Photographie ]
(…) Un paysage riche en motifs, harmonieusement balancé, de coloris et de lumière agréable, pittoresque au plein sens du mot, exemple parfaitement soigneux et accompli de l'habile manière mi-historique mi-naturaliste dans laquelle va longtemps s'illustrer Rémond. (…) (…) On admirera ici la richesse d'éléments naturels (l'eau bouillonnante, le désordre des rochers, la variété des essences des feuillus aux sapins), la variété des effets de couleur et de matière, du vert frais des arbres ou de l'herbe, au bleu violet des montagnes embrumées, le charme anecdotique des figures (charmant petit dialogue d'un couple pastoral) rehaussées de piquantes touches de couleur (coiffe rouge de la femme), enfin le gracieux et très efficace étagement perspectif de cette nature plus riche et plus vraie que nature. (…) Ce paysage d'excellente qualité s'inscrit dans le naturalisme du début du XIXe siècle (1821) et mérite de renforcer la collection de paysages du Musée de Toulon. Jacques FOUCART (extrait du catalogue 20 années d'acquisitions).


- Artistique - Autre
voir la fiche du musée
Informations
Adresse : voir la fiche du musée

Nom de l'artiste : REMOND Jean Charles Joseph
Genre : Photographie
Domaine 1 : Artistique
Domaine 2 : Autre
Paysage
Datation : 1821 / - / -
Période : Période contemporaine (1789 à nos jours)
Provenance :
Dimensions : 1,00 x 0,80 m
Matière : Huile sur toile
Technique : Peinture
Commission FRAM : 1998
N° inventaire : 997.28.2
Expositions
Bibliographie exposition :
(…) Un paysage riche en motifs, harmonieusement balancé, de coloris et de lumière agréable, pittoresque au plein sens du mot, exemple parfaitement soigneux et accompli de l'habile manière mi-historique mi-naturaliste dans laquelle va longtemps s'illustrer Rémond. (…) (…) On admirera ici la richesse d'éléments naturels (l'eau bouillonnante, le désordre des rochers, la variété des essences des feuillus aux sapins), la variété des effets de couleur et de matière, du vert frais des arbres ou de l'herbe, au bleu violet des montagnes embrumées, le charme anecdotique des figures (charmant petit dialogue d'un couple pastoral) rehaussées de piquantes touches de couleur (coiffe rouge de la femme), enfin le gracieux et très efficace étagement perspectif de cette nature plus riche et plus vraie que nature. (…) Ce paysage d'excellente qualité s'inscrit dans le naturalisme du début du XIXe siècle (1821) et mérite de renforcer la collection de paysages du Musée de Toulon. Jacques FOUCART (extrait du catalogue 20 années d'acquisitions).