Qui sommes nous ?

AGCCPF
Le Réseau Musées Méditerranée existe gârce à l'initiative et au suivi interrégional des sections fédérées de professionnels des musées de France de PACA et de Languedoc-Roussillon.

Exposition

Cabinet de curiosité
15-12-2017
Avec le Fab Lab marseillais La Fabulerie, Salagon se lance dans la bidouille numérique : des outils parlent, le premier conservateur du musée commente les objets qu’il a fait rentr ...

Exposition

Terrestre (paysages). Œuvres de Piotr Klemensiewicz
15-12-2017
Une exposition d'art contemporain ...

Evénement

Déjeuner au musée
25-01-2018
Venez découvrir une œuvre photographique en compagnie d'un médiateur puis partagez, avec l'équipe du musée, un déjeuner convivial ...

Evénement

Chasse au trésor
14-01-2018
Des énigmes, des indices, des loupes, des questions, arriverez-vous à trouver le fameux trésor? ...

Réalisation

Musambule
la version 4 de Musambule est en cours de réalisation.
   
FRAM Les collections 
L'actualité des musées et des collections publiques est aussi celle de leur enrichissement régulier. A ce titre, chaque musée dispose en fonction de sa collectivité ou tutelle de rattachement, de budgets dédiés. Néanmoins, depuis de nombreuses années, dans le cadre des lois de décentralisation, ont été instaurées des commissions mixtes, réunissant l'Etat et la région, pour allouer des budgets complémentaires aux collectivités qui en font la demande et procéder ainsi à des acquisitions à titre onéreux qui associent des financements des collectivités territoriales, de l'Etat et de la région. C'est l'objet du FRAM ( fonds régional pour l'acquisition des musées) qui se réunit une fois par an.

Vous trouverez sur cette rubrique les oeuvres entrées dans les collections publiques en PACA et ayant bénéficié du concours du FRAM ces dernières années.

Acquisitions FRAM : Représentation sociale
La moisson
Vollon est un coloriste qui excelle dans les paysages où il s'intéresse aux variations de la lumière. Dans La moisson, les plans s'échelonné selon des surfaces colorées horizontales : un vert tendre pour le sol du premier plan, un camaïeu de jaunes pour le champ de blé, un vert foncé pour marquer la lisère de la forêt et des habitations et un gris-bleu pour le ciel orageux. La distance entre ces différents plans est aussi suggérée par la touche : empâtée pour le sol et les blés, plus lisse pour le ciel lointain. Unique présence humaine, la silhouette imprécise d'un paysan se fond dans les blés. Antoine VOLLON Lyon 1833 – Paris 1900 Antoine Vollon, do...
[ lire la suite ]


 
Canon de 4 de Vallière - Le Passager- 1732
Au début du dix-huitième siècle, l'artillerie française est réputée pour son unité et sa légèreté. Les dimensions des canons, sans être uniformes, varient peu d'une province à l'autre, ils portent les armes du roi sur la culasse et les armes du grand maître de l'artillerie sur la volée. Sur ce canon, baptisé "Le Passager", figurent différents ornements royaux et militaires: - La devise de l'artillerie depuis Richelieu: Ultima Ratio Regum(Le dernier argument des Rois) - Le nom du Grand Maître: Louis Charles de Bourbon, comte d'Eu, duc d'Aumale ainsi que ses armoiries - La devise de Louis XIV: Nec Pluribus Impar (Au-dessus du reste des hommes), son emblème, le soleil, et...
[ lire la suite ]


 
Sarcophage de la remise de la Loi à saint Pierre
Dans la niche centrale, le Christ docteur, debout sur la montagne d'où sortent les quatre fleuves du paradis, tend le livre déroulé de la Loi à Pierre, accompagné d'un apôtre. A la gauche du Christ se tiennent Paul et un apôtre séparés par un palmier portant le phénix, symbole de la résurrection. Aux extrémités, le Lavement des pieds à gauche ; à droite, le Christ devant Pilate et la scène du Lavement des mains. Sur les petits côtés à gauche, la Source miraculeuse, à droite, le Baptême du Christ dans le Jourdain.
[ lire la suite ]


 
Sarcophage de Phèdre et Hippolyte
Ce sarcophage (le seul de ce type à avoir été découvert dans notre pays) est exceptionnel par sa qualité plastique et par son origine attique, en Grèce. La production y fut importante dès le IIe siècle mais elle était cependant plutôt destinée aux côtes orientales de la Méditerranée. Les tombeaux étaient transportés inachevés puis finis sur le lieu de destination afin de donner les traits des défunts aux personnages figurés sur le couvercle. L'exemplaire d'Arles est composé d'une cuve et d'un couvercle en forme de lit où le défunt est présenté allongé. A l'origine, il s'agissait d'un couple, mais le deuxième pers...
[ lire la suite ]


 
Statuette de gladiateur
Cette statuette d'un homme dans l'attitude du combat représente un gladiateur de la catégorie des secutores. Le combattant porte un casque renforcé qui était, dans la réalité, orné de plumes et d'un panache très élevé. Ici, la partie antérieure est mobile, permettant de découvrir le visage du personnage. Celui-ci n'a pour tout vêtement qu'un pagne retenu par une large ceinture décorée de rinceaux. La jambe gauche est protégée par une jambière de cuir bardée de métal, alors que la droite n'est chaussée que d'un brodequin. Le bras droit, qui brandit le glaive, est couvert d'une manica montant jusqu'à l'épaule, tandis que le gauche tie...
[ lire la suite ]


 
Epitaphe d'un édile
Face : A(ulo) POMPIEO A(uli) F(ilio) SABAT(ina tribu) PIO AED(ili) KAREIA SEX(ti) F(ilia) INGENVA MATER T(estamento) F(ieri) R(ogavit) A(ulus) KAREIVS AMOMVS H(eres) P(onendum) C(uravit) L(oco) D(ato) D(ecreto) D(ecurionum) –  A Aulus Pompeius Pius, fils de Aulus, de la tribu Sabatina, édile. Kareia Ingenua, fille de Sextus, sa mère, a sollicité, par testament, que (ce monument) soit édifié. Aulus Kareius Amomus, son héritier, a pris soin de l'élever, en un lieu désigné par décret des décurions. Revers : TESTAMENTO SIBI FIERI IVSSIT – Il a demandé dans son testament que (ce monument) lui soit élevé. Cette plaque ornait probablement la base d'une statue, élevée pa...
[ lire la suite ]


 
La chapelle Notre-Dame-de-Pitié à Saint-Rémy-de-Provence
Jean-Roch Isnard ( Arles, 1845-1890) nous a laissé sur ce tableau une image très vivante de l'activité qui pouvait régner devant la chapelle Notre-Dame-de-Pitié dans la deuxième moitié du XIXe siècle : une vingtaine de personnages de tous âges et conditions s'adonnent à des activités diverses : le curé joue aux boules tandis que son enfant de chœur, en l'attendant, regarde deux petits garçons faisant une partie de billes, une jeune femme remplit une cruche à la fontaine, une femme âgée plume une oie… Des poules grattent un tas de fumier, un chat est couché sur le rebord de la fenêtre d'une modeste Saint-Rémoise dont la mémoire villageoise a p...
[ lire la suite ]


 
Portrait du maréchal-des-logis (F) Laget
Le tableau est réalisé selon une technique mixte: papiers collés et peinture acrylique. Il s'agit du portrait d'un sous-officier féminin, chef de pièce Mistral au 54e Régiment d'artillerie de Hyères. Les papiers collés en arrière-plan sont disposés en trois bandes diagonales, bleue, blanche et rouge, rappel du drapeau, français et la jeune femme pose en treillis. Le tableau associe les couleurs nationales et l'armée, représentant les idéaux qui animent les soldats français, mais aussi par la fragilité du matériau choisi, la complexité et la fragilité des liens entre le pays et son armée. Le choix du modèle reflète en particulier la nouvel...
[ lire la suite ]


 
Tête de marbre
Tête de marbre antique trouvée dans des fouilles effectuées dans la cathédrale de Forcalquier. Œuvre de basse époque latine remontant au premier siècle de notre ère et vraisemblablement de provenance locale. Tête montée sur socle le 8/4/1947.
[ lire la suite ]


 
Chiffre de Nicolas Claude Fabri de Peiresc
Ce Chiffre est extrait de la couverture d'une des collections de livres appartenant à Nicolas Claude Fabri de Peiresc conservée dans la bibliothèque du musée Paul-Arbaud.
[ lire la suite ]


 
54 photographies
André Villers compte comme un des principaux photographes de Picasso avec Edward Quinn et David Douglas Duncan. Durant le séjour de Picasso à Vallauris, Villers a côtoyé quotidiennement Picasso, qui lui avait d'ailleurs offert un appareil photo. Ces photographies sont des témoignages de la vie quotidienne à Vallauris, avec plusieurs personnages bien connus des Vallauriens (Aguigui…), d'autres sont de véritables natures mortes (Chaise…).
[ lire la suite ]


 
Bergères de la Brigue
Fils de Pierre Honoré ROISSARD, devenu "ROASSAL" qui, ayant fait une brillante carrière de magistrat, acquit fortune et biens permettant ainsi à son fils Clément, né à Nice, édile municipal, de faire une belle carrière de peintre. Ayant suivi une formation locale grâce aux Ecoles de peinture réputées à Nice à partir de 1814, il se spécialise dans les scènes de genre et les rétrospectives historiques (représentations de festins des quartiers niçois... ). Ces œuvres ont un intérêt capital pour notre ville en fournissant de remarquables précisions sur les costumes, la vie populaire, les traditions rurales avant 1850. Trois huiles sont conserv&e...
[ lire la suite ]


 
Femmes de la halle
Fils de Pierre Honoré ROISSARD, devenu "ROASSAL" qui, ayant fait une brillante carrière de magistrat, acquit fortune et biens permettant ainsi à son fils Clément, né à Nice, édile municipal, de faire une belle carrière de peintre. Ayant suivi une formation locale grâce aux Ecoles de peinture réputées à Nice à partir de 1814, il se spécialise dans les scènes de genre et les rétrospectives historiques (représentations de festins des quartiers niçois...). Ces œuvres ont un intérêt capital pour notre ville en fournissant de remarquables précisions sur les costumes, la vie populaire, les traditions rurales avant 1850. Trois huiles sont conserv&ea...
[ lire la suite ]


 
Marins et pêcheurs

Le musée a développé une politique d'acquisition de dessins d'artistes provençaux des XVIIe et XVIIIe siècles afin de renforcer la spécificité des collections du cabinet des dessins du musée qui pourrait devenir grâce à des achats importants de fonds un lieu privilégié pour l'étude des artistes originaires de Provence ou actifs dans la région. L'achat de cet ensemble de 114 feuilles d'études par le musée a permis d'éviter la dispersion d'un fonds de qualité, témoignage d'une œuvre d'un artiste né à Avignon et qui a effectué sa carrière à Rome où l'on peut voir encore de ses œuvres à Santa Maria...
[ lire la suite ]


 
Paysans et paysannes de Nice
Fils de Pierre Honoré ROISSARD, devenu "ROASSAL" qui, ayant fait une brillante carrière de magistrat, acquit fortune et biens permettant ainsi à son fils Clément, né à Nice, édile municipal, de faire une belle carrière de peintre. Ayant suivi une formation locale grâce aux Ecoles de peinture réputées à Nice à partir de 1814, il se spécialise dans les scènes de genre et les rétrospectives historiques (représentations de festins des quartiers niçois...). Ces œuvres ont un intérêt capital pour notre ville en fournissant de remarquables précisions sur les costumes, la vie populaire, les traditions rurales avant 1850. Trois huiles sont conserv&ea...
[ lire la suite ]


 
Deux vieilles assises
Signature complète en bas à gauche. Jean Sixte Valéry CORNILLON, originaire d'Eyragues dans les Bouches-du-Rhône, est issu d'une famille aisée de propriétaires terriens. Son âme d'artiste le fait s'établir comme artisan peintre-verrier dans son village, mais, parallèlement à son métier, jusqu'à la fin de sa vie il s'adonne avec passion à la peinture. Intéressé surtout par la figure humaine, ses gestes simples et quotidiens, il excelle dans les portraits de vieilles femmes (qui séduisirent tant Frédéric Mistral). Il laisse une œuvre impressionnante, quoique peu connue (peintures et surtout dessins à la mine de plomb) évoquant la vie d'un village de ...
[ lire la suite ]


 
La mère du peintre, les bras croisés
Signé en haut à gauche. Jean Sixte Valéry CORNILLON, originaire d'Eyragues dans les Bouches-du-Rhône, est issu d'une famille aisée de propriétaires terriens. Son âme d'artiste le fait s'établir comme artisan peintre-verrier dans son village, mais, parallèlement à son métier, jusqu'à la fin de sa vie il s'adonne avec passion à la peinture. Intéressé surtout par la figure humaine, ses gestes simples et quotidiens, il excelle dans les portraits de vieilles femmes (qui séduisirent tant Frédéric Mistral). Il laisse une œuvre impressionnante, quoique peu connue (peintures et surtout dessins à la mine de plomb) évoquant la vie d'un village de Provenc...
[ lire la suite ]


 
Vieille assise de profil
Signature complète en haut à droite. Jean Sixte Valéry CORNILLON, originaire d'Eyragues dans les Bouches-du-Rhône, est issu d'une famille aisée de propriétaires terriens. Son âme d'artiste le fait s'établir comme artisan peintre-verrier dans son village, mais, parallèlement à son métier, jusqu'à la fin de sa vie il s'adonne avec passion à la peinture. Intéressé surtout par la figure humaine, ses gestes simples et quotidiens, il excelle dans les portraits de vieilles femmes (qui séduisirent tant Frédéric Mistral). Il laisse une œuvre impressionnante, quoique peu connue (peintures et surtout dessins à la mine de plomb) évoquant la vie d'un village de...
[ lire la suite ]


 
Jeune fileuse à la quenouille
Jean Sixte Valéry CORNILLON, originaire d'Eyragues dans les Bouches-du-Rhône, est issu d'une famille aisée de propriétaires terriens. Son âme d'artiste le fait s'établir comme artisan peintre-verrier dans son village, mais, parallèlement à son métier, jusqu'à la fin de sa vie il s'adonne avec passion à la peinture. Intéressé surtout par la figure humaine, ses gestes simples et quotidiens, il excelle dans les portraits de vieilles femmes (qui séduisirent tant Frédéric Mistral). Il laisse une œuvre impressionnante, quoique peu connue (peintures et surtout dessins à la mine de plomb) évoquant la vie d'un village de Provence au XIXe siècle : vieilles filant, ...
[ lire la suite ]


 
Jeune garçon à la bouteille cassée
Jean Sixte Valéry CORNILLON, originaire d'Eyragues dans les Bouches-du-Rhône, est issu d'une famille aisée de propriétaires terriens. Son âme d'artiste le fait s'établir comme artisan peintre-verrier dans son village, mais, parallèlement à son métier, jusqu'à la fin de sa vie il s'adonne avec passion à la peinture. Intéressé surtout par la figure humaine, ses gestes simples et quotidiens, il excelle dans les portraits de vieilles femmes (qui séduisirent tant Frédéric Mistral). Il laisse une œuvre impressionnante, quoique peu connue (peintures et surtout dessins à la mine de plomb) évoquant la vie d'un village de Provence au XIXe siècle : vieilles filant, ...
[ lire la suite ]


 
Fillette au fichu


Jean Sixte Valéry CORNILLON, originaire d'Eyragues dans les Bouches-du-Rhône, est issu d'une famille aisée de propriétaires terriens. Son âme d'artiste le fait s'établir comme artisan peintre-verrier dans son village, mais, parallèlement à son métier, jusqu'à la fin de sa vie il s'adonne avec passion à la peinture. Intéressé surtout par la figure humaine, ses gestes simples et quotidiens, il excelle dans les portraits de vieilles femmes (qui séduisirent tant Frédéric Mistral). Il laisse une œuvre impressionnante, quoique peu connue (peintures et surtout dessins à la mine de plomb) évoquant la vie d'un village de Provence au XIXe siècle : vieil...
[ lire la suite ]


 
Jeune trimardeur au chapeau
Signé en bas à droite.  Jean Sixte Valéry CORNILLON, originaire d'Eyragues dans les Bouches-du-Rhône, est issu d'une famille aisée de propriétaires terriens. Son âme d'artiste le fait s'établir comme artisan peintre-verrier dans son village, mais, parallèlement à son métier, jusqu'à la fin de sa vie il s'adonne avec passion à la peinture. Intéressé surtout par la figure humaine, ses gestes simples et quotidiens, il excelle dans les portraits de vieilles femmes (qui séduisirent tant Frédéric Mistral). Il laisse une œuvre impressionnante, quoique peu connue (peintures et surtout dessins à la mine de plomb) évoquant la vie d'un village de Provenc...
[ lire la suite ]


 
Le chasseur
Jean Sixte Valéry CORNILLON, originaire d'Eyragues dans les Bouches-du-Rhône, est issu d'une famille aisée de propriétaires terriens. Son âme d'artiste le fait s'établir comme artisan peintre-verrier dans son village, mais, parallèlement à son métier, jusqu'à la fin de sa vie il s'adonne avec passion à la peinture. Intéressé surtout par la figure humaine, ses gestes simples et quotidiens, il excelle dans les portraits de vieilles femmes (qui séduisirent tant Frédéric Mistral). Il laisse une œuvre impressionnante, quoique peu connue (peintures et surtout dessins à la mine de plomb) évoquant la vie d'un village de Provence au XIXe siècle : vieilles filant, ...
[ lire la suite ]


 
La mère du peintre tricotant
Jean Sixte Valéry CORNILLON, originaire d'Eyragues dans les Bouches du Rhône, est issu d'une famille aisée de propriétaires terriens. Son âme d'artiste le fait s'établir comme artisan peintre-verrier dans son village, mais, parallèlement à son métier, jusqu'à la fin de sa vie il s'adonne avec passion à la peinture.
Intéressé surtout par la figure humaine, ses gestes simples et quotidiens, il excelle dans les portraits de vieilles femmes (qui séduisirent tant Frédéric Mistral).
Il laisse une œuvre impressionnante, quoique peu connue, (peintures et surtout dessins à la mine de plomb) évoquant la vie d'un village de Provence au XIXème siècle : vieilles filant, tricotant, cousant, occupées aux tâches ménagères ; enfants, trimardeurs, rétameurs, chasseurs, jeunes femmes en habit de fête…, ses...
[ lire la suite ]


 
Vieille tricotant
Jean Sixte Valéry CORNILLON, originaire d'Eyragues dans les Bouches-du-Rhône, est issu d'une famille aisée de propriétaires terriens. Son âme d'artiste le fait s'établir comme artisan peintre-verrier dans son village, mais, parallèlement à son métier, jusqu'à la fin de sa vie il s'adonne avec passion à la peinture. Intéressé surtout par la figure humaine, ses gestes simples et quotidiens, il excelle dans les portraits de vieilles femmes (qui séduisirent tant Frédéric Mistral). Il laisse une œuvre impressionnante, quoique peu connue (peintures et surtout dessins à la mine de plomb) évoquant la vie d'un village de Provence au XIXe siècle : vieilles filant, ...
[ lire la suite ]


 
Vieille accoudée sur la table
Jean Sixte Valéry CORNILLON, originaire d'Eyragues dans les Bouches-du-Rhône, est issu d'une famille aisée de propriétaires terriens. Son âme d'artiste le fait s'établir comme artisan peintre-verrier dans son village, mais, parallèlement à son métier, jusqu'à la fin de sa vie il s'adonne avec passion à la peinture. Intéressé surtout par la figure humaine, ses gestes simples et quotidiens, il excelle dans les portraits de vieilles femmes (qui séduisirent tant Frédéric Mistral). Il laisse une œuvre impressionnante, quoique peu connue (peintures et surtout dessins à la mine de plomb) évoquant la vie d'un village de Provence au XIXe siècle : vieilles filant, ...
[ lire la suite ]


 
Vieille accoudée à la table et vieille regardant des cocons
Signature complète en bas à gauche. Jean Sixte Valéry CORNILLON, originaire d'Eyragues dans les Bouches-du-Rhône, est issu d'une famille aisée de propriétaires terriens. Son âme d'artiste le fait s'établir comme artisan peintre-verrier dans son village, mais, parallèlement à son métier, jusqu'à la fin de sa vie il s'adonne avec passion à la peinture. Intéressé surtout par la figure humaine, ses gestes simples et quotidiens, il excelle dans les portraits de vieilles femmes (qui séduisirent tant Frédéric Mistral). Il laisse une œuvre impressionnante, quoique peu connue (peintures et surtout dessins à la mine de plomb) évoquant la vie d'un village de ...
[ lire la suite ]


 
La dévideuse
Signé en bas à gauche. Jean Sixte Valéry CORNILLON, originaire d'Eyragues dans les Bouches-du-Rhône, est issu d'une famille aisée de propriétaires terriens. Son âme d'artiste le fait s'établir comme artisan peintre-verrier dans son village, mais, parallèlement à son métier, jusqu'à la fin de sa vie il s'adonne avec passion à la peinture. Intéressé surtout par la figure humaine, ses gestes simples et quotidiens, il excelle dans les portraits de vieilles femmes (qui séduisirent tant Frédéric Mistral). Il laisse une œuvre impressionnante, quoique peu connue (peintures et surtout dessins à la mine de plomb) évoquant la vie d'un village de Provence au X...
[ lire la suite ]


 
Fileuse debout
Jean Sixte Valéry CORNILLON, originaire d'Eyragues dans les Bouches du Rhône, est issu d'une famille aisée de propriétaires terriens. Son âme d'artiste le fait s'établir comme artisan peintre-verrier dans son village, mais, parallèlement à son métier, jusqu'à la fin de sa vie il s'adonne avec passion à la peinture.
Intéressé surtout par la figure humaine, ses gestes simples et quotidiens, il excelle dans les portraits de vieilles femmes (qui séduisirent tant Frédéric Mistral).
Il laisse une œuvre impressionnante, quoique peu connue, (peintures et surtout dessins à la mine de plomb) évoquant la vie d'un village de Provence au XIXème siècle : vieilles filant, tricotant, cousant, occupées aux tâches ménagères ; enfants, trimardeurs, rétameurs, chasseurs, jeunes femmes en habit de fête…, ses...
[ lire la suite ]


 
Vieille à la chaise basse
Jean Sixte Valéry CORNILLON, originaire d'Eyragues dans les Bouches-du-Rhône, est issu d'une famille aisée de propriétaires terriens. Son âme d'artiste le fait s'établir comme artisan peintre-verrier dans son village, mais, parallèlement à son métier, jusqu'à la fin de sa vie il s'adonne avec passion à la peinture. Intéressé surtout par la figure humaine, ses gestes simples et quotidiens, il excelle dans les portraits de vieilles femmes (qui séduisirent tant Frédéric Mistral). Il laisse une œuvre impressionnante, quoique peu connue (peintures et surtout dessins à la mine de plomb) évoquant la vie d'un village de Provence au XIXe siècle : vieilles filant, ...
[ lire la suite ]


 
Vieille et bébé au hochet
Signé en bas à droite. Jean Sixte Valéry CORNILLON, originaire d'Eyragues dans les Bouches-du-Rhône, est issu d'une famille aisée de propriétaires terriens. Son âme d'artiste le fait s'établir comme artisan peintre-verrier dans son village, mais, parallèlement à son métier, jusqu'à la fin de sa vie il s'adonne avec passion à la peinture. Intéressé surtout par la figure humaine, ses gestes simples et quotidiens, il excelle dans les portraits de vieilles femmes (qui séduisirent tant Frédéric Mistral). Il laisse une œuvre impressionnante, quoique peu connue (peintures et surtout dessins à la mine de plomb) évoquant la vie d'un village de Provence au X...
[ lire la suite ]


 
La mère du peintre dans la cuisine
Signé en bas à gauche. Jean Sixte Valéry CORNILLON, originaire d'Eyragues dans les Bouches-du-Rhône, est issu d'une famille aisée de propriétaires terriens. Son âme d'artiste le fait s'établir comme artisan peintre-verrier dans son village, mais, parallèlement à son métier, jusqu'à la fin de sa vie il s'adonne avec passion à la peinture. Intéressé surtout par la figure humaine, ses gestes simples et quotidiens, il excelle dans les portraits de vieilles femmes (qui séduisirent tant Frédéric Mistral). Il laisse une œuvre impressionnante, quoique peu connue (peintures et surtout dessins à la mine de plomb) évoquant la vie d'un village de Provence...
[ lire la suite ]


 
La vieille Suzanne à la "Bugade"

Jean Sixte Valéry CORNILLON, originaire d'Eyragues dans les Bouches-du-Rhône, est issu d'une famille aisée de propriétaires terriens. Son âme d'artiste le fait s'établir comme artisan peintre-verrier dans son village, mais, parallèlement à son métier, jusqu'à la fin de sa vie il s'adonne avec passion à la peinture. Intéressé surtout par la figure humaine, ses gestes simples et quotidiens, il excelle dans les portraits de vieilles femmes (qui séduisirent tant Frédéric Mistral). Il laisse une œuvre impressionnante, quoique peu connue (peintures et surtout dessins à la mine de plomb) évoquant la vie d'un village de Provence au XIXe siècle : vieilles fi...
[ lire la suite ]


 
Les rétameurs
Jean Sixte Valéry CORNILLON, originaire d'Eyragues dans les Bouches-du-Rhône, est issu d'une famille aisée de propriétaires terriens. Son âme d'artiste le fait s'établir comme artisan peintre-verrier dans son village, mais, parallèlement à son métier, jusqu'à la fin de sa vie il s'adonne avec passion à la peinture. Intéressé surtout par la figure humaine, ses gestes simples et quotidiens, il excelle dans les portraits de vieilles femmes (qui séduisirent tant Frédéric Mistral). Il laisse une œuvre impressionnante, quoique peu connue (peintures et surtout dessins à la mine de plomb) évoquant la vie d'un village de Provence au XIXe siècle : vieilles filant, ...
[ lire la suite ]


 
1  2  SUIVANT
Tri / genre
Tri / domaines
Tri / date d'acquisition
   1988   1989   1990   1991   1992   1993    1994   1995   1996   1997   1998   1999    2000   2001   2002   2003   2004   2005    2006   2007   2008   2009   2010   2011    2012   2013   2014   2015   2016   2017  

Carte du réseau
Carte archéologique
QR code
      Accédez au site sur votre mobile