Collections
Masque n'domo    [ Sculpture ]
DONATION L.P. GUERRE
En 1922, un gamin marseillais de douze ans achetait une petite statue Senoufo à l'Exposition Coloniale, guidé par son père, administrateur des Hôpitaux de Marseille et collectionneur lui-même. Le gamin s'appelait Pierre Guerre. Sa collection allait, au fil des ans, être reconnue comme l'une des meilleures. Pierre Guerre avait, comme on dit, "un œil". Touche-à-tout génial, il avait une puissance de travail phénoménale et une ouverture d'esprit exceptionnelle : ceux qui savent regarder et observer, écouter, lire. Et sentir, surtout. Pierre Guerre était un esthète sphérique, et son auto-discipline s'exerçait principalement sur son emploi du temps : brillant avocat, critique d'art, écrivain de théâtre, spécialiste des estampes japonaises, philosophe passionné de philosophie orientale, amateur de jazz et de football, grand connaisseur de tous les arts, anciens et contemporains, chargé de cours sur les «arts nègres» à l'Université de Provence. Il avait réuni une collection d'objets d'art africain : certains ont été exposés dans les plus grands musées du monde.
Pierre Guerre était tout cela à la fois. A sa mort, en 1980, sa femme, Gisèle, et sa fille Christine Vidal-Naquet décidèrent de donner à la Ville de Marseille une partie importante de sa collection. C'est ainsi que 87 objets sont entrés au MAAOA .


- Croyance - Religieux -
voir la fiche du musée
Informations
Adresse : voir la fiche du musée

Nom de l'artiste :
Genre : Sculpture
Domaine 1 : Croyance - Religieux
Datation : - / - / -
Période : Période contemporaine (1789 à nos jours)
Provenance : MARKA, MALI
Dimensions : Hauteur : 42 cm ; Longueur : 18,5 cm ; Largeur : 11,5 cm
Matière : Bois, laiton
Technique : Sculpté, gravé
Commission FRAM :
N° inventaire : 1988.1.4
Expositions
Bibliographie exposition :