Collections
Tranche du tronc du « gros ormeau » de Saint-Rémy-de-Provence    [ Outil ]
Cet arbre avait à peu près 300 ans quand, en juin 1928, malade et menaçant de tomber, il fut abattu. D'imposante stature, il se dressait près de l'église de Saint-Rémy-de-Provence. Les courtiers en graines de semence et les agriculteurs venaient sous son feuillage négocier leurs marchés. Il faisait l'une des fiertés de la ville et était l'objet de la part de la population locale d'un grand attachement. Un poème lui fut dédié. Le 24 mai 1914, le maire de la commune reçut pour lui un diplôme décerné par « Le Chêne », Société forestière d'exploitation, et Jean Baltus le peignit en sépia la veille de son abattage. De nombreux autres arbres remarquables ont existé, mais il est rare d'en trouver trace dans un musée. L'idée est belle d'avoir conservé, telle une relique, une partie du « gros ormeau » de Saint-Rémy.


- Autre -
voir la fiche du musée
Informations
Adresse : voir la fiche du musée

Nom de l'artiste :
Genre : Outil
Domaine 1 : Autre
Nature Végétal
Datation : 1928 / - / -
Période : Période contemporaine (1789 à nos jours)
Provenance : Saint-Rémy-de-Provence
Dimensions : Hauteur 182 cm ; largeur 142 cm.
Matière : Bois : réalisation de l'objet à partir d'un arbre vieux de 300 ans
Technique :
Commission FRAM :
N° inventaire : 986.292
Expositions
Bibliographie exposition :
Présenté dans l'exposition permanente du musée des Alpilles. Bibliographie : Annie-Hélène Dufour, « L'arbre familier en Provence », Édisud, 2001, p. 50 et 51.