Collections
Malle d'André Gide au Congo    [ Ustensile ]
Cette malle en fer a servi à l’écrivain André Gide (1869-1951) pour son voyage au Congo en 1925-1926.
Grand voyageur, André Gide rêvait de découvrir l’Afrique. Son rêve se réalise à 56 ans, en 1925. Il part avec un jeune homme de 25 ans, Marc Allégret, fils du pasteur Elie Allégret, qui avait été le précepteur de Gide dans son adolescence. Marc va prendre des centaines de photos et tourner son premier film documentaire lors de ce long voyage de près d’un an, qui leur fait traverser le Congo jusqu'au Tchad.
Rapidement, Gide est confronté aux exactions commises sur les populations indigènes, en particulier par les compagnies forestières qui exploitent l'hévéa. Choqué, il décide d’utiliser sa notoriété d’écrivain pour dénoncer ces abus. « A présent je sais ; je dois parler. » En 1927, il publie donc un article dans la Revue de Paris, puis deux livres : Voyage au Congo et Le Retour du Tchad, qui provoquent une émotion considérable dans l’opinion publique. Gide devient alors un écrivain engagé.
Quant à la malle, après le retour de Gide, elle a été oubliée dans la cave de son immeuble parisien, jusqu’à ce que les propriétaires actuels la découvrent en 2000 et en fassent don au musée d’Uzès. Elle contenait encore une moustiquaire, des vêtements d’homme pour climat chaud : vestes, gilets, pantalons, en coton ou en lin blanc ou beige, ainsi qu’un filet à papillons (Gide était un naturaliste amateur mais passionné !).

Retrouvez la fiche détaillée de cet objet sur le site http://uzesmusee.blogspot.com, page "Le musée sur Fréquence Uzège" !


- Communications - Transport -
voir la fiche du musée
Informations
Adresse : voir la fiche du musée

Nom de l'artiste :
Genre : Ustensile
Domaine 1 : Communications - Transport
Datation : 1925 / - / -
Période : Période contemporaine (1789 à nos jours)
Provenance : Paris
Dimensions :
Matière : Tôle de fer
Technique :
Commission FRAM :
N° inventaire : 2001.2.1
Expositions
Bibliographie exposition :