Qui sommes nous ?

AGCCPF
Le Réseau Musées Méditerranée existe gârce à l'initiative et au suivi interrégional des sections fédérées de professionnels des musées de France de PACA et de Languedoc-Roussillon.

Exposition

Frédéric LANOVSKY
31-12-2018
Sculpteur contemporain né à Cannes en 1965, Fréderic Lanovsky réalise des sculptures géantes et à taille humaine dont les dernières pièces ornent les jardins du Musée ...

Exposition

LES SANTONS SORTENT DE LEUR RÉSERVE
03-02-2018
En cette fin d’année 2017, le musée des Alpilles fait sortir ses santons de leur réserve ...

Evénement

Acquisition de l'oeuvre de Gaston Chaissac "Signes"
01-01-2022
Anatole Jakovsky fut l’un des premiers à s’intéresser aux productions artistiques hors-normes ...

Evénement

L’atelier de Noël de Salagon
09-12-2017
Création de jouets en miniatures
Samedi 9 décembre, venez fabriquer avec vos enfants des décorations de Noël avec une médiatrice du musée de Salagon ...

Réalisation

Musambule
la version 4 de Musambule est en cours de réalisation.
   
FRAM Les collections 
L'actualité des musées et des collections publiques est aussi celle de leur enrichissement régulier. A ce titre, chaque musée dispose en fonction de sa collectivité ou tutelle de rattachement, de budgets dédiés. Néanmoins, depuis de nombreuses années, dans le cadre des lois de décentralisation, ont été instaurées des commissions mixtes, réunissant l'Etat et la région, pour allouer des budgets complémentaires aux collectivités qui en font la demande et procéder ainsi à des acquisitions à titre onéreux qui associent des financements des collectivités territoriales, de l'Etat et de la région. C'est l'objet du FRAM ( fonds régional pour l'acquisition des musées) qui se réunit une fois par an.

Vous trouverez sur cette rubrique les oeuvres entrées dans les collections publiques en PACA et ayant bénéficié du concours du FRAM ces dernières années.

Acquisitions FRAM : Représentation sociale
Jeune Arlésienne en costume de fête
Jean Sixte Valéry CORNILLON, originaire d'Eyragues dans les Bouches-du-Rhône, est issu d'une famille aisée de propriétaires terriens. Son âme d'artiste le fait s'établir comme artisan peintre-verrier dans son village, mais, parallèlement à son métier, jusqu'à la fin de sa vie il s'adonne avec passion à la peinture. Intéressé surtout par la figure humaine, ses gestes simples et quotidiens, il excelle dans les portraits de vieilles femmes (qui séduisirent tant Frédéric Mistral). Il laisse une œuvre impressionnante, quoique peu connue (peintures et surtout dessins à la mine de plomb) évoquant la vie d'un village de Provence au XIXe siècle : vieilles filant, ...
[ lire la suite ]


 
Mendiant au chien

Jean Sixte Valéry CORNILLON, originaire d'Eyragues dans les Bouches-du-Rhône, est issu d'une famille aisée de propriétaires terriens. Son âme d'artiste le fait s'établir comme artisan peintre-verrier dans son village, mais, parallèlement à son métier, jusqu'à la fin de sa vie il s'adonne avec passion à la peinture. Intéressé surtout par la figure humaine, ses gestes simples et quotidiens, il excelle dans les portraits de vieilles femmes (qui séduisirent tant Frédéric Mistral). Il laisse une œuvre impressionnante, quoique peu connue (peintures et surtout dessins à la mine de plomb) évoquant la vie d'un village de Provence au XIXe siècle : vieilles fi...
[ lire la suite ]


 
Ecolier
Jean Sixte Valéry CORNILLON, originaire d'Eyragues dans les Bouches-du-Rhône, est issu d'une famille aisée de propriétaires terriens. Son âme d'artiste le fait s'établir comme artisan peintre-verrier dans son village, mais, parallèlement à son métier, jusqu'à la fin de sa vie il s'adonne avec passion à la peinture. Intéressé surtout par la figure humaine, ses gestes simples et quotidiens, il excelle dans les portraits de vieilles femmes (qui séduisirent tant Frédéric Mistral). Il laisse une œuvre impressionnante, quoique peu connue (peintures et surtout dessins à la mine de plomb) évoquant la vie d'un village de Provence au XIXe siècle : vieilles filant, ...
[ lire la suite ]


 
Tresseuse d'ail
Jean Sixte Valéry CORNILLON, originaire d'Eyragues dans les Bouches-du-Rhône, est issu d'une famille aisée de propriétaires terriens. Son âme d'artiste le fait s'établir comme artisan peintre-verrier dans son village, mais, parallèlement à son métier, jusqu'à la fin de sa vie il s'adonne avec passion à la peinture. Intéressé surtout par la figure humaine, ses gestes simples et quotidiens, il excelle dans les portraits de vieilles femmes (qui séduisirent tant Frédéric Mistral). Il laisse une œuvre impressionnante, quoique peu connue (peintures et surtout dessins à la mine de plomb) évoquant la vie d'un village de Provence au XIXe siècle : vieilles filant, ...
[ lire la suite ]


 
Les quatre âges de la vie : la naissance
Signé en bas à droite "Dandré Bardon".  Né dans une vieille famille consulaire à Aix, Michel-François Dandré-Bardon (Aix-en-Provence 1700 - Paris 1783), habite jusqu'en 1820 sur le cours Mirabeau. Destiné à la magistrature il gagne Paris où il se lance dans l'étude du dessin chez Baptiste Van Loo puis chez J.-F. de Troy (1723). Après six années à Rome (1725-1731), il revient à Paris, repart à Paris en 1734, revient en Provence en 1741. Vers la fin de sa vie en 1752, il retrouve Paris pour enseigner la peinture historique et contribuer à la fondation de l'Académie de Marseille. Ces quatre tableaux sont tous signé de la main de l'artiste et formant une s&e...
[ lire la suite ]


 
Veillée funèbre
Bien que réalisée à Paris en 1838, cette œuvre doit s'inspirer probablement d'une scène vécue à Rome par Granet. En effet, la présence de pénitents au cours de cérémonie funèbre est propre à l'Italie, à l'Espagne et aux régions du Midi de la France. Depuis plusieurs siècles et aujourd'hui encore, des confréries de pénitents ont pour vocation et mission charitable de veiller et d'ensevelir les défunts. Ces confréries sont composées de laïcs. Granet donne à cette œuvre un caractère particulier en accentuant la manière festive de cette simple collation. Une première lecture laisse à penser que ces religi...
[ lire la suite ]


 
Cousins d'Amérique - 120 photographies des descendants des "Barcelonnettes" du Mexique
120 tirages argentiques d'après des négatifs 6 x 6 cm Signé : "Jacqueline Colde". Depuis vingt ans, Jacqueline Colde travaille à un projet ambitieux qui concerne les communautés d'origine française émigrées en Amérique. Son projet, intitulé "Français des Amériques" se propose de faire découvrir leur identité actuelle : qui sont-ils, comment vivent-ils aujourd'hui, se sont-ils intégrés à la culture de leur pays d'accueil, quelle place occupent-ils dans l'économie du pays, que reste-t-il des traditions françaises apportées par leurs ancêtres ?... En 1992, Jacqueline Colde part à la rencontre des "Barcelonnettes" du Mexique. Son enquête...
[ lire la suite ]


 
L'école des sœurs
Signé en bas à gauche. Granet (Aix-en-Provence, 1875-1849) partage sa vie en trois grandes périodes. Avant 1802, on peut parler d'années de formation à Aix et Paris. De 1802 à1824, le peintre est quasiment romain. A partir de 1825, sa vie se a partage entre Paris et Versailles (avec de nombreux retours en Provence où il s'est acheté une bastide…). Son œuvre comprend deux aspects majeurs : la peinture de paysage, la peinture d'intérieurs (surtout religieux : cloîtres, cryptes, etc.). De ce fait Granet s'inscrit dans un mouvement qui prépare l'impressionnisme, lui-même manifestant son génie quant au traitement de la lumière, tant sur les ruines romaines, les paysages des environs de R...
[ lire la suite ]


 
47 photographies
André Villers compte comme un des principaux photographes de Picasso avec Edward Quinn et David Douglas Duncan. Durant le séjour de Picasso à Vallauris, Villers a côtoyé quotidiennement Picasso, qui lui avait d'ailleurs offert un appareil photo. Ces photographies sont des témoignages de la vie quotidienne à Vallauris, avec plusieurs personnages bien connus des Vallauriens (Aguigui…), d'autres sont de véritables natures mortes (Chaise…).
[ lire la suite ]


 
Arlésiennes dans la cathédrale Saint-Trophime
Appartenant à ce petit groupe d'artistes suisses réunis en Provence autour de Mistral, Berthoud a été associé au mouvement de la Renaissance provençale. Dans cette grande peinture de 1880, il illustre d'une façon éclatante le thème de l'élan de l'âme religieuse du peuple que Mistral avait lui-même admirablement chantée dans son poème de la "Communion des Saints" (1858) et qu'il allait mettre en évidence dans la galerie des rites du Museon Arlaten (1896) par le diorama de la "Pregarello" (l'Arlésienne en prière) qui doit sans doute beaucoup au tableau de Berthoud. Il est certain que Mistral aurait souhaité acquérir cette toile pour son musée et qu'il a d&...
[ lire la suite ]


 
Théâtre aux Martigues
Signé en bas à droite : R. Dufy.

Dufy séjourne et peint à Martigues à plusieurs reprises en 1903, 1904 et 1906-07. L'intérêt de Dufy pour les scènes populaires est caractéristique de la production des années de jeunesse, avant qu'il ne devienne mondain. C'est en quelque sorte le pendant de tableaux représentant des scènes de la vie quotidienne en extérieur sur les marchés de Marseille, qui sont datés de la même époque. La salle de spectacle d'un village de pêcheurs comme Martigues est aussi populaire que les marchandes de légumes et de poissons de Marseille. La toile est précédée par plusieurs dessins (Marcel Guyon, Fanny Lafaille, Raoul Dufy, catalogue raisonné des dessins, Paris, 1991, n° 24, 25 et 26). Le premier d'entre eux est fait sur un papier à lettres d'hôtel qui nous indique q...
[ lire la suite ]


 
Portrait de Gassendi
Inscription en bas au milieu : Pierre Gassendi D Au dos en bas au milieu : Pierre Gassendi, philosophe et math. Monogramme en haut à droite : D.C. (souligné). Cachet de cire rouge en haut à droite (sorte de serpent au centre du cachet). Ce petit portrait à l'huile sur panneau de chêne, est l'un des rares portraits contemporains de l'illustre philosophe et mathématicien dignois (1592-1655), avec le dessin à la pierre noire exécuté en 1636 par Claude Mellan et conservé dans les collections du musée de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg. Sur ce portrait, le savant est plus âgé, mais les deux œuvres sont proches dans la représentation du personnage. La peinture représente Gassendi vers la fin de sa vie (il disparaît à l'âge de 63 ans), de trois-quarts. Le vêtement sombre du prieur de la cathédrale...
[ lire la suite ]


 
Portrait de Giuseppina Grassini, cantatrice
Sous la Révolution, Mme Vigée-Lebrun, "peintre officiel" de la reine Marie-Antoinette, quitte la France et se réfugie successivement en Italie (1789-1793), à Vienne, puis à Saint-Pétersbourg (1795-1802). En 1802, elle se rend à Londres, où elle admire la peinture anglaise contemporaine, et notamment celle de Joshua Reynolds (1723-1792) dont quelque souvenir passe dans notre portrait. C'est sans doute en Angleterre qu'elle rencontre la Grassini, alors la coqueluche de l'aristocratie britannique. Née à Varèse, le 18 avril 1773 dans une famille de dix-huit enfants, Giuseppina Grassini étudie à Milan, après avoir été remarquée dans sa ville natale pour sa voix grave de contral...
[ lire la suite ]


 
Stèle funéraire de Nym[...] avec scène de dexiõsis entre un homme âgé et une jeune fille debout
La stèle est de forme pyramidante couronnée par un fronton triangulaire lisse à acrotères sous le rampant duquel sont superposés un quart de rond et un bandeau. Un cadre rectangulaire délimite la représentation. Toute la partie inférieure de la plaque est endommagée et en partie brisée. A droite, figure une jeune fille debout, vêtue du chiton et de l'himation drapé en écharpe sur l'épaule gauche et dont un pan passe sous le sein droit. Ses cheveux coiffés en bandeaux sont emprisonnés dans un sakkos (bande de toile cousue). A la main gauche, elle tient un minuscule éventail en forme de feuille. De l'autre, elle serre la main d'un homme d'âge mûr, barbu, vêt...
[ lire la suite ]


 
The other side
Je les ai vues la première fois — Ivy et Naomi et Colette — traversant le pont près du Morgan Memorial Thriftshop à Boston. Elles étaient les plus fabuleuses créatures que je n'ai jamais vues. J'ai été immédiatement fascinée. Je les suivis et pris des photos d'elles en super 8. C'était en 1972. Ce fut le début d'une obsession qui dure depuis 20 ans.
Peu de temps après, je les ai rencontrées de nouveau par l'intermédiaire de David, mon plus proche ami qui avait commencé à se transformer en femme. Dès cette première nuit à The Other Side — le bar drag-queen de Boston dans les années 70 — j'ai trouvé ma voie. [...] J'avais 18 ans et je me sentais également comme une queen. Entièrement consacrées à mes amies, elles sont devenues mon univers. Une partie de mon adoration pour elles impliquait q...
[ lire la suite ]


 
Cratère à volutes à figures rouges avec scène funéraire attribué au Peintre de Ganymède
Le vase, un magnifique cratère à panse ovoïde porte sur les deux faces un décor extrêmement riche. Sur la face principale, le décor du col se distingue par sa qualité et son exubérance. Une femme, vraisemblablement la déesse Aphrodite, est assise sur un cygne aux grandes ailes déployées et tourné vers la gauche. La déesse et l'oiseau surgissent au milieu d'un foisonnement de fleurs, de plantes dont la présence n'est sans doute pas strictement décorative mais pourrait entretenir des liens avec les rites funéraires locaux. En effet, des arbres, des fleurs, comme les asphodèles agrémentaient les nécropoles en Grande-Grèce. Sur la panse est représent&e...
[ lire la suite ]


 
Stèle funéraire fragmentaire anépigraphe avec scène de dexiôsis (poignée de main)
Stèle brisée dans la partie supérieure suivant une cassure de direction transversale La tête de l'homme a été arrachée Il manque le couronnement (anthemion ou fronton) de la stèle et l'épitaphe. La scène montre un homme debout, imberbe, vêtu d'un chiton (tunique) court et d'une chlamyde jetée sur l'épaule droite, entouré de ses chiens, de race laconienne. De la main gauche, il brandit un lagôbolon (bâton recourbé, houlette du berger et arme de jet) à l'extrémité duquel est suspendue la dépouille d'un animal, un lièvre aux longues oreilles rabattues et aux yeux clos. L'homme, le défunt, serre la main d'une femme assise à gauche s...
[ lire la suite ]


 
PRECEDENT 1  2  
Tri / genre
Tri / domaines
Tri / date d'acquisition
   1988   1989   1990   1991   1992   1993    1994   1995   1996   1997   1998   1999    2000   2001   2002   2003   2004   2005    2006   2007   2008   2009   2010   2011    2012   2013   2014   2015   2016   2017  

Carte du réseau
Carte archéologique
QR code
      Accédez au site sur votre mobile