Collections
Deux épingles de coiffure et trois anneaux    [ Jeu - jouet ]
L'art de la coiffure est extrêmement développé dans les civilisations anciennes. La coiffure et ses accessoires constituent en effet l'ornement principal des femmes. Dans l'Egypte antique, l'usage est à la perruque, en raison de la longue préparation que nécessite l'élaboration d'une coiffure. Les femmes aisées les font confectionner en cheveux naturels, les plus pauvres en laine. La couleur la plus usitée est le brun, mais des documents attestent que le "henné", généralement utilisé par les femmes pour colorer leurs ongles, l'est également pour donner aux cheveux une couleur acajou.


- Personnel - Corporel - Vestimentaire -
voir la fiche du musée
Informations
Adresse : voir la fiche du musée

Nom de l'artiste :
Genre : Jeu - jouet
Domaine 1 : Personnel - Corporel - Vestimentaire
Datation : - / - / -
Période : Protohistoire
Provenance : Vente aux enchères, Auch-en-Gascogne, 4 novembre 1994
Dimensions : H: 0,25 et 0,11 x L: 0,07 et 0,53 et 0,65 m
Matière : Bronze patine verte
Technique :
Commission FRAM : 1995
N° inventaire : 94.699
Expositions
Bibliographie exposition :
VANDIER D'ABBADIE J., Les objets de toilette égyptiens au Musée du Louvre, édition des Musées Nationaux, p. 154, n° 677. Catalogue de ventes aux enchères, 4 novembre 1994, Auch-en-Gascogne, n° 144.