Collections
Niki de Saint-Phalle et son coffret, Niki de Saint-Phalle    [ Sculpture ]
Niki de Saint-Phalle crée à partir de 1960 des assemblages et des reliefs en plâtre, puis des constructions qui la rapprochent des actions publiques des Nouveaux Réalistes, aux manifestations desquels elle s'associe jusqu'en 1963. A partir de 1980, ces ensembles se diversifient dans leurs thèmes (animaliers, mythologiques) et leurs usages rompent avec les formes boursouflées des premières œuvres. Accueillant l'air, l'eau, le mouvement, ils se développent en arborescences souples, en proliférations serpentines. La sculpture surmontant ce parfum représente deux serpents enlacés qui symbolisent l'union entre la beauté et la passion. Le serpent, qui renvoie au mythe du Paradis et du péché originel, a toujours été entouré de mystère, de sensualité, d'érotisme et de plaisirs défendus. "Dans mon parfum, le serpent or est le mâle et le serpent femme est bien sûr le serpent coloré, le serpent glorieux" (Niki de Saint-Phalle).


- Personnel - Corporel - Vestimentaire - Autre
voir la fiche du musée
Informations
Adresse : voir la fiche du musée

Nom de l'artiste :
Genre : Sculpture
Domaine 1 : Personnel - Corporel - Vestimentaire
Domaine 2 : Autre
Toilette
Datation : 1984 / - / -
Période : Période contemporaine (1789 à nos jours)
Provenance : Vente aux enchères, Corbeil-Essonne, 3 décembre 1995
Dimensions : H: 0,09 x L: 0,033 m - Poids : 72 g
Matière : Verre, métal, carton
Technique : Soufflé-moulé
Commission FRAM : 1996
N° inventaire : 96.138
Expositions
Bibliographie exposition :
BARILLE Elisabeth, LAROZE Catherine, Le Livre du parfum, Paris, éditions Flammarion, 1995, p. 176. Catalogue de ventes aux enchères : hôtel des ventes de Corbeil-Essonnes, 3 décembre 1995, p. 19, n° 158. Collectif, Histoires de parfum, Comité Français du Parfum, Lyon, imprimerie Rechagneux, 1988, p. 53.