Collections
Urne de vote    [ Récipient - contenant ]
Cette urne de vote a sans doute été utilisée à la mairie d'Uzès au XIXe siècle. C’est un récipient en tôle peinte en blanc, en forme de cône inversé,son couvercle possède une fente et ferme par deux serrures.
Elle est emblématique des débuts du suffrage universel en 1848 : les urnes de vote n'étaient pas encore normalisées et les récipients les plus divers furent utilisés (soupières, malles, chapeaux, tronc de quête d’église...) avant que des récipients spécifiques soient fabriqués à cet usage. L’urne n’est pas transparente comme aujourd’hui (ce n’est obligatoire que depuis 1988), elle doit être opaque car c’est ce qui garantit le secret du vote. En effet à cette époque il n’y a pas d’isoloir, l’électeur fait son choix dans la salle et donne son bulletin simplement plié, sans enveloppe, au président de bureau qui la met dans l’urne. L'isoloir n'apparaît qu'en 1913.

Retrouvez la fiche détaillée de cet objet sur le site http://uzesmusee.blogspot.com, page "Le musée sur Fréquence Uzège" !


- Politique -
voir la fiche du musée
Informations
Adresse : voir la fiche du musée

Nom de l'artiste :
Genre : Récipient - contenant
Domaine 1 : Politique
Datation : - / - / -
Période : Période contemporaine (1789 à nos jours)
Provenance :
Dimensions :
Matière : Tôle de fer
Technique :
Commission FRAM :
N° inventaire : 07.86
Expositions
Bibliographie exposition :
Olivier IHL : « L'urne électorale. Formes et usages d'une technique de vote », Revue française de science politique, 43e année, n°1, 1993. pp. 30-60. http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rfsp_0035-2950_1993_num_43_1_394716