Qui sommes nous ?

AGCCPF
Le Réseau Musées Méditerranée existe gârce à l'initiative et au suivi interrégional des sections fédérées de professionnels des musées de France de PACA et de Languedoc-Roussillon.

Exposition

Frédéric LANOVSKY
31-12-2018
Sculpteur contemporain né à Cannes en 1965, Fréderic Lanovsky réalise des sculptures géantes et à taille humaine dont les dernières pièces ornent les jardins du Musée ...

Exposition

Cabinet de curiosité
15-12-2017
Avec le Fab Lab marseillais La Fabulerie, Salagon se lance dans la bidouille numérique : des outils parlent, le premier conservateur du musée commente les objets qu’il a fait rentr ...

Evénement

Acquisition de l'oeuvre de Gaston Chaissac "Signes"
01-01-2022
Anatole Jakovsky fut l’un des premiers à s’intéresser aux productions artistiques hors-normes ...

Evénement

Balade photographique sur les rives de l'étang de Berre
26-11-2017
Accompagnés par Michel Garofano, photographe, nous vous proposons une promenade artistique ...

Réalisation

Musambule
la version 4 de Musambule est en cours de réalisation.
   
FRAM Les collections  : Sculpture
Les génies
Architecte et urbaniste de formation, Jean-Blaise Picheral a développé une approche très personnelle de la sculpture. Affirmant que « […] la sculpture n'est pas la sculpture elle-même, mais le lieu créé par la sculpture », il rejoint ainsi l'un des points forts développés dans la collection du musée qui, de Toni Grand à Bernard Dejonghe en passant par Bernard Pagès, a suscité depuis les années 1980 des commandes de sculptures en lien très étroit avec l'architecture de la ville et ses monuments. Cette sensibilité a incité le musée à lui proposer de créer pour l'une des cours du bâtiment, une œuvre in situ intitulée Les génies, appartenant à la série des Portraits empreintes.
Les génies sont donc d'insolites portraits dessinés à partir d'empreintes digitales – qui est pour l'artiste l'ancê...
[ lire la suite ]


 
"Bello Matinado", par Félix Charpentier
Né à Bollène, Félix Charpentier (1858-1924) est un sculpteur emblématique de la Belle Epoque, recevant de nombreuses commandes publiques. Sollicité par le peintre José Belon, qui souhaitait créer un musée à Uzès, Charpentier fait don de cette oeuvre en 1910 pour l'ouverture du musée. Elle représente une jeune femme nue s'étirant au pied d'un lit, prétexte à un de ces nus féminins plantureux, sujet de prédilection de Charpentier. Le plâtre original avait été exposé au Salon des Artistes français en 1907 et une version en marbre l'année suivante. Notre version est un moulage en plâtre, hélas disparu depuis les années 1960, époque où faute de conservateur permanent plusieurs oeuvres du musée furent déplacées. La plupart ont pu être retrouvées, mais pas l'encombrante Matinado...

Retrouvez l...
[ lire la suite ]


 
Portrait de Théo van Rysselberghe, par Alexandre Charpentier
Théo van Rysselberghe (1862-1926), peintre belge, participe aux mouvements artistiques d’avant-garde de la fin du XIXe siècle en Belgique (Cercle des XX, Libre Esthétique). En 1898 il s’installe à Paris. Avec son épouse Maria, férue de littérature, ils deviennent des amis proches d’André Gide. C’est avec la fille de ses amis, Elisabeth Van Rysselberghe, que Gide aura une fille, Catherine (1923-2013).
En 2011, Catherine Gide a fait don au musée de ce portrait de son grand-père.
Ami proche de Van Rysselberghe, Charpentier avait réalisé ce portrait en 1893, sous la forme très symboliste d'un masque. Sculpteur atypique, brouillant les frontières entre beaux-arts et arts décoratifs, Charpentier utilisait souvent l'étain et avait déjà réalisé deux autres portraits sous forme de masque en 1892...
[ lire la suite ]


 
Marionnette
Lors d’un premier séjour au Vanuatu, en juin-juillet 1991, puis d'une deuxième mission l'année suivante en 1992, l’équipe du musée a pu acquérir 150 pièces (masques, parures, etc) de l’île de Malakula, qui constituent un ensemble désormais exceptionnel en France d’objets traditionnels contemporains provenant de cet archipel du Pacifique.
Sorte de marionnette, représentant le buste d'un personnage, les bras à demi-levés : un ensemble de toiles d'araignées recouvre une structure en bambou fixée sur un bâton central terminé par une petite pointe permettant de tenir la marionnette : des motifs géométriques polychromes bleus sur le visage, blancs verts sur le ventre, oranges, marron, décorent toute la surface. Les deux mains comportent de tout petits doigts, 4 à gauche seulement.

[ lire la suite ]


 
Masque n'domo
DONATION L.P. GUERRE
En 1922, un gamin marseillais de douze ans achetait une petite statue Senoufo à l'Exposition Coloniale, guidé par son père, administrateur des Hôpitaux de Marseille et collectionneur lui-même. Le gamin s'appelait Pierre Guerre. Sa collection allait, au fil des ans, être reconnue comme l'une des meilleures. Pierre Guerre avait, comme on dit, "un œil". Touche-à-tout génial, il avait une puissance de travail phénoménale et une ouverture d'esprit exceptionnelle : ceux qui savent regarder et observer, écouter, lire. Et sentir, surtout. Pierre Guerre était un esthète sphérique, et son auto-discipline s'exerçait principalement sur son emploi du temps : brillant avocat, critique d'art, écrivain de théâtre, spécialiste des estampes japonaises, philosophe passionné de philosoph...
[ lire la suite ]


 
Masque
DES ACQUISITIONS comme ce Masque-planche représentant un visage humain traité de façon géopmétrique. Le masque se divise en 2 parties : le visage circulaire, sculpté en aplat et la planche qui le surmonte composée de 3 plans. Du visage traité assez géométriquement émerge une bouche en losange ouverte avec une rangée de dents sculptées, 2 grands yeux ronds aux cercles concentriques ainsi qu'une série de motifs géométriques ornent la surface du visage. Une multitude de motifs polychromes sculptés en bas-relief décorent la partie supérieure du masque ; 2 crochets, l'un dirigé vers le ciel, l'autre vers la terre sont les seuls éléments saillants de cette sculpture.
[ lire la suite ]


 
Masque
COLLECTION DE LA CHAMBRE DE COMMERCE DE MARSEILLE
En 1962, avec les indépendances, le Musée des Colonies ferme, et les collections furent confiées à la Chambre de Commerce et d'Industrie de Marseille-Provence. Faute de place, elles furent mises en caisses. En 1989, cette grande et vénérable institution, l'une des plus anciennes de France, a bien voulu mettre en dépôt permanent les objets de l'ancien Musée au MAA0A.
Dans cette collection figurent plusieurs objets importants : une statue et un chambranle de porte Kanak ; deux masques de l’île d’Ambrym (Vanuatu) ; des masques Yorouba (Bénin); un masque Dyola (Sénégal) ; un reliquaire Kota (Gabon), des objets malgaches...

[ lire la suite ]


 
Alebrije
COLLECTION F. REICHENBACH

En 1993, le MAAOA a reçu en legs une extraordinaire collection : celle du cinéaste français François Reichenbach, constituée de 2500 objets d'art populaire du Mexique, dont beaucoup ont été filmés sur place par le cinéaste.

"(...) Art avec un grand A, c'est le lignage noble patrilinéaire, bien sûr , fondateur. Et puis, il y a les arts minuscules, coproduits la plupart du temps par des anonymes : des artisans? Des artisans d'art, aussi. Ceux-là sont les cousins éloignés de Cézanne – très éloignés même. Ils font de l'art, mais populaire (...)
Libérons-nous d'un maximum de certitudes et goûtons sans fausse pudeur aux arts populaires de Mexique ; des couleurs – partout, les couleurs -, des formes. Des sculptures, ces terres cuites, bien sûr. Quelques chefs-d'...
[ lire la suite ]


 
La banane envolée
Suite aux travaux de réaménagement du jardin du Centre d’Activité et de Loisirs de la Vallière dans lequel elle était initialement installée, cette céramique de grand format a rejoint les collections du musée au mois de mai 2011.
[ lire la suite ]


 
Lot d'amphores gauloises
Lot d'amphores à fond plat produites à partir de la seconde moitié du Ier s. après J.-C. dans plusieurs ateliers installés en bordure de la ville antique de Fréjus. Deux formes principales sont reconnaissables dans cet ensemble : la plus ancienne, communément appelée "Gauloise 5", est plus élancée et caractérisée par un col assez haut surmonté d'une lèvre en bandeau évasé. La plus tardive, dite "Gauloise 4", possède en revanche une panse en toupie et une lèvre en bourrelet. Principalement destinés à la commercialisation du vin de production locale, il semble que ces récipients pouvaient être également utilisés pour conditionn...
[ lire la suite ]


 
Urne funéraire
Urne pour incinération en verre couleur bleu-vert de forme globulaire et anses en forme de M. Couvercle en verre discoïdal à bouton cylindrique creux. A l'intérieur de l'urne en verre, posée sur les ossement brûlés, les archéologues ont découvert une pyxide cylindrique en os tourné et ouvragé. Pour protéger les restes du défunt, l'urne en question avait été déposée dans une urne en grès de forme tronconique munie d'un couvercle arrondi.
[ lire la suite ]


 
Epitaphe de C.Silius Herma et de son esclave
Urne de marbre.
[ lire la suite ]


 
Coupe attique à figures noires
Scène dionysiaque : Satyre poursuivant une Ménade.
[ lire la suite ]


 
Cratère à colonnette
Vase à anse ovoïde, épaule arrondie, pied large à double bourrelet, col tronconique bien marqué, lèvres larges inclinées vers l'extérieur, anses en forme de colonnettes. Panse Face A - Femme conduisant un bige à chevaux ailés sous lesquels un dauphin plonge vers la gauche. Vêtue d'un chiton finement plissé, elle est penchée vers l'avant et tient dans ses mains les rennes et une cravache. Panse Face B - Deux jeunes athlètes se faisant face et levant un rhyton dans leur main droite, entourent un homme âgé qui tient un bâton dans sa main gauche. Le vieil homme, la tête de profil à droite, regarde vers l'éphèbe de gauche qu'il semble désigner du do...
[ lire la suite ]


 
Bouteille en forme de grappe de raisin
Vase plastique en verre devant contenir du vin cuit ou du vin miellé.
[ lire la suite ]


 
La céramique antique de Cavaillon
"A quoi servait la vaisselle ? à faire bonne cuisine et bon repas, pour peu que l'on 'commandoit que tout allast par escuelles' ; à être jetée aussi, et donc à satisfaire les appétits des archéologues et historiens d'aujourd'hui"  – Paul-Albert FEVRIER (P.H. 1982).  L'abondant mobilier céramique mis au jour à Cavaillon constitue une part importante des collections du musée archéologique. Ce mobilier recueilli pour l'essentiel sur la colline St-Jacques et sous la ville actuelle participe à notre connaissance du passé cavaillonnais. Qu'est-ce en effet qu'un vase en céramique sinon un objet domestique : récipient de stockage, pièce de vaisselle de table ou ustensile d...
[ lire la suite ]


 
Le Verre
"La verrerie cavaillonnaise est riche de plusieurs centaines de fragments et de quelque 94 objets dessinables, conservés dans divers musées et dépôts archéologiques. Elle a été collectée sur plusieurs sites de l'antique Cabellio, essentiellement sur le site de hauteur de la colline Saint-Jacques, dans des puits et fosses mis au jour dans les carrières de graviers des Vergers, dans des niveaux du site de plaine situé dans l'actuel centre-ville et dans quelques nécropoles découvertes en périphérie de la ville." "La verrerie découverte à Cavaillon illustre des courants d'échanges très précoces, en provenance d'Orient et d'Italie et inscrit, dès la pé...
[ lire la suite ]


 
Jarre XVIe siècle, Loïs ACHARON
Jarre en terre crème avec vernis vert intérieur et, à l'extérieur, formant un bandeau irrégulier autour de l'ouverture. Corps ovoïde au rebord formé d'un colombin. En haut de la panse, sous le rebord, sont estampées trois marques au cachet rond disposées en triangle. Marque 1(6,5 cm): « IHS/LOIS/ACHA/RON ». Loïs ACHARON
[ lire la suite ]


 
Jarre XVIIe siècle, fabrique GUIRARD
Jarre en terre crème avec vernis jaune orangé intérieur et, à l'extérieur, formant un bandeau autour de l'ouverture. Corps ovoïde au rebord formé d'un colombin. En haut de la panse, sous le rebord, sont estampées trois marques au cachet rond disposées en triangle. Marque 1 ( portée deux fois, 6 cm) : croix de Malte entourée du nom « Jehan Gvirard ».
[ lire la suite ]


 
Pot
A la suite de l'importante rétrospective qui s'est tenue au Musée des Tapisseries du 27 septembre du 1er décembre 2003 « René Ben Lisa, la céramique ou l'harmonie poétique », très attendue des amateurs et qui a permis au grand public de découvrir l'œuvre de René Ben Lisa, il est apparu extrêmement opportun de pouvoir enrichir les collections du Musée par l'acquisition d'un nombre représentatif de pièces de l'artiste. En effet, ses céramiques, sauf au début de sa carrière, sont des objets de petit format et doivent être aussi comprises dans la globalité d'un enchaînement chronologique qui puisse montrer suffisamment l'évolution de son &oe...
[ lire la suite ]


 
Hotte (« Gourbin »)
Grand panier de section sensiblement rectangulaire, arrondi aux angles. Le tressage des éclisses de châtaignier est simple. Ce panier a été consolidé à divers niveaux par de l'osier et du fil de fer. Certains trous sont bouchés par des herbes ligneuses sèches. Le « gourbin » était utilisé notamment pour le transport du raison de la vigne au pressoir. Le sommet était recouvert d'une pièce de tissu attachée avec une corde. Les « gourbins » ont été abandonnés au profit des caisses ou des seaux en plastique. Le jus de raisin se perdait à travers les éclisses.
[ lire la suite ]


 
Bidon de lait dorsal ("Bidoun a lach")
Bidon métallique à bord droit de forme ovoïde. La face avant est légèrement bombée. La face arrière est légèrement concave. Le bidon repose un pied annulaire (bande métallique soudée et rivetée). La partie supérieure est tronconique. Le col est de forme ovale à bord droit. Le bidon est renforcé par une bande de métal au médian, sur la face dos. Le sommet est également cerclé. Deux crochets sont soudés sur la partie inférieure du dos. A l'origine deux anneaux étaient soudés sur la partie supérieure du dos. Les bretelles de cuir étaient rivetées aux anneaux supérieurs. A l'autre extrémité deux ...
[ lire la suite ]


 
Gourde (« Cougourdon »)
Grosse courge séchée et évidée. Le récipient affecte un aspect piriforme, au sommet a été pratiqué un petit orifice. A même la peau séchée a été gravée une série de dessins sommaires. Pour la partie inférieure, en faisant pivoter l'objet de gauche à droite : deux mains se serrant, un cygne, un verre à pied, un cercle au centre duquel émanent huit rayons, auxquels s'ajoutent huit autres rayons partant de circonférence. Pour la partie supérieure, dans le même sens de rotation : un visage de profil, très stylisé, un trèfle à quatre feuilles, six traits croisés trois par trois, une forme linéaire bris&e...
[ lire la suite ]


 
Ecuelle
Le couvercle est surmonté d'un bouquet de chou-fleur. Les oreilles ajourées sont ornées d'un motif de rocaille. Le corps porte gravées les armes des Gasparin et leur devise :"Ferro non Auro".
[ lire la suite ]


 
Vaisselle de bronze, œnochoe, patère, bassin
1- L'œnochoé ou plutôt "amphore de type Agde" comporte deux fines anses se rattachant à la panse par deux marques. 2- La patère repose sur trois pieds en forme de dauphins. Elle a un manche tubulaire orné de trois pieds bagues de serrage. Le fond du plat est orné d'un médaillon circulaire. 3- Le bassin à rebord perlé comporte des anses en forme d'anneaux.
[ lire la suite ]


 
Marques peintes sur amphore type dressel 20
Les marques peintes au noir de fumée sur l'amphore au moment de l'achat sont le signe du commerçant exportateur. Véritables étiquettes commerciales, elles nous renseignent sur le produit contenu dans l'amphore, son origine et son époque de circulation. En effet, elles livrent parfois le nom de l'empereur et l'année de son règne ou bien le nom des deux consuls en place à Rome l'année du remplissage de l'amphore. Les marques peuvent être plus rarement de couleur rouge ou blanche mais dans tous les cas elles résistent très difficilement au séjour dans la terre ou dans l'eau. La vase des ports comme ceux de Fos constitue un milieu particulièrement favorable pour leur conservation. C'est ainsi que l...
[ lire la suite ]


 
Plat rond à bord festonné
Ce plat possède sur l'aile une légère guirlande et un fin peigné. Au centre sont peints un cavalier au repos et deux soldats assis au pied d'un arbre dans un paysage avec architecture.
[ lire la suite ]


 
Grande urne avec couvercle- Porcelaine de Marseille
Sur le couvercle godrons, fretel en forme d'artichaut avec feuille d'acanthe. Anses soutenues par des têtes de béliers reliées par des guirlandes de fleurs en relief et des rubans violets. Porcelaine marbrée. Sur le haut de la pause. Décor en grisaille de personnage sur fond de camaïeu rose. D'après l'inventaire d'origine, cette urne, de beaucoup la plus importante des porcelaines de Marseille, a fait partie des collections de maître Mortreuil, juge de paix à Marseille, auteur de divers ouvrages d'histoire et de géographie locale. Elle figure sous le numéro 340 au catalogue de la vente qui fut faite à l'hôtel Drouot du 10 au 14 mai 1977 et y fit le prix de 350 francs d'après l'exemplaire de ce cata...
[ lire la suite ]


 
Grand bassin-Faïence de Moustier
Grand bassin monté sur quatre pieds, prise en forme de tête de lion. Sur tout le fond, décors de scène de chasse au sanglier d'après une gravure de Tempesta, sur le bord décors de lambrequins.
[ lire la suite ]


 
Fontaine d'applique avec le robinet et le couvercle.
Cette fontaine possède des prises en forme de tête d'Indien. Les personnages peints sont de grande taille et la prise de robinet possède un mascaron.
[ lire la suite ]


 
1  2  3  4  5  6  7  SUIVANT
Tri / genre
Tri / domaines
Carte du réseau
Carte archéologique
QR code
      Accédez au site sur votre mobile