Qui sommes nous ?

AGCCPF
Le Réseau Musées Méditerranée existe gârce à l'initiative et au suivi interrégional des sections fédérées de professionnels des musées de France de PACA et de Languedoc-Roussillon.

Exposition

Cabinet de curiosité
15-12-2017
Avec le Fab Lab marseillais La Fabulerie, Salagon se lance dans la bidouille numérique : des outils parlent, le premier conservateur du musée commente les objets qu’il a fait rentr ...

Exposition

Terrestre (paysages). Œuvres de Piotr Klemensiewicz
15-12-2017
Une exposition d'art contemporain ...

Evénement

Déjeuner au musée
25-01-2018
Venez découvrir une œuvre photographique en compagnie d'un médiateur puis partagez, avec l'équipe du musée, un déjeuner convivial ...

Evénement

Chasse au trésor
14-01-2018
Des énigmes, des indices, des loupes, des questions, arriverez-vous à trouver le fameux trésor? ...

Réalisation

Musambule
la version 4 de Musambule est en cours de réalisation.
   
FRAM Les collections 
L'actualité des musées et des collections publiques est aussi celle de leur enrichissement régulier. A ce titre, chaque musée dispose en fonction de sa collectivité ou tutelle de rattachement, de budgets dédiés. Néanmoins, depuis de nombreuses années, dans le cadre des lois de décentralisation, ont été instaurées des commissions mixtes, réunissant l'Etat et la région, pour allouer des budgets complémentaires aux collectivités qui en font la demande et procéder ainsi à des acquisitions à titre onéreux qui associent des financements des collectivités territoriales, de l'Etat et de la région. C'est l'objet du FRAM ( fonds régional pour l'acquisition des musées) qui se réunit une fois par an.

Vous trouverez sur cette rubrique les oeuvres entrées dans les collections publiques en PACA et ayant bénéficié du concours du FRAM ces dernières années.

Acquisitions FRAM : Sculpture
Plat 1er juillet 1953
Avec Picasso et Chagall, Brauner est un des principaux artistes à travailler à Vallauris dans les années 50. Alors qu'il était en convalescence à Golfe-Juan, Victor Brauner à la demande de Picasso s'initie en 1953 à la céramique dans l'atelier Madoura de Vallauris. Il semble être resté environ 6 mois chez Madoura où il a réalisé quelques dizaines de céramiques, toutes des pièces uniques. Cette assiette réalisée le premier juillet 1953 est une des plus colorées de l'artiste. Très proche des thèmes et des techniques de l'œuvre peinte, Brauner a délibérément cherché à retranscrire dans la terre et l'émailles effets de ses peintures: effet de la cire comme ici ou matité dans d'autres céramiques.
[ lire la suite ]


 
Pot à tabac porte-pipes
Le terme Les Argonautes regroupe l'activité de deux femmes (Isabelle Ferlay et Frédérique Bourguet). Ces deux artistes s'installèrent à Vallauris à partir de 1953, attirées par la présence de Picasso. Les cinq œuvres reflètent bien la diversité de leur production : grès dont elles apprécient le caractère rustique pour l'oiseau ou inspiration animalière pour les chouettes et le pot à tabac porte-pipes.
[ lire la suite ]


 
Coffret à ouschebtis
Ce coffret de bonne facture et en très bon état de conservation présente sur son couvercle bombé un bateau à large voile peinte en jaune et bleu. Sur ses quatre faces ocre un bandeau de couleur blanche souligné de rouge et de bleu porte une inscription : "Paroles à dire par Osiris l'Occidental, Dieu Grand Maître d'Abydos, pour qu'il lui accorde toutes les offrandes pour le Ka de l'Osiris chef des Meshouesh, Djed-Khonsou, juste de voix." Ce type de coffret apparaît au Nouvel Empire au moment où le nombre d'ouschebtis, déposés dans les tombes, s'accroît considérablement, jusqu'à plusieurs certaines dans les tombes royales et de dignitaires. Le Musée d'archéologie méditer...
[ lire la suite ]


 
Vase plastique, Bès ithyphallique
Ce vase plastique à l'image du dieu égyptien Bès ithyphallique est du type rhyton, ouvert dans sa partie supérieure, percé d'un trou à son extrémité et muni d'un anneau de suspension. Nain difforme et grimaçant, Bès est ici coiffé d'une tiare emplumée et porte une barbe bouclée. Accroupi, il est entièrement nu et tire la langue. Il brandit dans sa main droite un phallus au-dessus de sa tête et un autre dans sa main gauche à hauteur de sa taille. Il est doté lui-même d'un phallus démesuré sur lequel est allongée une petite femme nue. Cette iconographie inhabituelle le rapproche des démons phalliques et laisse entrevoir que ce type de B&egrav...
[ lire la suite ]


 
Hydrie représentant Thésée tuant le Minotaure
Vêtu d'un chiton court, Thésée tourné vers la gauche enfonce une épée de sa main droite dans le flanc de la bête mi-homme, mi-taureau. Tandis que le sang qui coule de la plaie est figuré de façon réaliste, le monstre brandissant une pierre chancelle déjà dans une torsion de tout son être, corps tourné vers la gauche et tête vers la droite regardant Thésée. La scène n'est pas circonscrite dans un cadre, mais juste soulignée dans sa partie basse d'une frise se détachant sur un fond rouge et alternant grecques et damiers. Cette représentation où le héros est seul avec le monstre, être malfaisant par excellence, exprime la vertu h&ea...
[ lire la suite ]


 
Amphore DRESSEL 17. Amphore à saumure d'Espagne du Nord
Le musée d'Istres présente le matériel issu depuis la fin des années 40, du golfe de Fos et plus précisément de l'Anse Saint Gervais. Cet endroit était l'aboutissement du canal que le Général Marius avait fait creuser à ses troupes en 102 avant J.-C. pour relier Arles à la Méditerranée. C'était le point de rupture de charge pour tous les navires qui, venant de Méditerranée, voulaient remonter le Rhône. Pour la plupart, il fallait effectuer un transbordement sur des navires plus petits. A ce titre cette zone est immensément riche en vestiges: épaves antiques, objets jetés isolés, structures portuaires englouties. Le Musée d'Istres pré...
[ lire la suite ]


 
Cuve à vin
Un manuscrit de 1789 signalait cette cuve dans un bâtiment situé à Entrevaux qui appartenait à l'évêché de Glandève. A l'origine, il existait deux cuves identiques. Au début du XXe siècle, l'une d'elle fut démontée et semblerait avoir disparu de nos jours… Ces cuves monumentales, situées dans la cave du bâtiment, étaient judicieusement placées en dessous de deux trappes d'arrivée des grappes de raisin foulées dans le pressoir de la pièce du dessus, accessible par une rue de plain-pied… La production de vin devait être, à l'époque, considérable si l'on en juge par la capacité des cuves (au minimum de 6 à 7000...
[ lire la suite ]


 
Jarre
Si Biot a constitué dès le début du XVIe siècle le plus important centre de fabrication de jarres à huile de la Méditerranée, d'autres lieux de fabrication de céramique ont pendant quelque temps développé une fabrication analogue. C'est le cas du grand centre potier de Fréjus, dont les artisans s'étaient associés à ceux de Biot pour vendre en commun leurs productions. La jarre acquise par le musée de Biot, à titre d'élément de comparaison, a été fabriquée à Fréjus comme en témoigne, outre sa forme, deux cachets de fabricant apposés sur l'argile fraîche avant la pose de la glaçure, au nom de "Mestre Jehan ...
[ lire la suite ]


 
Coupe tressée
Cette coupe tressée, attribuée à Foucard-Jourdan, est le reflet d'une certaine orientation artistique dans la production traditionnelle de Vallauris des années 50. Il s'agit d'une œuvre entièrement modelée à la main et qui, par la couleur de l'émail jaune due à l'alquifoux et le tressage, est typique de la production de Vallauris. Cette œuvre viendra utilement compléter la collection du musée qui comporte seulement une œuvre tressée comparable.
[ lire la suite ]


 
Paire de reliquaires
Les informations dont nous disposons sur le mobilier d'origine du palais Lascaris, dispersé à la Révolution après réquisition et vente du bâtiment comme "bien d'émigré", sont très lacunaires. L'inventaire du mobilier dressé en 1738 après la mort d'Alexandre Lascaris-Vintimille, 3e comte de Peille et coseigneur de Castellar, mentionne de nombreux tableaux à thèmes religieux, des objets de dévotion et en particulier des reliquaires. Conformément à l'usage généralement observé dans les demeures aristocratiques de Nice comme de la Provence, les reliquaires étaient présentés sur l'autel de la chapelle ou bien auprès des lits, dans les ch...
[ lire la suite ]


 
Cratère à volutes à figures rouges avec scène funéraire attribué au Peintre de Ganymède
Le vase, un magnifique cratère à panse ovoïde porte sur les deux faces un décor extrêmement riche. Sur la face principale, le décor du col se distingue par sa qualité et son exubérance. Une femme, vraisemblablement la déesse Aphrodite, est assise sur un cygne aux grandes ailes déployées et tourné vers la gauche. La déesse et l'oiseau surgissent au milieu d'un foisonnement de fleurs, de plantes dont la présence n'est sans doute pas strictement décorative mais pourrait entretenir des liens avec les rites funéraires locaux. En effet, des arbres, des fleurs, comme les asphodèles agrémentaient les nécropoles en Grande-Grèce. Sur la panse est représent&e...
[ lire la suite ]


 
PRECEDENT 1  2  3  4  5  6  7  
Tri / genre
Tri / domaines
Tri / date d'acquisition
   1988   1989   1990   1991   1992   1993    1994   1995   1996   1997   1998   1999    2000   2001   2002   2003   2004   2005    2006   2007   2008   2009   2010   2011    2012   2013   2014   2015   2016   2017  

Carte du réseau
Carte archéologique
QR code
      Accédez au site sur votre mobile