Acquisitions FRAM
Flacon et coffret pour La Rose de Rosine, Paul Poiret    [ Récipient - contenant ]
Paul Poiret (1879-1944) est le premier couturier à créer sa propre maison de parfumerie : en ouvrant la voie à une nouvelle profession, celle des couturiers-parfumeurs, il a révolutionné le monde de la haute-couture, mais aussi celui de la parfumerie, lançant le concept novateur des parfums "couture". En effet, il considère le parfum comme partie intégrante de la garde-robe et donc intimement lié à ses créations de mode.

C’est en 1911 que Poiret élargit simultanément ses activités à la parfumerie, aux cosmétiques et à la décoration intérieure. Il fonde ainsi trois nouvelles sociétés portant le prénom de ses enfants : Les Parfums de Rosine, L’Atelier Martine pour la décoration intérieure, le mobilier mais aussi pour les flacons et vaporisateurs peints à la main, et L’Atelier Colin produisant des papiers peints et des cartonnages, notamment pour ses parfums. S'y ajoute La petite usine, pour l’impression de tissu, avec Raoul Dufy.

Paul Poiret s’occupe personnellement de toutes ses présentations de parfums. Il demande à quelques-uns des plus grands artistes et illustrateurs de l’époque de collaborer à la conception des flacons, des boîtes, du graphisme : Paul Iribe, Georges Lepape, Raoul Dufy, …
Entre 1911 et 1924, Poiret va ainsi signer une quarantaine de créations, aux noms évocateurs et exotiques : Arlequinade, Le Balcon, Borgia, Aladin, Nuit de Chine, Toute la Forêt, Sa Chambre, Avenue du Bois, Fruit Défendu, Coupe d'Or, Maharadja, Coup de Foudre, Pierrot, … Paul Poiret sera pendant dix ans le seul couturier français à proposer ses parfums, jusqu’à ce que Maurice Babani, puis Chanel, suivent son exemple.

L’ensemble présenté est constitué d’un rarissime flacon et de son coffret, en excellent état.
Dessinée par Paul Iribe, La Rose de Rosine incarne l’emblème de Paul Poiret : la même rose figure en effet sur la griffe de ses vêtements. Sur la boîte-écrin, Paul Poiret utilise pour la première fois le rébus en guise de nom du parfum. Par ailleurs, le flacon s’inspire de la forme de la robe portée par l’Infante du célèbre tableau de Velasquez Les Ménines (1656).


- -
voir la fiche du musée
Informations
Adresse : voir la fiche du musée

Nom de l'artiste : Poiret Paul
Genre : Récipient - contenant
Domaine 1 :
Datation : 1912 / - / -
Période :
Provenance :
Dimensions : H 11 cm L 8,7 cm Prof 2,5 cm
Matière : Verre pressé, moulé et doré, carton et papier peint
Technique :
Commission FRAM : 2014
N° inventaire :
Expositions
Bibliographie exposition :