Qui sommes nous ?

AGCCPF
Le Réseau Musées Méditerranée existe gârce à l'initiative et au suivi interrégional des sections fédérées de professionnels des musées de France de PACA et de Languedoc-Roussillon.

Exposition

Frédéric LANOVSKY
31-12-2018
Sculpteur contemporain né à Cannes en 1965, Fréderic Lanovsky réalise des sculptures géantes et à taille humaine dont les dernières pièces ornent les jardins du Musée ...

Exposition

Zostères, des prairies sous la mer
30-11-2017
Qu'est-ce qu'une zostère? Pourquoi sont elles indispensables? Sont elles menacées? Comment les protéger?
Voilà les questions auxquelles répondra cette exposition qui a pour but de ...

Evénement

Acquisition de l'oeuvre de Gaston Chaissac "Signes"
01-01-2022
Anatole Jakovsky fut l’un des premiers à s’intéresser aux productions artistiques hors-normes ...

Evénement

L’atelier de Noël de Salagon
09-12-2017
Création de jouets en miniatures
Samedi 9 décembre, venez fabriquer avec vos enfants des décorations de Noël avec une médiatrice du musée de Salagon ...

Réalisation

Musambule
la version 4 de Musambule est en cours de réalisation.
   
FRAM Les collections 
L'actualité des musées et des collections publiques est aussi celle de leur enrichissement régulier. A ce titre, chaque musée dispose en fonction de sa collectivité ou tutelle de rattachement, de budgets dédiés. Néanmoins, depuis de nombreuses années, dans le cadre des lois de décentralisation, ont été instaurées des commissions mixtes, réunissant l'Etat et la région, pour allouer des budgets complémentaires aux collectivités qui en font la demande et procéder ainsi à des acquisitions à titre onéreux qui associent des financements des collectivités territoriales, de l'Etat et de la région. C'est l'objet du FRAM ( fonds régional pour l'acquisition des musées) qui se réunit une fois par an.

Vous trouverez sur cette rubrique les oeuvres entrées dans les collections publiques en PACA et ayant bénéficié du concours du FRAM ces dernières années.

Acquisitions FRAM : 1992
Ensemble d'étiquettes de parfumerie
La grande époque de l'étiquette de parfumerie est incontestablement la première moitié du XIXe siècle. Strictement utilitaire au XVe siècle, elle est collée sur les bouteilles médicinales. Au XIXe siècle, elle devient pure illustration. En effet, elle n'échappe pas à cet engouement pour le graphisme qui atteint son apogée avec le style Art Déco. Les parfumeurs s'effacent devant les artistes qui réalisent alors de véritables chefs-d'œuvre miniatures.
[ lire la suite ]


 
Flacon Miss Dior, Dior
Nouveau flacon inspiré du tailleur Bar en pied-de-poule, d'après un croquis de Christian Dior.
Flacon en cristal dépoli, parallélépipédique, avec motif géométrique se répétant en bas-relief sur les faces du flacon. Epaulement étagé. Bouchon à douille émerisée et à prise cubique
[ lire la suite ]


 
Leurs Âmes, D'Orsay
Cet élégant flacon, aux formes simples et bien structurées, est particulièrement représentatif du travail de René Lalique. Son bouchon en forme de croissant décoré de deux femmes soutenant des fleurs en arceau s'inspire directement des représentations féminines Art Nouveau et des nus classiques Art Déco. Les fleurs, d'inspiration naturaliste et japonaise, sont présentées dans de nombreuses autres créations de Lalique.
[ lire la suite ]


 
Portrait d'homme au jabot blanc
La restauration d'œuvre d'art réserve parfois d'agréable surprise. Ce fut le cas pour cette toile Portrait d'un homme en jabot blanc attribuée, lors de sa vente au Musée, à Simon Julien dit de Parme. L'examen approfondi du tableau, lors des travaux de restauration, a mis en évidence la date et la signature exécutées au pinceau d'un trait ocre vert, à côté du col du personnage. L'œuvre est bien du peintre toulonnais Simon Julien. Elle complète harmonieusement les collections muséales riches d'un autoportrait, ovale lui aussi et de dimensions similaires, et d'un étonnant double portrait des parents de l'artiste alors âgé (Laurent Julien et Geneviève Declar) se détachant presque immatériellement sur un fond blanc. Bien que la facture très classique (Simon Julien fut l'élève de Michel Dandré-B...
[ lire la suite ]


 
Intérieur de synagogue dans les Etats du Pape
Si l'on excepte la synagogue qui est notre plus bel "objet", les collections du Musée juif comtadin sont des témoignages, riches de sens avant toute autre considération. L'acquisition d'un tableau, c'est se doter d'une puissance d'évocation par l'image que l'on pourra comparer à la réalité des vestiges cavaillonnais. A quel titre ? Evoquer la sociologie des communautés juives résidant dans l'ensemble des états du pape aux XVIIe –XVIIIe siècles et remettre en séquence la forme architecturale des synagogues comtadines, originale en soi, mais dont la plus proche parenté morphologique se situe en Italie du Nord, plus spécialement à Venise, ainsi à la Scola Levantina,. Cette pei...
[ lire la suite ]


 
Peintures murales
Pour investir réellement son objet, le musée d'identité d'une ville doit porter son intérêt bien au-delà des limites strictes du lieu privilégié où sont enfermés les objets élus, qui ont pris rang de collection. La conservation départementale des musées et du patrimoine de Cavaillon s'attache donc à une collecte le plus systématique possible des faits, témoignages, fragments les plus divers de patrimoine, qui, un jour, concourront chacun à une intelligence globale de cette cité. En cela, nous ne faisons que poursuivre l'action jadis engagée par les fondateurs des musées, Michel (1852-1924), Auguste (1854-1936) et Marie-Thérèse Jouve (1860-...
[ lire la suite ]


 
Pin à Luminy
La peinture s'impose à lui dans les années 80 et dès lors, il montre un goût prononcé pour la monumentalité. Traquandi s'intéresse depuis longtemps au paysage, aux choses de la nature, et s'essaie à différentes formes plastiques, dessin, collage, peinture, photographie. La référence à la nature est récurrente dans son œuvre : paysage, arbre, fleur, fruit, feuillage, rocher. Une pause dans sa production lui permet de redécouvrir l'œuvre de Cézanne, de comprendre l'importance et la puissance de la couleur, et le pousse à retourner à sa vocation première et son médium privilégié, le dessin, dans un nécessaire recommencement. Dessinant sur le motif de manière classique, il dresse un inventaire des lieux familiers et entreprend un véritable archivage photographique des paysages marseillais qu'...
[ lire la suite ]


 
Trésor de Rognac
Marseille, sauf 6 deniers romains. A l'automne 1991, sur la commune de Rognac (Bouches-du-Rhône) à l'occasion de travaux dans son jardin, un particulier mettait au jour un trésor monétaire antique. Quatre cent cinquante-huit pièces en argent s'agglutinaient en un bloc dans un pot cylindrique en bronze de 0,10 m de haut pourvu d'une anse, qui éclatait en quatre morceaux sous le choc de la pioche. Le trésor se compose de 452 drachmes légères et de six deniers romains en parfait état de conservation. Les drachmes légères frappées à Marseille durant la première moitié du Ier siècle avant J.-C. s'ornent au droit, du buste d'Artémis et au revers, du lion marchant ou couran...
[ lire la suite ]


 
Portrait de Diego ou tête noire
Signé en bas à droite. Alberto Giacometti est unanimement reconnu comme un des artistes les plus originaux du XXe siècle. Sculpteur, peintre, dessinateur, graveur et lithographe, ce créateur s'est imposé par une approche tout à fait unique de la réalité. L'influence de son milieu familial (son père était peintre), ses voyages en Italie, la fréquentation de l'atelier de Bourdelle, la rencontre des œuvres cubistes et post-cubistes, l'influence de la pensée de Georges Bataille puis d'André Breton n'auront servi qu'à le faire revenir vers ce qui devait le hanter, durant toute sa vie de façon obsessionnelle et qui peut se ramener à une question en apparence très simple, q...
[ lire la suite ]


 
L'Etreinte ou paysage au couple au pied d'un arbre
Si Roussel s'inscrit avec Vuillard dans la tradition réaliste et intimiste, très vite il dépasse les thèmes chers aux Nabis pour leur préférer l'univers spirituel et poétique du Symbolisme et poursuivre un rêve de couleur, de chaleur, de sensualité. Dans le tableau L'Etreinte, Roussel s'éloigne de sa période nabie durant laquelle il transposait, dans un style décoratif, des scènes véridiquement observées dans quelques jardins de Paris. Même si le thème du couple enlacé peut être encore considéré comme contemporain, il participe déjà à ce que seront les amours arcadiennes revivant dans une lumière virgilienne. Au-del&agra...
[ lire la suite ]


 
Solidus à l'effigie de l'empereur Constantin
Constantin Ier (274-337) paraît s'être attaché à la région d'Arles dans les années 307-316. C'est certainement la position idéale de la ville au centre de l'empire d'Occident, l'Orient étant alors sous la coupe de Licinius, qui explique la faveur dont put jouir la cité à cette époque. Outre la présence de l'empereur, bien attestée à plusieurs reprises entre 307 et 316, et la naissance, sans doute en février 317, de son fils Constantin II, il faut signaler l'organisation d'un concile en 314 chargé de réexaminer l'affaire donatiste et, ce qui nous intéresse ici, le transfert au printemps 313 de l'atelier monétaire d'Ostie. La perte de ce dernier, guère pr&...
[ lire la suite ]


 
Tri / genre
Tri / domaines
Tri / date d'acquisition
   1988   1989   1990   1991   1992   1993    1994   1995   1996   1997   1998   1999    2000   2001   2002   2003   2004   2005    2006   2007   2008   2009   2010   2011    2012   2013   2014   2015   2016   2017  

Carte du réseau
Carte archéologique
QR code
      Accédez au site sur votre mobile