Acquisitions FRAM
Moulin à tan    [ Maquette - modèle - prototype ]
Moulin à tan de la fin du XVllle siècle ou début XIXe siècle, très rare dans notre région où la quasi-totalité des moulins utilisaient la force hydraulique. Ce moulin est exceptionnel par ses particularités : le système d'engrenage en bois est de petite dimension, les dents du grand rouage (diamètre 120 cm) sont de forme pyramidale tronquée alors que la majorité des engrenages de nos moulins possèdent des dents de forme cylindrique, la meule tournante est crantée, les dents de forme triangulaire de 3 cm de hauteur sur 8 cm à la base sont très acérées, ce qui, de l'avis des spécialistes, en fait un spécimen unique. Le pourtour de la meule dormante où s'écrase le tan est formée d'une plaque circulaire en tôle épaisse, criblée de trous de 2 cm de diamètre. Les écorces prélevées sur le tronc des chênes verts, après séchage, sont mises sous le chemin de la meule crantée qui agit comme un broyeur, les fragments sont chassés vers la périphérie sur plaque perforée, trous d'un diamètre de 2 cm, retenant les plus gros morceaux qui seront ramenés sous la meule afin d'être totalement écrasés. On comptait 20 moulins à tan dans le Var au début du XIXe siècle. Ils fournissaient le tan pour l'industrie du cuir, très importante dans ce département (119 tanneries en 1789, 113 en 1838 –  statistiques du Var 1840). Quelques moulins à tan sont recensés comme activités industrielles dans les rapports des maires au préfet au cours du siècle dernier. On trouve ainsi : 5 moulins à Draguignan 1859/1888, 1 moulin à Saint-Zacharie (1864), 1 moulin à Tourves (1885), 1 moulin au Luc (1885), 1 moulin à Méounes (1885), 1 moulin à Belgentier (1885), 1 moulin à Solliès-Pont (1886). D'autres moulins sont signalés installés au sein des tanneries. Le tan, c'est "l'écorce de chêne vert pour corroyeur", mentionne l'indicateur du Var (1892) dans la rubrique "productions agricoles" du département, signalant les villes qui le fournissent à savoir: Ampus, Baudinard, Cotignac, Cuers, Fox-Amphous, le Thoronet, Méounes, Moissac, Montmeyan, Montauroux, Régusse, Rians, Saint-Martin, Seillans, Sillans, Saint-Julien, Tourtour, Tavernes, Varages, Vinon, Vins… En fait, si de nombreux végétaux produisent du tan, il semble que ce soit l'écorce de chêne vert qui donne le meilleur produit pour obtenir un cuir d'excellente qualité. Yves FATTORI


- Industriel - Energétique -
voir la fiche du musée
Informations
Adresse : voir la fiche du musée

Nom de l'artiste :
Genre : Maquette - modèle - prototype
Domaine 1 : Industriel - Energétique
Datation : - / 1800 / 1900
Période :
Provenance : Particulier
Dimensions :
Matière : Bois, pierre, fer
Technique :
Commission FRAM : 1998
N° inventaire : 1997-298-3
Expositions
Bibliographie exposition :