Collections
Vinaigrette pendentif    [ Sculpture ]
Les vinaigrettes sont de petites boîtes ainsi appelées parce que on y enfermait des éponges ou des mouchoirs imbibés de vinaigre. De formes très variées (rondes, ovales, rectangulaires, en forme de cœur, de papillon…) et réalisées dans des métaux précieux, les vinaigrettes permettaient de réanimer les élégantes qui tombaient fréquemment en pâmoison. Cet objet, à la fois sobre et élégant, est un touchant gage d'amour conjugal comme le prouve le petit texte en anglais, gravé à l'intérieur du couvercle : "cette boîte fut donnée à ma chère épouse le 5 février 1843, en gage de mon amour pour elle J.C.".


- Personnel - Corporel - Vestimentaire - Médical - Santé - Assistanat
voir la fiche du musée
Informations
Adresse : voir la fiche du musée

Nom de l'artiste :
Genre : Sculpture
Domaine 1 : Personnel - Corporel - Vestimentaire
Domaine 2 : Médical - Santé - Assistanat
Datation : 1830 / - / -
Période : Période contemporaine (1789 à nos jours)
Provenance : Vente aux enchères, Drouot-Richelieu, Paris
Dimensions : H: 0,13 x L: 0,42 m
Matière : Or, orfèvrerie
Technique :
Commission FRAM : 1995
N° inventaire : 95.21
Expositions
Bibliographie exposition :
Collectif, La France et ses parfums, Bordeaux, imprimerie Delmas, décembre 1961, n° 25, Vol. IV. PILLIVUYT Ghislaine, Les flacons de la séduction : l'art du parfum au XVIIIème siècle, Lausanne, édition La Bibliothèque des Arts, I, 1985, p. 69. PILLIVUYT Ghislaine, Histoire du parfum : de l'Egypte au XXème siècle, Paris, édition Denoël, 1988, p. 227/1 et 2. catalogue des ventes aux enchères, 10 avril 1992, p. 1. IV.