Acquisitions FRAM
Décadrachme de Syracuse    [ Objet (autre objet) ]
Décadrachme en argent frappé à Syracuse vers 400 avant J .-C. Véritable œuvre d'art, signée de l'artiste, le graveur Evainète. Au droit, la tête de la nymphe Aréthuse regarde à gauche. Les cheveux bouclés et relevés sont ceints d'une couronne de roseaux. Elle arbore une boucle d'oreille à triple pendants et un collier de perles. Devant le cou d'Aréthuse figure la lettre ­, placée sous le menton. Au pourtour nagent quatre dauphins. Sous l'un d'eux, celui qui souligne le cou, on peut distinguer les deux premières lettres du nom Evainète constituant la signature du graveur. Au-dessus de la tête, entre les boucles de la nymphe s'organisent les lettres grecques formant le nom de la cité émettrice ŽY-PA-K-O-ŽIN Au revers, le quadrige galopant vers la gauche est conduit par un aurige. Au-dessus des chevaux, Nike vole vers l'aurige pour le couronner. A l'exergue, une cuirasse entre deux jambières et de part et d'autre, un bouclier et un casque athénien. La nymphe syracusaine semble avoir servi de prototype à la représentation de la tête féminine gravée peu après sur les premières drachmes de Marseille. Joëlle POURNOT




- Economique - Commercial -
voir la fiche du musée
Informations
Adresse : voir la fiche du musée

Nom de l'artiste :
Genre : Objet (autre objet)
Domaine 1 : Economique - Commercial
Datation : -400 / - / -
Période : Antiquité
Provenance : Particulier (marchand).
Dimensions : D: 0,035 m - Poids 42,77 g
Matière : Argent
Technique : Argent frappé
Commission FRAM : 1989
N° inventaire : 89-48
Expositions
Bibliographie exposition :