Les sépultures de l’âge du Fer dans les Alpes du Sud

L’Association Musées Méditerranée est co-signataire d’une convention de mécénat, avec la Direction régionale des Affaires régionales, service régional de l’Archéologie ; la Société Sablière du Beynon (SAS-Ventavon), mécène ; le Centre Camille Jullian, Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme ; le laboratoire d’Anthropologie bio-culturelle, droit , éthique et santé de la faculté de médecine de Marseille.

Elle participe au soutien du projet collectif de recherche destiné à étudier et à valoriser le patrimoine archéologique de l’âge du Fer (VII°-III° s.) découvert dans les Alpes du Sud depuis le début du XIX°siècle, qui constitue des collections publiques conservées dans plusieurs musées de France.
Ce projet collectif de recherche, dirigé par Nicolas Rouzeau, SRA DRAC PACA, chercheur au Centre Camille Jullian, réunit des partenaires institutionnels en France, en Belgique et en Suède.

Près de vingt musées de France sont associés dans ces recherches : les musées de Gap, Barcelonnette, Digne-les-Bains, Saint-Germain-en-Laye, Lyon-Confluences, Lyon-Lugdunum, Toulouse-Saint-Raymond, Boulogne-sur-Mer, Chambéry, Annecy, Grenoble, Beaune, Poitiers, Marseille, Grasse et Bastia. Une partie des mobiliers anciennement mis au jour sont conservés dans des musées associatifs et chez des particuliers, qui ont mis ces collections à la disposition des chercheurs.

L’association, qui a pour objectif de contribuer à la conservation, l’étude et la valorisation des patrimoines territoriaux, est chargée de la gestion des fonds du mécénat destinés aux opérations de fouilles, effectuées en 2017, et à l’étude des mobiliers.

Les résultats de ces recherches sont publiés dans l’ouvrage Nécropoles Gauloises dans les Alpes du Sud, paru en septembre 2020. Il réunit les synthèses historiographiques sur la constitution des fonds dans les musées et le contexte archéologique de leurs découvertes, et présente le catalogue des parures funéraires de l’Ubaye, ainsi que l’apport des analyses métallographiques dans la connaissance des techniques de fabrication.
Extrait de la publication.
Diffusé par Tautem

Une seconde publication portera sur les travaux de fouille archéologique.

Dans le cadre de ce partenariat, l’Association a organisé des journées d’étude sur la question de la représentation des collections de la protohistoire dans les musées, qui se sont tenues à Gap les 11 et 12 octobre 2018, et dont les actes ont paru en septembre 2020.

La valorisation de cet important patrimoine archéologique est conçue sous la forme de route thématique sur les Gaulois, programmée dans le cadre de, « la Route des Phéniciens » itinéraire culturel du Conseil de l’Europe.