Qui sommes nous ?

AGCCPF
Le Réseau Musées Méditerranée existe gârce à l'initiative et au suivi interrégional des sections fédérées de professionnels des musées de France de PACA et de Languedoc-Roussillon.

Exposition

Jean Gilletta et la côte d'azur - Paysages et reportages 1870-1930
05-03-2018
Le palais de la Jetée-Promenade entre deux palmiers, les blanchisseuses au bord du Paillon, Èze perché sur son piton rocheux, les cueilleuses de jasmin près de Grasse, ces clichés ...

Exposition

LES SANTONS SORTENT DE LEUR RÉSERVE
03-02-2018
En cette fin d’année 2017, le musée des Alpilles fait sortir ses santons de leur réserve ...

Evénement

Déjeuner au musée
25-01-2018
Venez découvrir une œuvre photographique en compagnie d'un médiateur puis partagez, avec l'équipe du musée, un déjeuner convivial ...

Evénement

Chasse au trésor
14-01-2018
Des énigmes, des indices, des loupes, des questions, arriverez-vous à trouver le fameux trésor? ...

Réalisation

Musambule
la version 4 de Musambule est en cours de réalisation.
   
FRAM Les collections 
L'actualité des musées et des collections publiques est aussi celle de leur enrichissement régulier. A ce titre, chaque musée dispose en fonction de sa collectivité ou tutelle de rattachement, de budgets dédiés. Néanmoins, depuis de nombreuses années, dans le cadre des lois de décentralisation, ont été instaurées des commissions mixtes, réunissant l'Etat et la région, pour allouer des budgets complémentaires aux collectivités qui en font la demande et procéder ainsi à des acquisitions à titre onéreux qui associent des financements des collectivités territoriales, de l'Etat et de la région. C'est l'objet du FRAM ( fonds régional pour l'acquisition des musées) qui se réunit une fois par an.

Vous trouverez sur cette rubrique les oeuvres entrées dans les collections publiques en PACA et ayant bénéficié du concours du FRAM ces dernières années.

Acquisitions FRAM : 1998
Flacon Galet dépoli
Premier prix du concours Flacon du Centenaire.
[ lire la suite ]


 
Flacon Ange
Flacon Ange Saumon. Etude pour Dune de Christian Dior. Flacon en verre teinté saumon translucide avec deux bandes torsadées incolore et bullées sur les côtés. Le flacon a une forme globale d'amphore avec un bouchon à l'émeri cylindrique translucide bullé.
[ lire la suite ]


 
Flacon Poison Luxe
Etude pour Poison de Dior.

Le travail de création du designer contribue largement au succès d'un parfum.
En effet, il lui revient de concevoir un flacon évoquant à la fois le "jus" créé par le parfumeur et le nom qui lui a été donné et répondant aux attentes de la clientèle ciblée. Issue d'une grande famille de verriers, Véronique Monod travaille le verre en souffleur et en sculpteur.
Elle est à l'origine de modèles de flacons, parmi les plus réussis de la création contemporaine dans ce domaine, dont celui désormais célèbre, créé pour le parfum Poison de Dior, lancé en 1985 et élu parfum de l'année.
[ lire la suite ]


 
Flacon Colony, Patou
C'est en 1925 que Jean Patou rejoint la lignée des grands couturiers-parfumeurs, en ajoutant le parfum à l'arsenal de la séduction de sa maison de couture. Il veut se plaquer sur son époque et c'est en évoquant l'actualité contemporaine que certaines de ses créations entreront dans l'histoire de la parfumerie. Ainsi en 1938, alors que des rumeurs de guerre circulent, il sort le parfum Colony, dans un flacon en forme d'ananas, qui répond au désir de voyage, de soleil, de rêve des femmes.
[ lire la suite ]


 
Flacon Ouvrez-moi, Lubin
Petit flacon en verre teinté noir, représentant un sac à main avec une anse en cordon tressé de satin. Une face est décorée en centre de cannelure montant du sac en métal doré. Bouchon noir elliptique. Petit cordon doré torsadé autour du col.
[ lire la suite ]


 
Poudrier Dice
Poudrier sphérique à charnière, avec miroir intérieur et houpette, la partie supérieure est en plastique transparent et laisse apercevoir deux dés, un rouge et un vert. Bouton pression pour ouvrir.
[ lire la suite ]


 
En habillant l'époque
La Maison Poiret fut l'une des plus célèbres de son temps. Couturier d'avant-garde, qui libéra la femme du corset, Paul Poiret commercialisa également de grands parfums, sous la marque Les Parfums de Rosine. Il inaugura ainsi la dynastie des couturiers-parfumeurs, symbole de l'évolution sociale de la première moitié du XXe siècle. Outre sa rareté (50 exemplaires numérotés), l'ouvrage En habillant l'époque constitue donc un précieux témoignage sur le monde de la parfumerie et la vie parisienne dans les années 1930, ainsi que sur la polyvalence d'un personnage hors du commun.
[ lire la suite ]


 
Flacon Miracle, avec son coffret, Lentheric
Flacon en cristal opaque noir de forme pyramidale, aux épaulements en déclivité. Le flacon forme une sorte de turban. Section elliptiques aux extrémités lobées. Col en laiton, bouchon cupule quadrilobé en bakélite recouvert d'un couvre-bouchon. Décor de paillette d'or incluses dans le cristal de façon assymétrique.
Le nom du parfum, "Miracle", est celui d'un drame musical joué en 1910 à Paris.
[ lire la suite ]


 
Affiche Les Parfums Blamys
L'évolution de la publicité témoigne de celle des mentalités mais également des techniques graphiques et publicitaires. Après la Première Guerre mondiale, l'affiche cherche une nouvelle forme d'expression. Elle devient plus grande et occupe des espaces plus vastes et placés en hauteur. Les personnages et les décors dans lesquels ils évoluent composent un monde idéal dont tous les éléments sont rigoureusement choisis. Peintre, dessinateur, caricaturiste et affichiste français, Léonetto Cappiello base son travail de création sur l'arabesque et la ligne. Les sujets, dans une composition simplifiée et colorée par coloristes, les personnages sont presque toujours en...
[ lire la suite ]


 
Affiche Eau de Cologne française, Bourrasset
Affiche avec de nombreuses inscriptions encadrées de deux guirlandes florales sortant de deux flacons de la fameuse Eau de Cologne française. En haut, au centre, les Dieux antiques Athéna et Apollon, sur un nuage, semblent garantir la qualité de l'eau de Cologne.
[ lire la suite ]


 
Alambic à feu nu dit "de campagne"
Cet alambic mobile à feu nu dit "de campagne" (de marque Egrot et Grange, Paris) permettait une première distillation des fleurs sur leur lieu de production. Monté sur deux roues et tiré par des chevaux, il allait ainsi de village en village. L'huile essentielle obtenue était ensuite transportée dans les usines de parfumerie pour être affinée. Cette première distillation évitait donc le transport volumineux de grosses quantités de matières premières distillées.
[ lire la suite ]


 
Mandarin avec son éventail
Flacon figurine polychrome en forme de mandarin asiatique, d'aspect mogol, agenouillé, tenant un éventail. La tête au chapeau en forme de pagode constitue le bouchon. Souvenir de l'exposition coloniale de 1931.
[ lire la suite ]


 
Evening in Paris, Bourjois
Flacon en verre bleu cobalt avec étiquette triangulaire argentée contenu dans un socle en plastique bleu, carré, servant de base à la tour Eiffel en plastique blanc. Flacon globalement pyramidal. Echantillon. Premier parfum vendu en coffret aux USA au MKT, très étudié pour les Américains sensibles au charme de l'exotisme parisien.
[ lire la suite ]


 
Les sources de Royat
(…) Un paysage riche en motifs, harmonieusement balancé, de coloris et de lumière agréable, pittoresque au plein sens du mot, exemple parfaitement soigneux et accompli de l'habile manière mi-historique mi-naturaliste dans laquelle va longtemps s'illustrer Rémond. (…) (…) On admirera ici la richesse d'éléments naturels (l'eau bouillonnante, le désordre des rochers, la variété des essences des feuillus aux sapins), la variété des effets de couleur et de matière, du vert frais des arbres ou de l'herbe, au bleu violet des montagnes embrumées, le charme anecdotique des figures (charmant petit dialogue d'un couple pastoral) rehaussées de piquantes touches de couleur (coif...
[ lire la suite ]


 
Le Puy-de-Dôme de Boisséjour
Alexandre Desgoffe, peintre de la sensibilité, s'inscrit dans la lignée de la période romantique de son époque. Amateur à ses débuts, il devient professionnel par la force des événements : il est ruiné par la Révolution en 1830. Il doit désormais vivre de sa peinture. Comme beaucoup d'artistes de cette période, il voyage en Italie. Il parcourt la campagne, peint des paysages à Naples, Capri, où son ami Gounod l'accompagne, Rome, Pompéi, Paestum et Sorrente. Ses séjours auprès d'Ingres, à la Villa Médicis, s'échelonnent de 1834 à 1837, de 1839 à 1842 ; il y vient également en 1858. Il travaille avec acharnement, rarement satisfait, ...
[ lire la suite ]


 
L'école des sœurs
Signé en bas à gauche. Granet (Aix-en-Provence, 1875-1849) partage sa vie en trois grandes périodes. Avant 1802, on peut parler d'années de formation à Aix et Paris. De 1802 à1824, le peintre est quasiment romain. A partir de 1825, sa vie se a partage entre Paris et Versailles (avec de nombreux retours en Provence où il s'est acheté une bastide…). Son œuvre comprend deux aspects majeurs : la peinture de paysage, la peinture d'intérieurs (surtout religieux : cloîtres, cryptes, etc.). De ce fait Granet s'inscrit dans un mouvement qui prépare l'impressionnisme, lui-même manifestant son génie quant au traitement de la lumière, tant sur les ruines romaines, les paysages des environs de R...
[ lire la suite ]


 
Statuette de Hapy
Hapy debout à corps humain et tête de babouin au visage doré est un des quatre fils d'Horus. Comme ses trois frères, il incarne un des points cardinaux, le nord, et a pour mission de veiller sur un des quatre vases canopes contenant les viscères du défunt. Hapy associé à la déesse Nephtys protège les poumons. C'est sous la forme d'un vase canope, jarre à panse renflée, en albâtre ou en terre cuite fermée par un bouchon à son effigie, la tête de babouin qu'il est le plus souvent représenté. Les fils d'Horus apparaissent sous la forme humaine à tête animale à époque tardive. Leurs statuettes intégrées au trousseau funéraire...
[ lire la suite ]


 
Vase plastique, Bès ithyphallique
Ce vase plastique à l'image du dieu égyptien Bès ithyphallique est du type rhyton, ouvert dans sa partie supérieure, percé d'un trou à son extrémité et muni d'un anneau de suspension. Nain difforme et grimaçant, Bès est ici coiffé d'une tiare emplumée et porte une barbe bouclée. Accroupi, il est entièrement nu et tire la langue. Il brandit dans sa main droite un phallus au-dessus de sa tête et un autre dans sa main gauche à hauteur de sa taille. Il est doté lui-même d'un phallus démesuré sur lequel est allongée une petite femme nue. Cette iconographie inhabituelle le rapproche des démons phalliques et laisse entrevoir que ce type de B&egrav...
[ lire la suite ]


 
Hydrie représentant Thésée tuant le Minotaure
Vêtu d'un chiton court, Thésée tourné vers la gauche enfonce une épée de sa main droite dans le flanc de la bête mi-homme, mi-taureau. Tandis que le sang qui coule de la plaie est figuré de façon réaliste, le monstre brandissant une pierre chancelle déjà dans une torsion de tout son être, corps tourné vers la gauche et tête vers la droite regardant Thésée. La scène n'est pas circonscrite dans un cadre, mais juste soulignée dans sa partie basse d'une frise se détachant sur un fond rouge et alternant grecques et damiers. Cette représentation où le héros est seul avec le monstre, être malfaisant par excellence, exprime la vertu h&ea...
[ lire la suite ]


 
Moulin à tan
Moulin à tan de la fin du XVllle siècle ou début XIXe siècle, très rare dans notre région où la quasi-totalité des moulins utilisaient la force hydraulique. Ce moulin est exceptionnel par ses particularités : le système d'engrenage en bois est de petite dimension, les dents du grand rouage (diamètre 120 cm) sont de forme pyramidale tronquée alors que la majorité des engrenages de nos moulins possèdent des dents de forme cylindrique, la meule tournante est crantée, les dents de forme triangulaire de 3 cm de hauteur sur 8 cm à la base sont très acérées, ce qui, de l'avis des spécialistes, en fait un spécimen unique. Le pourtour de la meule dormant...
[ lire la suite ]


 
Pieds de trône
Ces quatre pieds de trône en ivoire affectent la forme de pattes d'oiseau de proie très souvent utilisées dans l'art décoratif indien, mêlant le réalisme de la représentation animalière à la fantaisie du décor qui couvre la patte de l'animal : motifs végétaux, bijoux et feuille d'acanthe témoignant d'une influence occidentale. Ils révèlent la magnificence des cours royales de l'Inde du Sud au XVIIIe siècle et rappellent que l'une des contributions majeures de la civilisation indienne au patrimoine mondial réside dans sa maîtrise étonnante de toutes les formes de sculpture, qu'elle soit monumentale ou appliquée aux arts décoratifs. Ici, le sculpteur...
[ lire la suite ]


 
Robe à dragon ou "jifu"
Cette robe de cour masculine, qualifiée de "merveilleuse et rare" par John Vollmer, spécialiste des textiles chinois, a été datée par lui très exactement du tout début du XVIIIe siècle. Elle correspond donc au passage entre la dynastie des Ming et celle des Qing, d'origine mandchoue, peuple de cavaliers, conquérants qui s'approprient le rôle symbolique du costume de cour et mènent ici une réflexion sur leurs nouvelles fonctions d'empereurs de Chine. Le vêtement volumineux de la cour Ming s'affine, se fait plus près du corps tandis que les manches se terminent en sabot de cheval et que le bas de la robe est fendu, pour permettre le mouvement. Le décor symbolique l'envahit tout entiè...
[ lire la suite ]


 
Paire de paravents aux livres et rouleaux épars
L'exposition "Contes d'Ici et de l'Au-delà" en janvier 2002 présenta le résultat d'une étude scientifique complète de ces deux pièces acquises en 1998. Cette étude, réalisée par Christine Shimizu, permit d'identifier la plupart des scènes miniaturisées comme l'illustration d'épisodes littéraires précis extraits des plus anciens romans, contes et légendes du Japon médiéval. Emblématiques du Japon, ces œuvres sont autant un voyage dans l'imaginaire littéraire de l'époque de Heian (794-1185), que dans son art de vivre, illustré par l'usage même des paravents comme écrans ou témoins des relations humaines dans la vie de cou...
[ lire la suite ]


 
Cheval Haniwa
Les Haniwa sont des figures de terre cuite (littéralement "cylindre de terre cuite") fabriquées au Japon du IVe au VIIe siècles pour orner les tombes des plus puissants chefs des communautés agricoles et placés tout autour des cumulus artificiels qui recouvrent les sépultures de la période Kôfun. Faits d'argile et cuits pour résister aux intempéries le plus longtemps possible, ce sont au début de simples cylindres ; plus tard, apparaissent des représentations figuratives mais demeurent creux à l'intérieur pour les empêcher de se craqueler pendant la cuisson. Le cheval, monture précieuse et chère, est représentatif du rang élevé et de l'origine aristocrat...
[ lire la suite ]


 
Fenêtre ouverte
L'achat de neuf dessins de Charles Camoin, à l'occasion de la rétrospective consacrée à ce peintre en 1997, renforce de manière significative le fonds graphique de la première moitié du vingtième siècle du musée Cantini. A cet ensemble s'ajoute la donation, par la fille de l'artiste, du tableau Lola à l'ombrelle jaune, 1920. L'œuvre dessiné de Camoin est abondant et se caractérise par une grande diversité thématique et technique. L'ensemble réuni traite essentiellement de paysages à l'exception d'un portrait. Les techniques employées sont le crayon, l'encre et le pastel. Les pastels constituent la plus grande part de l'œuvre graphique de Camoin ; ils en ...
[ lire la suite ]


 
Marseille, la mairie
Signature en bas à gauche : Ch Camoin. L'achat de neuf dessins de Charles Camoin, à l'occasion de la rétrospective consacrée à ce peintre en 1997, renforce de manière significative le fonds graphique de la première moitié du vingtième siècle du musée Cantini. A cet ensemble s'ajoute la donation, par la fille de l'artiste, du tableau Lola à l'ombrelle jaune, 1920. L'œuvre dessiné de Camoin est abondant et se caractérise par une grande diversité thématique et technique. L'ensemble réuni traite essentiellement de paysages à l'exception d'un portrait. Les techniques employées sont le crayon, l'encre et le pastel. Camoin a représenté sa ville n...
[ lire la suite ]


 
Le clocher des Accoules
L'achat de neuf dessins de Charles Camoin, à l'occasion de la rétrospective consacrée à ce peintre en 1997, renforce de manière significative le fonds graphique de la première moitié du vingtième siècle du musée Cantini. A cet ensemble s'ajoute la donation, par la fille de l'artiste, du tableau Lola à l'ombrelle jaune, 1920. L'œuvre dessiné de Camoin est abondant et se caractérise par une grande diversité thématique et technique. L'ensemble réuni traite essentiellement de paysages à l'exception d'un portrait. Les techniques employées sont le crayon, l'encre et le pastel. Camoin a représenté sa ville natale à différentes reprises lor...
[ lire la suite ]


 
Femme au béret noir
L'achat de neuf dessins de Charles Camoin, à l'occasion de la rétrospective consacrée à ce peintre en 1997, renforce de manière significative le fonds graphique de la première moitié du vingtième siècle du musée Cantini. A cet ensemble s'ajoute la donation, par la fille de l'artiste, du tableau Lola à l'ombrelle jaune, 1920. L'œuvre dessiné de Camoin est abondant et se caractérise par une grande diversité thématique et technique. L'ensemble réuni traite essentiellement de paysages à l'exception d'un portrait. Les techniques employées sont le crayon, l'encre et le pastel. Les pastels constituent la plus grande part de l'œuvre graphique de Camoin ; ils en ...
[ lire la suite ]


 
La plage à Tanger
Cachet d'atelier en bas à gauche. L'achat de neuf dessins de Charles Camoin, à l'occasion de la rétrospective consacrée à ce peintre en 1997, renforce de manière significative le fonds graphique de la première moitié du vingtième siècle du musée Cantini. A cet ensemble s'ajoute la donation, par la fille de l'artiste, du tableau Lola à l'ombrelle jaune, 1920. L'œuvre dessiné de Camoin est abondant et se caractérise par une grande diversité thématique et technique. L'ensemble réuni traite essentiellement de paysages à l'exception d'un portrait. Les techniques employées sont le crayon, l'encre et le pastel. Camoin a toujours beaucoup dessiné, consid...
[ lire la suite ]


 
La plage à Tanger
L'achat de neuf dessins de Charles Camoin, à l'occasion de la rétrospective consacrée à ce peintre en 1997, renforce de manière significative le fonds graphique de la première moitié du vingtième siècle du musée Cantini. A cet ensemble s'ajoute la donation, par la fille de l'artiste, du tableau Lola à l'ombrelle jaune, 1920. L'œuvre dessiné de Camoin est abondant et se caractérise par une grande diversité thématique et technique. L'ensemble réuni traite essentiellement de paysages à l'exception d'un portrait. Les techniques employées sont le crayon, l'encre et le pastel. Camoin a toujours beaucoup dessiné, considérant cette technique comme un moy...
[ lire la suite ]


 
Hôtel Villa de France à Tanger
L'achat de neuf dessins de Charles Camoin, à l'occasion de la rétrospective consacrée à ce peintre en 1997, renforce de manière significative le fonds graphique de la première moitié du vingtième siècle du musée Cantini. A cet ensemble s'ajoute la donation, par la fille de l'artiste, du tableau Lola à l'ombrelle jaune, 1920. L'œuvre dessiné de Camoin est abondant et se caractérise par une grande diversité thématique et technique. L'ensemble réuni traite essentiellement de paysages à l'exception d'un portrait. Les techniques employées sont le crayon, l'encre et le pastel. Camoin a toujours beaucoup dessiné, considérant cette technique comme un moy...
[ lire la suite ]


 
1  2  SUIVANT
Tri / genre
Tri / domaines
Tri / date d'acquisition
   1988   1989   1990   1991   1992   1993    1994   1995   1996   1997   1998   1999    2000   2001   2002   2003   2004   2005    2006   2007   2008   2009   2010   2011    2012   2013   2014   2015   2016   2017  

Carte du réseau
Carte archéologique
QR code
      Accédez au site sur votre mobile