Collections
Couros    [ Ustensile ]
Statuette d'homme debout, le pied gauche légèrement avancé sur une petite base rectangulaire. Les bras sont le long du corps, les mains fermées. La chevelure en bandeau est séparée par une raie médiane. Elle retombe en paire de tresses sur la poitrine de part et d'autre du visage, et en ondulations dans le dos. Le personnage est vêtu d'un long chiton et d'un himation à plis plats attaché sur l'épaule gauche. Son style ainsi que l'argile avec laquelle elle a été fabriquée sont caractéristiques de la production samienne vers 540-520. Le type du visage correspond à celui des protomés féminines samiennes (F. Croissant, les protomés archaïques). Le léger sourire représentatif de la plastique ionienne anime le visage. L'atelier de Samos est parfois considéré comme le centre de la plastique dite "rhodienne" ou "rhodo-ionienne" (S. Mollard Besques, les terres cuites grecques). Le style "rhodo-ionien" commence à partir de 550 avec des figurines d'homme debout comme celui du Musée d'archéologie méditerranéenne (cf. S. Mollard Besques, les terres cuites grecques, pl. VIII, 2) ainsi que des statuettes de femmes debout ou assises, des masques, des couples de divinité. La naissance de la plastique grecque répond à des intentions religieuses qui ont toujours été sa fonction principale. Offrandes populaires, les terres cuites ont été trouvées par milliers dans les nécropoles, les sanctuaires, les cités et restent donc avant tout des objets religieux. Ce n'est qu'au IVe siècle que l'aspect esthétique l'a emporté, vidant la représentation de ce contenu spirituel. Le laboratoire de recherche des Musées de France a étudié cette statuette en vue de son acquisition par le musée. Fragmentaire, elle a été restaurée et présente trois légers manques dans la partie arrière. Le prélèvement pour analyse a révélé une cuisson pouvant remonter à la fin du VIle siècle. Agnès DURAND


- Croyance - Religieux -
voir la fiche du musée
Informations
Adresse : voir la fiche du musée

Nom de l'artiste :
Genre : Ustensile
Domaine 1 : Croyance - Religieux
Datation : - / -600 / -500
Période : Antiquité
Provenance :
Dimensions : H: 0,22 m
Matière : Terre cuite, pâte micacée orangée
Technique :
Commission FRAM : 1999
N° inventaire : 98-6-1
Expositions
Bibliographie exposition :
CROISSANT Francis 1983, Les protomés féminines archaïques, recherche sur les représentations du visage dans la plastique grecque de 550 à 480 avant J.-C., Ecole Française d'Athènes. DUCAT Jean, 1976, Fonctions de la statue dans la Grèce archaïque: Kouros et Kolossos, BCH 100 1976 p. 239-245. HIGGINS R, 1970, catalogue of the terracottas of the British Museum (Fig. 151, pl. 30, BMC). MOLLARD BESQUES Simone, 1954, Musée du Louvre, catalogue raisonné des figurines 1. MOLLARD BESQUES Simone, 1963, Les terres cuites grecques P.U.F.. ROLLEY Claude, 1994, La sculpture grecque.