Acquisitions FRAM
Tête trophée mundurucu    [ Objet (autre objet) ]
COLLECTION H. GASTAUT
Spécialiste mondialement connu du cerveau, le professeur Henri Gastaut avait rassemblé au cours de son existence professionnelle une des plus importantes collections de crânes du monde. Achetés lors de ses voyages, chez des marchands ou dans les grandes ventes, chaque crâne avait son "histoire". Préférant préserver l'homogénéité de sa collection, il refuse de se séparer de certains de ces crânes, notamment une tête momifiée des Indiens Mundurucu qui vivent en forêt amazonienne et que le Metropolitan aurait acquise à prix d'or. Ayant réalisé sa carrière à Marseille, c'est à Marseille qu'il souhaitait que restent sa collection. Il proposa donc à la Ville de Marseille l'ensemble de cette collection pour une somme inférieure à sa valeur réelle. Elle devait constituer, avec la collection Pierre Guerre, un enrichissement considérable pour le futur musée. La Ville de Marseille a pu ainsi acheter 88 objets. Parmi eux, un ensemble très intéressant de crânes surmodelés de Papouasie-Nouvelle-Guinée (vallée du Sépik, Nouvelle-Bretagne, Nouvelle-Irlande), et du Vanuatu (île de Malakula) : un panneau porte-crâne de la vallée du Sépik, un mannequin funéraire de Nouvelle-Irlande, une plaque votive, agiba, plaque représentant la partie supérieure du corps humain sur laquelle était fixé un crâne. Se trouvaient également des têtes réduites Shuar, et bien sûr, la belle tête Mundurucu.
 
 
 
 




- Croyance - Religieux -
voir la fiche du musée
Informations
Adresse : voir la fiche du musée

Nom de l'artiste :
Genre : Objet (autre objet)
Domaine 1 : Croyance - Religieux
Datation : - / - / -
Période : Période contemporaine (1789 à nos jours)
Provenance : BRESIL
Dimensions : Hauteur: 43 cm ; Largeur : 26cm ; Profondeur : 23cm
Matière : Os, dents de tapir, plumes fibres
Technique :
Commission FRAM : 1989
N° inventaire : 1989.1.70
Expositions
Bibliographie exposition :