Collections
Sans titre    [ Photographie ]
En 1969, fortuitement, une promenade sur le marché du cours Saleya à Nice provoque chez Gilli un véritable choc : un cageot renversé sur le sol laisse échapper un flot mouvant d'escargots en quête de liberté. Le tracé des viscosités, le potentiel formel aléatoire des empreintes humides le conduisent, de retour à son atelier, à provoquer des mises en scène, des expérimentations, dans lesquelles l'escargot est soumis à des provocations. Chaque réaction du gastéropode se traduit par un cheminement différent matérialisé par la peinture à l'eau dont l'animal est enduit. De là, des compositions sur papier où interviennent les empreintes sinueuses, avec l'ajout quelquefois de lettres formant des mots, des phrases. L'escargot vivant est alors devenu l'outil privilégié de l'artiste. Le geste est tellement insolite et étonnant que nombre de médias s'en emparent. Les reportages et entretiens télévisés se multiplient. Gilli met au point, entre 1978 et 1980, une nouvelle technique de composition graphique en blanc sur noir. Les escargots vivants sont lâchés sur des surfaces de contreplaqué noir et Gilli en reprend les traces à la peinture blanche comme en témoigne Sans titre. Traces d'escargots sur bois, 1982. Ce tableau fut réalisé pour le film de René Prédal "La procession aux limaces".


- Artistique -
voir la fiche du musée
Informations
Adresse : voir la fiche du musée

Nom de l'artiste : GILLI Claude
Genre : Photographie
Domaine 1 : Artistique
Datation : 1982 / - / -
Période : Période contemporaine (1789 à nos jours)
Provenance :
Dimensions : largeur : 1,60 m ; hauteur : 1,20 m
Matière : Traces d'escargots, reprises la peinture, sur bois
Technique : performance - intervantion animale - peinture
Commission FRAM : 1999
N° inventaire : 999.3.2
Expositions
Bibliographie exposition :
Bibliographie Claude Gilli, Ex-voto, Cibles, Paysages-découpages. Editions Ville de Nice, Régie autonome des comptoirs de vente des musées, 1999. Exposition Claude Gilli, Ex-voto, Cibles, Paysages-découpages, Musée d'Art Moderne et d'Art Contemporain, Nice, 10 avril -6 juin 1999.