Qui sommes nous ?

AGCCPF
Le Réseau Musées Méditerranée existe gârce à l'initiative et au suivi interrégional des sections fédérées de professionnels des musées de France de PACA et de Languedoc-Roussillon.

Exposition

Frédéric LANOVSKY
31-12-2018
Sculpteur contemporain né à Cannes en 1965, Fréderic Lanovsky réalise des sculptures géantes et à taille humaine dont les dernières pièces ornent les jardins du Musée ...

Exposition

Cabinet de curiosité
15-12-2017
Avec le Fab Lab marseillais La Fabulerie, Salagon se lance dans la bidouille numérique : des outils parlent, le premier conservateur du musée commente les objets qu’il a fait rentr ...

Evénement

Acquisition de l'oeuvre de Gaston Chaissac "Signes"
01-01-2022
Anatole Jakovsky fut l’un des premiers à s’intéresser aux productions artistiques hors-normes ...

Evénement

Balade photographique sur les rives de l'étang de Berre
26-11-2017
Accompagnés par Michel Garofano, photographe, nous vous proposons une promenade artistique ...

Réalisation

Musambule
la version 4 de Musambule est en cours de réalisation.
   
FRAM Les collections  : Outil
Amphore
Amphore romaine à vin, épave Dramont A.
[ lire la suite ]


 
Epingles à tête anthropomorphe
Epingles à tête anthropomorphe représentant des bustes féminins figuratifs.
[ lire la suite ]


 
Jeannette, la joueuse de vielle
Marionnette de la crèche parlante d'Aix. La joueuse de vielle est dotée d'une articulation de la tête des bras. Le mouvement rotatif de la manivelle de l'instrument est assuré par la main droite. L'ensemble de la crèche parlante du musée du Vieil Aix regroupe le fonds de huit crèches parlantes provençales qui se sont succédé tout au long du XIXe siècle et qui constituaient un spectacle populaire et recherché durant la période calendale. Des manipulations dissimulées sous la scène du "castellet" actionnaient les marionnettes par un jeu subtil de fils et de glissières et assuraient les dialogues (mi-français, mi-provençal). Le scénario reproduisant le myst&egrav...
[ lire la suite ]


 
Le Tambourinaire
Marionnette de la crèche parlante d'Aix. Le Tambourinaire est doté de nombreuses articulations : tête, bras, deux doigts de la main gauche pour jouer du galoubet, la main droite, grâce à un ressort actionne la massette sur le tambourin. L'ensemble de la crèche parlante du musée du Vieil Aix regroupe le fonds de huit crèches parlantes provençales qui se sont succédé tout au long du XIXe siècle et qui constituaient un spectacle populaire et recherché durant la période calendale. Des manipulations dissimulées sous la scène du "castellet" actionnaient les marionnettes par un jeu subtil de fils et de glissières et assuraient les dialogues (mi-français, mi-provençal)...
[ lire la suite ]


 
Epingles
Les neuf épingles présentées ici ont été trouvées rassemblées dans la grotte dite « des épingles » située sur la commune de Mérindol. La découverte en revient à A. Dumoulin qui y fit une fouille en 1941. Outre leur intérêt esthétique, non négligeable, il faut noter que ce type de découverte d'objets métalliques groupés est assez rare en Provence ; il s'agit même du seul dépôt connu, dans cette région, en ce qui concerne des épingles. Bien que du matériel céramique y soit associé, nous limiterons notre propos à l'étude de ce groupe d'objets et à la démarche conduisant ...
[ lire la suite ]


 
Lampe de Hanouccah
Cette lampe à huile est un objet du culte hébraïque à la destination strictement rituelle, commémorant huit jours par an (du 25 kislèv au 3 tevet soit fin décembre-début janvier) la nouvelle Dédicace conférée au temple de Jérusalem après sa libération en 165 av. J.-C. Elle se compose de plusieurs éléments : un plateau formé d'une plaque de laiton aux bords relevés et angles pincés en forme de bec est assemblé par des pattes rivetées à un dosseret auquel sont attachés par une charnière deux volets latéraux. Retenus dans des mortaises, une série de huit godets en bronze ainsi qu'un godet unique - le shamash ou serv...
[ lire la suite ]


 
Meguillah ou rouleau d'Esther
Le manuscrit, écrit d'une seule main, est accompagné d'un feuillet volant, également sur parchemin, écrit d'une autre main et d'une écriture beaucoup plus soignée, donnant le texte des prières à dire avant de commencer la lecture. A la partie inférieure de ce document volant, une inscription de deux lignes, probablement d'une troisième main, en hébreu, mentionne le don du rouleau au « jeune Jacob de Carcassonne, à Cavaillon, le 12 Adar I, 5507 (= 1747) ». La Meguillah est lue à la synagogue pour la fête de Pourim (ou « Fête des Sorts » en mars), pour commémorer le sort favorable accordé aux juifs captifs du roi perse Assuerus (485-465 av. J-C.) et men...
[ lire la suite ]


 
L'Album de la Ferrage
C'est en 1965 que Magnelli découvre la linogravure. Il aime se confronter à la matière, à maîtriser sa résistance. La gouge remplace le crayon, le pinceau et le feutre. Il va réaliser des œuvres isolées ou bien les réunir en album, comme dans l'Album de la Magnanerie de la Ferrage ou comme ici dans l'Album de la Ferrage avec des lithographies et des eaux-fortes. Cet album est complet : 8 linogravures, 2 eaux-fortes, 2 lithographies, 1 photo de Magnelli par André Villers et 1 poème d'Alberto Magnelli.
[ lire la suite ]


 
Chaise à porteurs
Cet objet, de style Louis XV, date probablement de la seconde partie du XVIIIe siècle. Son origine est sans doute provençale car elle appartenait à monseigneur Jean-Baptiste de Brancas (né à Pernes-les-Fontaines en 1693, mort à Aix en 1770), archevêque d'Aix de 1729 à 1770. La structure, en bois, est recouverte à l'extérieur d'une toile peinte et dorée à décor de rinceaux de fleurs polychromes sur fond de laqué gris vert. Le toit est en cuir. Son dessin est très élégant. A l'intérieur, la soie verte est d'origine.
[ lire la suite ]


 
Masque de protection des équipages britanniques de tanks
D'origine britannique, le masque de protection faciale est constitué d'une plaque en acier emboutie épousant la forme du nez et les cavités orbitaires. La vision est assurée pour chaque œil par quatre fentes réalisées dans l'armature qui est recouverte de cuir à l'extérieur et de peau de chamois à l'intérieur. La partie inférieure du visage est protégée par une cotte de maille fixée au masque, maintenue en place grâce à un double lacet plat en toile noué à l'arrière et au sommet du crâne. Ce masque a été distribué à 2000 exemplaires aux équipages français de l'artillerie spéciale à partir d'ao...
[ lire la suite ]


 
Ruches en forme d'Antiques
Ces petites ruches sont des réductions simplifiées des Antiques, arc et mausolée romains élevés à proximité du site de Glanum à Saint-Rémy-de-Provence, ville dont ils sont devenus l'emblème. Elles ont probablement été réalisées dans un but pédagogique, pour faire observer le travail des abeilles.
[ lire la suite ]


 
Tranche du tronc du « gros ormeau » de Saint-Rémy-de-Provence
Cet arbre avait à peu près 300 ans quand, en juin 1928, malade et menaçant de tomber, il fut abattu. D'imposante stature, il se dressait près de l'église de Saint-Rémy-de-Provence. Les courtiers en graines de semence et les agriculteurs venaient sous son feuillage négocier leurs marchés. Il faisait l'une des fiertés de la ville et était l'objet de la part de la population locale d'un grand attachement. Un poème lui fut dédié. Le 24 mai 1914, le maire de la commune reçut pour lui un diplôme décerné par « Le Chêne », Société forestière d'exploitation, et Jean Baltus le peignit en sépia la veille de son abattage. De nombreux autres...
[ lire la suite ]


 
Raquettes à neige
Utilisées pour se déplacer dans la neige. A : Raquette pied droit, réalisée avec une branche. Cette branche comprend trois fourches dont les extrémités ont été recourbées pour former le bord extérieur de la raquette. Elle est de forme demi-ovale et maintenue par du fil de fer. Des fils traversent les fourches et s'entrecroisent irrégulièrement. Ils forment le maillage de la raquette. Sur le bord interne, existence de deux boucles en fil de fer. B: Raquette pied gauche, réalisée avec une branche, cette branche comprend deux fourches reliées à une extrémité. Elles sont reliés entre elles par du fil de fer qui les transperce et par de la cordelette. Le bord est ...
[ lire la suite ]


 
Masse de l'université d'Orange
Le fût est surmonté par une tour fortifiée, carrée. Les quatre angles des colonnes en échauguette se terminent en semi-coupoles. Le corps était surmonté par une calotte. Chaque face porte un médaillon. Sur deux faces opposées: les armoiries de la ville. Sur une 3ème face, l'écu de Guillaume de Nassau, prine d'Orange. Sur la 4ème face, le sceau de l'Université : un professeur assis consulte un livre.
Un "studium generale" fut octroyé à la ville d'Orange en 1365 par Charles IV, empereur des Romains pour l'enseignement du droit canonique et civil, la médecine, la philosophie, la logique, la grammaire.
La masse ayant disparu lors du sac d'Orange en 1562 le conseil de ville proposa en 1583 à l'Université d'en financer une nouvelle à condition qu'elle demeure dans la maison commune. Emblème de...
[ lire la suite ]


 
Tambour à dentelles sculpté de rosaces et 39 fuseaux
Tambour à dentelles à deux faces en bois sculpté. A l'aide du mouvement des fuseaux et des épingles la dentellière obtient un motif précis. Les tambours à dentelles de ce type se trouvent dans le Val Varaita (Piémont - Italie). Une petite porte dans le tambour permet d'y ranger les fuseaux. Ce type d'objet est souvent un cadeau de fiançailles du promis à la promise. Il s'agit donc d'un objet non réalisé par un artisan. Ce tambour est constitué par deux cercles de bois généralement à décors sculptés reliés entre eux par de petites planches d'environ 20 cm de longueur. Rembourré de paille, il est recouvert d'un tissu sur lequel on travaille.
[ lire la suite ]


 
Poignard à longue lame triangulaire
Poignard à longue lame triangulaire étroite et effilée, sans nervures ni incisions, et à manche à réserve, terminant par un pommeau en demi-lune aplati à large bord. Datant de l'Age du bronze ancien.
[ lire la suite ]


 
Vase boule
Pièce réalisée dans l'atelier Gerbino qui est un atelier important à Vallauris de par sa technique originale de mosaïque.
[ lire la suite ]


 
Grand plat à bord rond
Pièce réalisée dans l'atelier Gerbino, atelier important à Vallauris du fait de sa technique originale de mosaïque. Le musée possède déjà deux ensembles complets et des petites pièces de forme.
[ lire la suite ]


 
Plat visage aux taches
Il s'agit d'une édition réalisée à Vallauris dans l'atelier Madoura. L'œuvre lisible recto/verso présente un réel intérêt tant sur le plan technique (juxtaposition de différents décors et glaçures) que sur le plan iconographique dans le traitement du visage.
[ lire la suite ]


 
Boîte de senteurs
Pot à onguent ou boîte de senteur ovoïde sur piédouche en forme d'urne antique, en argent repoussé, décoré de guirlande florale et feuillage avec ouverture à charnière et pierre jaune sertie sur le sommet. Le pied s'ouvre par un système de charnière pour laisser place à un coussinet parfumé aujourd'hui disparu.
[ lire la suite ]


 
Etui nécessaire en or
Etui en or jaune, cylindrique en forme de colonne cannelée avec bouchon en forme de chapiteau corinthien. Il contient : - une paire de ciseaux en acier aux anses articulées pliables en or. - une lame de couteau pointue sommet en or - un crayon qui s'emboite dans un écrin torsadé en or et finissant en pointe pour servir de plume - une pince à épiler avec lime à ongle pour manche dont les bouts des pinces sont dorés transition ornée d'une fleur en relief - aiguille avec sommet gratte langue ou cure oreille en or - cure ongle en acier
[ lire la suite ]


 
Crème Teindelys
Inscrit dans un ovale : jeune femme souriante se regardant dans un miroir que tient un petit ange. Posé devant elle, un pot de crème Teindelys ARYS. La jeune femme tient dans sa main gauche une plume.
[ lire la suite ]


 
Premier oui
Dessin représentant un jeune couple sur un banc sous un arbre de type japonais. Le jeune homme étreint la main de la jeune femme pour lui faire un baiser.
[ lire la suite ]


 
Fragments de coupe en verre
Le musée archéologique d'Istres présente au public des collections qui proviennent du golfe de Fos. Il a pour ambition d'augmenter ces collections par l'appoint d'objets de même provenance conservés chez des particuliers, comme le pot à garum produit à Pompéi par Aulus Umbricus Scaurus ou les autres inscriptions peintes sur amphores qui, par leur nombre et leur exceptionnel état de conservation, font la principale richesse et l'originalité de ce musée. A ces témoins des échanges commerciaux (vin, huile, conserves et sauces de poissons), s'ajoutent de nombreux objets de la vie courante à bord des navires, au port et dans l'habitat antique de Fos.
[ lire la suite ]


 
Corbeille de fruits - Ornement de jardin
Ces deux paniers décoratifs, en terre non glaçurée, confectionnés avec un moule, ont été conçus et fabriqués à Biot, dans un atelier aujourd'hui disparu, la "Poterie de la Côte d'Azur", fondé en 1923 au moment où les potiers de Biot se reconvertissent dans la production d'ornements de jardin. La "Poterie de la Côte d'Azur" a cessé son activité en 1946. Après avoir passé entre les mains de divers propriétaires, le fonds a été récemment dispersé. Le Musée de Biot, qui possède des moules et divers éléments de fabrication, ne conservait jusqu'à l'acquisition de ces deux ornements de jardin, aucun objet produit...
[ lire la suite ]


 
Colonne et vasque mauresque
Cette colonne de Clément Massier apparaît dans le catalogue de la fabrique sous le nom de Grande Coupe Persane et Socle Quatre Colonnes. La taille très spectaculaire de cette œuvre, la qualité et l'originalité de son décor en font une pièce tout à fait exceptionnelle.
[ lire la suite ]


 
1200 Poteries traditionnelles
La poterie varoise dans tous ses états… Une collection de poteries majoritairement provençale, et particulièrement varoise avec quelques incursions vers le Languedoc. Quelques objets proviennent d'autres pays du pourtour méditerranéen. Les diverses activités domestiques sont bien représentées, tant en ce qui concerne la quête et le transport (cruches) que la conservation des liquides ("gargoulettes", filtres à eau, jarres, vinaigriers...) et des aliments (jarres, pots à conserve), leur préparation et transformation (mortiers…) et leur cuisson ("toupins" ; marmites hautes, basses ou rondes ; lèchefrites; poêlons... four de campagne). Sans oublier la vaisselle de table (soupiè...
[ lire la suite ]


 
Maquette de bateau
Cette maquette, très certainement à caractère votif, est un exemple de la survivance de l'influence indonésienne en Afrique orientale. Le navire arabe de haute mer mtépé (de faza, archipel Lamu) présente ainsi un mode de liaison des bordées directement inspiré de la technique indonésienne et une forme de voilure qui se rencontre parfois en Indonésie, en Nouvelle-Guinée et en Mélanésie (Nouvelle-Bretagne). La disposition de la voile, son mode de fixation au mât et l'utilisation de poulies et de cordages compliqués dénotent une influence arabe ou européenne. Cette pièce a été rapportée de Zanzibar vers 1950. Le musée de Madagascar possède une pièce similaire.
[ lire la suite ]


 
Maquette d'une allège d'Arles
Mistral ayant fondé le Museon Arlaten en 1896, l'année même de la publication du Poème du Rhône, a accordé une grande importance à la présentation de la marine d'Arles et tout spécialement, à l'allège, le navire caractéristique de ce port. Le Museon possède toute une série de maquettes dont aucune n'est aussi ancienne ni aussi fidèle que cet exemplaire. Nous ne connaissons que quatre maquettes d'allège de cette qualité et de cette vérité d'exécution : une seule est dans une collection publique, les trois autres sont conservées dans des familles de marins du port d'Arles. C'est une rareté, d'intérêt scientifique, d'un remarquabl...
[ lire la suite ]


 
7 bijoux de Saint-Vincent
A partir du fossile d'un échinoderme ( pentacrinus tuberculatus ), un orfèvre dignois, Antoine Colomb, eut l'idée vers 1850 de réaliser une série de bijoux. La forme en étoile du petit fossile lui conférant des propriétés magiques, ce bijou fut un porte-bonheur. Il fut également un signe de reconnaissance pour les Dignois immigrés au Mexique dans la seconde moitié du XIXe siècle. Monté sur argent la plupart du temps, le sertissage pouvait également être d'or. Rares sont les formes avec des pierres de couleur. Le dessin était extrêmement varié : comète, cristaux de neige. Les bijoux pouvaient être portés aussi bien par les femmes : épi...
[ lire la suite ]


 
Vase
Alain et Marisa Begou sont des verriers autodidactes. Tous deux ont réussi à produire des effets nouveaux, inédits avec le verre soufflé. Leurs créations, équilibrées, aux formes et aux décors d'esprit contemporain, monolithiques, puissantes, deviennent de plus en plus dépouillées pour aller vers l'essentiel et tendre à l'abstraction. Véritables tableaux colorés, ils vont au-delà de la simple apparence des jeux polychromes vers d'infinis prolongements. Chaque œuvre porte en elle sa propre évidence plastique et graphique. Ils furent tous deux invités à participer en 1990-1991 à l'exposition "New Glass in Europ" au Kunstmuseum de Düsseldorf.
[ lire la suite ]


 
Tri / genre
Tri / domaines
Carte du réseau
Carte archéologique
QR code
      Accédez au site sur votre mobile