Acquisitions FRAM
Gourde (« Cougourdon »)    [ Sculpture ]
Grosse courge séchée et évidée. Le récipient affecte un aspect piriforme, au sommet a été pratiqué un petit orifice. A même la peau séchée a été gravée une série de dessins sommaires. Pour la partie inférieure, en faisant pivoter l'objet de gauche à droite : deux mains se serrant, un cygne, un verre à pied, un cercle au centre duquel émanent huit rayons, auxquels s'ajoutent huit autres rayons partant de circonférence. Pour la partie supérieure, dans le même sens de rotation : un visage de profil, très stylisé, un trèfle à quatre feuilles, six traits croisés trois par trois, une forme linéaire brisée, évoquant vaguement un grand chiffre "2" et un coeur horizontal. On utilise un petit entonnoir pour les remplir. Dans l'arrière-pays niçois les contenants étaient souvent de production familiale, mais on pouvait en faire l'achat à Nice, au mois de mars, lors de la foire aux cougourdons. Pour préparer une gourde qui puisse servir à mettre du vin, de l'alcool ou de l'eau, il fallait commencer par la laisser mûrir à point, l'enlever de sur la plante et la laisser sécher ; ensuite enlever un petit morceau dans le haut avec une petite scie et, avec un fer qu'on faisait rougir, creuser pour faire un trou bien rond; puis, avec une grosse aiguille ou un morceau de fil de fer, il fallait détacher les graines qui se trouvaient à l'intérieur. Les faire sortir les unes après les autres sans beaucoup de succès souvent, on passait parfois des heures à secouer une cougourde. Ensuite, on mettait de l'eau chaude pendant plusieurs jours, puis du vin chaud et on lavait bien jusqu'au moment où l'on voyait que c'était bien propre. RAYBAUT P. – Autoconsommation et société traditionnelle dans l'Esteron, thèse de doctorat d'Etat, EHESS, Paris, 1981, Tome III, p. 319.


- Domestique -
voir la fiche du musée
Informations
Adresse : voir la fiche du musée

Nom de l'artiste :
Genre : Sculpture
Domaine 1 : Domestique
Datation : - / 1970 / -
Période : Période contemporaine (1789 à nos jours)
Provenance : Rigaud – Plateau de Dina (06)
Dimensions : Hauteur : 19,2 cm Diamètre : 13,9 cm
Matière : Courge séchée
Technique : Fabrication domestique
Commission FRAM :
N° inventaire : EPR 1986_0178
Expositions
Bibliographie exposition :